1. //
  2. // 20e journée
  3. // Ajaccio/PSG (1(-2)

Le PSG a pris son temps

Au terme d'une rencontre oubliable, le PSG l'emporte 2-1 et assure l'essentiel froidement. Devant au score très tôt, l'ACA n'a pas à avoir honte de cette défaite encourageante.

Modififié
6 67

AC Ajaccio - PSG
(1-2)
Eduardo (6') pour AC Ajaccio , E. Lavezzi (41'), B. Matuidi (74') pour PSG.


Un même match cache toujours plusieurs grilles de lecture (discutables) qui forment une équation (forcément) imparfaite. Où il est possible de partir d'un postulat de base (le PSG l'a joué trop facile ce soir et s'en est remis à ses individualités), d'insérer une hypothèse précédent ce postulat (le PSG s'attendait à revivre le scénario de Brest et a donc abordé ce match trop facilement), en mettant l'axiome populiste (ce PSG est prétentieux) de côté, sans pour autant nier une variable d'ajustement importante (la trêve a fait du bien aux joueurs d'Ajaccio qui peuvent désormais aborder 2014 dans de bonnes conditions physiques après le crash Ravanelli). Variable d'ajustement qui aurait pu, dans une autre équation plus « corso-centré » , être le postulat de départ. Le tout avec une statistique à la réalité somme toute anecdotique en variable que l'on qualifiera d'historique (Ajaccio reste sur trois nuls face au PSG, Ajaccio est donc à la fois l'équipe la plus faible de Ligue 1, mais la meilleure contre le PSG). Bref, en cette fin d'après-midi, le PSG l'a emporté 2-1 et reste premier avec cinq points d'avance sur Monaco.

Eduardo très tôt

Il faut à peu près attendre deux minutes de jeu pour que le PSG prenne possession de la balle et que les rafales se succèdent dans la gueule d'une défense d'Ajaccio revisitée pour l'occasion avec cinq hommes de base derrière. Ce qui ne laisse pas de place aux doutes quant aux intentions des hommes de Christian Bracconi, simples comme bonjour : tenir, encore, et y croire pour exister. Un projet aussi rationnel que fantasmé. On a les ambitions qu'on mérite. Ou les ambitions qu'on peut se payer. Et pourtant... Dès la sixième minute, Mostefa, lancé côté droit, centre en retrait pour André qui rate sa reprise, mais offre finalement un cadeau qui ne se refuse pas à Eduardo au second poteau qui le déballe avec le sourire et ouvre le score. Pas sonné pour autant, la force de l'expérience sans doute, le PSG évite de monter dans les aigus et reste calme. Avec peut-être en tête le souvenir trompeur de la fessée infligée en semaine à Brest et la sensation que le scénario va se répéter. Pendant une quarantaine de minutes, les maladresses de ses joueurs, Ochoa et son poteau lui indiquent le contraire. Jusqu'au moment où Zlatan, servi en profondeur par Matuidi, joue un deux-contre-un d'école avec Lavezzi face à Ochoa et laisse son coéquipier marquer dans le but vide.

Matuidi très tard

Dans le contenu, la seconde période est la suite logique de la première (ce qui n'est pas toujours le cas). Le PSG tient davantage la balle, sans se procurer les occasions qui devraient aller avec cette domination. Deux têtes de Lavezzi et Rabiot loin du cadre viennent récompenser vingt minutes d'attaque-défense. Un bilan très maigre pour les hommes de Laurent Blanc, en panne cet après-midi. Les Corses, eux, expérimentent la résistance de leur 5-3-2 dans un climat très hostile avec succès. Ils se procurent même une très belle occasion sur une frappe d'Eduardo après un contre express. Mais c'est finalement Matuidi qui libère les siens à un quart d'heure du terme d'une tête rageuse. À l'origine de ce but : une merveille d'ouverture de Pastore et Ibrahimović comme passeur. Le PSG prend la tête froidement pour ne plus la perdre. Cruel pour les Ajacciens, qui n'ont pas démérité, ont même eu l'occasion de revenir en toute fin de match, mais n'accrocheront pas leur dixième point de la saison ce soir.

par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Orange-mécaniques Niveau : District
Rateau - caviar de Pastore, remise de Zlatan, but de Matuidi.
Ils ne sont pas si mauvais alors? Radamel nous aUrait menti? Non je ne veux pas y croire.
antoine_5035 Niveau : District
5 points Radamel... 5 points...
Pastore pue le football.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Message posté par Orange-mécaniques
Rateau - caviar de Pastore, remise de Zlatan, but de Matuidi.
Ils ne sont pas si mauvais alors? Radamel nous aUrait menti? Non je ne veux pas y croire.


Que tu relèves une action face à Ajaccio pour vouloir contredire ceux qui présentent un mec acheté 42M comme un flop, ça montre bien le niveau ultra médiocre de ce mec depuis son arrivée.

Match d'un niveau assez faible du PSG. On voit que sans Verratti, le milieu de terrain est beaucoup moins fort et que Paris ne produit plus de jeu. Seul Zlatan s'occupe d'animer le milieu de terrain alors qu'il est censé être l'attaquant de pointe.

Et comme d'habitude, Paris, même face à une opposition très faible, encaisse un but. Rassurez vous en vous disant que vous êtes solides si vous voulez, ce n'est clairement pas le cas et face à de vraies équipes ça va se sentir, surtout que Paris n'a pas un gardien du top 20 européen.

