1. //
  2. // FIFA
  3. // Prix de la honte

Le prix de la honte pour la FIFA ?

Modififié
15 36
S'il y a bien un trophée que la FIFA ne rêve pas d'avoir, c'est le « Prix de la honte » du Public Eye Awards, décerné en janvier prochain à l'occasion du forum économique de Davos, en Suisse.

Gazprom, industrie pétrolière actuellement favori, devrait garder la faveur du public, mais la FIFA ne compte pas laisser filer le podium et le talonne de près en deuxième position. L'organisation est en effet dénoncée par plusieurs ONG hostiles à l'organisation du Mondial 2014 au Brésil, telle que l'ANCOP (Organisation nationale des comités populaires de la coupe) ou Greenpeace. Elle est accusée d'entraîner « des violations des droits humains tels que le droit au logement, le droit à la liberté de réunion et de mouvement, et le droit au travail » , et a déjà recueilli près de 6800 voix.

Cette nomination survient à la suite des nombreux incidents survenus au Brésil durant la préparation de l'événement, parmi lesquels les diverses révoltes populaires pour protester contre le coût du Mondial et les morts (dont deux récentes) d'ouvriers sur les chantiers. La FIFA est également accusée d'avoir causé l'expulsion de 250 000 Brésiliens, et « d'encourager le mauvais usage des fonds publics dans les pays hôtes » .

Le bébé de Sepp Blatter a immédiatement publié un communiqué se déclarant « très surprise » des accusations portées à son égard avant de les démentir.

Pour participer au vote, c'est par ici que ça se passe. TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 20
Pour l'ensemble de son oeuvre, pourquoi ne pas remercier la Fifa avec ce titre? Ils travaillent dur pour ca après tout.
Chriswillow Niveau : Loisir
La FIFA qui se dit "très surprise". Ils ne doutent de rien quand même...
Un peu comme si Hollande se disait surpris de sa côte de d'impopularité.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Standard revendu ?
15 36