En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Le président du Gazélec fier de son équipe et des plages corses

Modififié
Olivier Miniconi peut être fier. Son club du Gazélec Ajaccio va accéder pour la première fois de son histoire à l'élite du foot français.

Dans un entretien pour Eurosport, le boss de l'actuel plus petit budget de L2 s'est confié sur la saison à venir. Une marche assez haute qui ne lui fait pas peur : « Il n'y a aucune crainte pour qu'on ne soit pas en Ligue 1. On a connu quatre montées en cinq ans. On sait comment se préparer et on l'a fait avec professionnalisme. Imaginez ce qu'on fait sans expérience, si on en avait un peu, ce serait la débandade (rires). Si les autres disent quelque chose comme ça, c'est qu'ils ne doivent pas apprécier la beauté de nos paysages. »

En bon Corse, le patron du Gaz' mise sur un recrutement basé sur la mentalité avant tout : « Le téléphone sonne beaucoup en ce moment, car les joueurs veulent venir profiter de nos plages (rires). Sans blaguer, on veut des joueurs qui s'adaptent vite à la mentalité de notre club et de nos supporters. »


De belles plages et une équipe pour la première fois en D1, que demander de plus ?
TF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 7 heures Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) il y a 8 heures Quand Ronaldo planquait de la bière 46 il y a 10 heures Dupraz quitte le TFC 126 il y a 11 heures Robinho en route vers Sivasspor 57
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 14 heures Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 4 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
Toshack défend Gareth Bale