Bravo à Paris néanmoins, qui après 3 revers consécutifs, arrive enfin à battre Ajaccio !

Monaco CHAMPION
Georges Abitbol Niveau : CFA2
Meme ses pompes au Pasto elles puent la classe. Toutes noires, en mode El Ultimo 10... Coeur avec les doigts pour toi Flaco!
Matuidi ben il est pas technique!
C'est parce qu'il est francais!
c'est juste un marathonien!
C'est un 6, le nouveau alou diarra!

Plus serieusement, on a l'impression que cavani est trop fort pour l'equipe.
Radamel,

Javier pue le football, il suinte le genie, il transpire la facilité technique, il dégouline de talent ;)

C'est vraiment un terroriste Ochoa d'avoir arrêté la dernière action de Cavani. Quel contrôle put*in !!!
Lamine Turgut Niveau : CFA
Paris ne joue pas pour gagner un match de football ... Il joue pour gagner le championnat (c'est là toute la différence, pour les mecs qui veulent sortir des conclusions définitives après chaque match)
Blaise a quand même claqué un petit-pont, c'est à souligner
Puis un but
Matuidi le magnifique !

Lamine Turgut Niveau : CFA
Message posté par RadamelFalcao


Que tu relèves une action face à Ajaccio pour vouloir contredire ceux qui présentent un mec acheté 42M comme un flop, ça montre bien le niveau ultra médiocre de ce mec depuis son arrivée.

Match d'un niveau assez faible du PSG. On voit que sans Verratti, le milieu de terrain est beaucoup moins fort et que Paris ne produit plus de jeu. Seul Zlatan s'occupe d'animer le milieu de terrain alors qu'il est censé être l'attaquant de pointe.

Et comme d'habitude, Paris, même face à une opposition très faible, encaisse un but. Rassurez vous en vous disant que vous êtes solides si vous voulez, ce n'est clairement pas le cas et face à de vraies équipes ça va se sentir, surtout que Paris n'a pas un gardien du top 20 européen.

Bravo à Paris néanmoins, qui après 3 revers consécutifs, arrive enfin à battre Ajaccio !

Monaco CHAMPION



"Alors mon cher Bixenté, c'est l'heure de LA question SMS de cette première mi-temps :

- On sait tous que Radamel a été conçu sur le plateau d'une émission TV ... mais laquelle ?

Réponse A : Apostrophe

ou

Réponse B : CocoricocoBoy ?


Envoyez vite votre réponse jusqu'à hier 14 heures du mat et tentez de gagner par tirage au sort l'un de nos 2 fabuleux cadeaux :

1. un mug "Quand je serai grand, moi aussi je veux violenter la maman de Radamel"

ou

2. Une partie de bowling avec Jean-Michel Aulas (contre toute attente, cette activité ne nécessite PAS de certificat d'intégrité morale)"



Ouiiii Radamel .... T'es aussi prévisible qu'une question TF1 => zappe un peu et change de discours si tu veux être un tant soit peu crédible en 2014 !!!

(Franchement, Radamel c'était vachement mieux en 2013 .... Là, c'est tout juste "bof".
Allez ! Ressaisie-toi garçon ... Tu peux le faire !)
Le flacon est un génie. Merci Javier, tu parles directement à mon âme, à mes cellules. C'est probablement une question de physique quantique.
Mince le but de matuidi va aveugler tout nos amis parisiens. Ils vont commencer a nous faire croire que c'est un cador du foot.
Rabiot va systématiquement vers l'avant il a l'impacte et la percussion offensive de Matuidi. Aucun rapport avec le jeu d'un Marco ou d'un Thiago. Il s'est retenu en deuxieme mi-temps et s'est rendu plus dispo derrière mais pas assez à mon gout.D'ou la perte de possession de balle; bref Rabiot c'est la doublure de Matuidi et non de Verratti.
Conclusion Xavi on t'attends..
Rainbowman Niveau : DHR
Oh mon dieu... Les même débats encore et encore...
Les mecs font que de casser radamel alors qu'il a pas tort sur certains truc en particulier matuidi.
cardinaltisserant Niveau : DHR
Message posté par ozymandias
Pastore pue le football.


Peut-on arrêter avec les clichés (forcément éculés) présents sur so foot que sont:
Pastore pue le foot
Matuidi court comme un chien
Le rital au gros cul, Marco le crado
Thiago le ou la ladyboy.
La teub de Maké,
La gonfle; le ballon quoi.
Message posté par Mac Lovin
C'est vraiment un terroriste Ochoa d'avoir arrêté la dernière action de Cavani. Quel contrôle put*in !!!


Ouep et ca me fait penser à ce certain P.Menès qui disait de Cavani que c'etait pas un joueur technique.
Cette défense elle commence a m'inquiète sérieux sa fait peur, on tremble pour presque rien, il va falloir que Lolo se penche sur ce problème ; Sirigu je ne sais pas si c'est sa nouvelle coiffure mais il est moins sécurisant que l'année dernière notre Brad Pitt et Rabiot lui il commence a m'énerver à se prendre pour Verratti .
Et le Z qui fait son footing mensuel mais arrive a faire marquer Lavezzi 2x cette semaine alors qu'il ne met pas un pied devant l'autre et a faire une passe d a Blaisou, ce mec c'est un tueur !!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 67