Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // PSG-Barcelone (4-0)

Le Presnel de nos yeux

Absolument énorme contre Barcelone aux côtés de Marquinhos, Presnel Kimpembe a fait vivre un enfer à Lionel Messi et ses potes d’attaque au Parc des Princes. À tel point que la blessure de Thiago Silva s’est transformée en bonne nouvelle pendant 90 minutes.

Modififié
L’heure de jeu vient juste d’être dépassée et le Paris Saint-Germain mène déjà 3-0 quand Lionel Messi prend définitivement conscience de son impuissance. Sur une conduite de balle qui débouche habituellement à une occasion de but, l’Argentin voit un monstre le bousculer comme jamais. Lui rentrer dedans. Le faire reculer. Lui prendre la balle. Une, deux fois. Cet adversaire, c’est Presnel Kimpembe, vingt et un ans, 18 matchs de Ligue 1 au compteur, zéro minute de Ligue des champions dans les jambes avant ce choc. Un petit bonhomme inconnu au bataillon en Catalogne qui fait vivre l’enfer aux attaquants barcelonais depuis plus de 60 minutes, et qui signe du même coup une performance remarquable. C’est d’autant plus fou que le défenseur central n’était pas du tout destiné à être aligné lors de ce huitième de finale aller.

Faire du Silva ? Pas de problème


Titularisé contre Lille il y a une semaine puis à Bordeaux trois jours plus tard pour reposer les deux intouchables Marquinhos et Thiago Silva en vue de la C1, Kimpembe a finalement dû remplacer au pied levé le deuxième Brésilien cité, dont la blessure a été annoncée très tardivement. Alors, les inquiétudes, logiques, se sont fait entendre. Face à Neymar, Messi et Luis Suárez, le jeune homme allait sûrement se faire manger tout cru. Et personne ne lui en voudrait. Sauf que le monsieur, qui impressionne déjà en championnat depuis le début de la saison, a sorti LE match parfait. Imprenable dans les duels, impeccable à la relance (45 passes réalisées et 89 % réussies, troisième meilleur total du PSG dans les deux domaines), exemplaire dans l’état d'esprit et aussi propre que Thiago, le Français a respecté le thème de la soirée des Parisiens : l'excellence. Et l’absence de Silva, que certains annonçaient préjudiciable, s’est finalement métamorphosée en atout pour le club de la capitale.

Guerrier et travailleur


Étonnant quand on sait d’où vient le garçon, mais une surprise à relativiser pour ceux qui le suivent depuis longtemps. « Vous savez, quand il était encore dans les catégories de jeunes, il n’avait pas le statut de titulaire indiscutable, hein. Son cursus a été compliqué, mais il s’est battu pour en arriver là, pointe François Rodrigues, entraîneur de la CFA qui a intégré la formation du PSG en 2013 et qui a donc croisé Kimpembe. C’est un garçon qui a un mental extraordinaire. C’est le guerrier, le combattant modèle. Intrinsèquement, il a peut-être un peu moins de qualité que d’autres de son âge, mais il a atteint ce niveau à la force de son travail. » Un soldat qui n’a donc nullement été effrayé par la redoutable MSN. Bien au contraire. Car l’adversité a semblé stimuler à l’extrême celui qu’on a déjà vu jouer à gauche sous Unai Emery, mais que François Rodrigues qualifie de « vrai défenseur central qui possède une bonne faculté d’adaptation » .


Apprécier l'instant présent


Dès lors, faut-il envisager de l’installer en charnière centrale au détriment d’un des deux Sud-Américains ? Non. Après une telle performance, aussi séduisante soit-elle, ce ne serait pas lui rendre service que de brûler les étapes. Mais le PSG sait désormais qu’il détient une pépite largement capable de subsister aux blessures, aux suspensions et aux méformes dans son secteur de jeu. Un bijou essentiel dans le turn-over qui va avoir son importance dans les semaines à venir. Un super joueur, tout simplement, qui peut, à terme, devenir un taulier. « Lors de son parcours, il a, à chaque fois, su saisir ses chances. Aujourd’hui, c’est un joueur qui a sa place dans n’importe quel club de première division  » , estime Rodrigues. Alors oui, il convient évidemment de laisser le temps faire son boulot et de ne pas s’emballer après une seule partie pleine de promesses. Parce qu'un destin à la Mamadou Sakho n'est pas à écarter. Reste qu’après Barcelone, chacun est en droit, ne serait-ce que pour un instant, d’apprécier ces 90 minutes croquées devant la meilleure ligne d’attaque du monde.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 14:23 Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 164
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 11:48 Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25