1. //
  2. // 1/2 finale retour
  3. // Real Madrid / Borussia Dortmund (2-0)

Modififié
0 13
Il y a certaines personnes qui réagissent plus mal que d'autres à la pression. On pense alors à tous ces joueurs, dirigeants ou supporters qui préfèrent se retourner pour ne pas voir le pénalty que tente de transformer leur coéquipier. Par peur ou par superstition sans doute. Dans un autre style, il y a Hans-Joachim Watzke, le président du Borussia Dortmund.

Alors que son équipe vient d'encaisser deux buts coup sur coup face au Real Madrid (Benzema 83e, Ramos 88e), en demi-finale retour de la Ligue des champions, et sachant que le prochain but des Madrilènes condamnerait ses protégés et les éliminerait de la compétition, Watzke n'a pas pu se résoudre à regarder les derniers instants de la partie. La suite ? Il est le mieux placé pour nous l'expliquer. « Je suis allé aux toilettes pendant les dernières minutes, je me suis enfermé dedans, j'ai couvert mes oreilles et j'ai regardé ma montre. Pendant ce temps, j'ai eu toutes sortes de pensées qui me passaient par la tête » , a-t-il avoué sur le site metro.co.uk.

Belle prouesse en tout cas. Essayez donc cette position, vous verrez que ce n'est pas si facile ! ALG
Modifié

Note : 7
Ca va, tu peux le dire, ça arrive à tout le monde d'avoir la chiasse avec le stress...
Jean Luc Sassus Niveau : District
Note : 1
Le mec s'est enfilé 8 L de Champagne, il avait simplement envie d'pisser.
Après qu'il le justifie par la peur des 5 dernières minutes..

Proper President.
Il pose sa montre sur le sol , en position foetus assis et les mains sur les oreilles. Easy! Enfin, c'est comme ça que j'aurais fait mais j'ai préféré jouer avec le rythme cardiaque de mon coeur. J'suis un fou!
Partenaires
Vietnam Label Trash Talk basket Le kit du supporter
0 13