1. //
  2. // Leicester champion

Le président de West Ham rage sur un Leicester « chanceux »

1 30
Leicester City n'a pas que des admirateurs.

David Sullivan, le plus grand actionnaire de West Ham, estime que les Foxes n'étaient pas meilleurs que son équipe cette saison. Pour lui, la différence s'est faite avec beaucoup de chance, sur les performances individuelles et sur les décisions arbitrales.


« Je sais qu'ils l'ont fait, mais bon... Ils ont eu 11 penaltys, Dame Chance les a aidés. Ils n'ont eu aucune blessure, alors qu'ils ont utilisé 18 joueurs pendant toute la saison. Ils ont 2 joueurs qui se sont mués en buteurs et qui ont inscrit plus de buts que dans toute leur vie. Je ne les vois pas meilleurs que nous ne le sommes. »

On n'est pas loin de la définition du « mauvais perdant » , hein. LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

jenesuispasuntroll Niveau : Loisir
Bah fallait chercher autre chose que du payet mon grand
Barton_fink Niveau : DHR
Message posté par jenesuispasuntroll
Bah fallait chercher autre chose que du payet mon grand


tu voulais dire avoir autre chose que du caroll plutot?
A west ham, payet leur est monté a la tete, les mecs ont meme fait une chanson ou ils disent meme qu'il est plus fort que Zidane, faut arreter la ! Looser !
Les commentaires sur cette brève sont encore plus pathétiques que ceux du président de West Ham.
 //  15:58  //  Passionné de la Libye
Note : 3
"Ils n'ont eu aucune blessure, alors qu'ils ont utilisé 18 joueurs pendant toute la saison"

Ça sous-entend quelque chose ?

paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Ben d'un autre côté il n'a pas tout à fait tort. Certes, ils font une superbe saison, mais ils ont aussi un maximum de réussite.
Claude le Gentil Niveau : CFA
Note : 1
La chance du champion.
Donc ca fait de Sullivan un plus mauvais perdant que Vidal ou pas?
valeureux liégeois 74 Niveau : National
On a retrouvé Marius avec son huître qui fait "pouett pouett".
Il ne dit que des vérités.

On a tous vu que l'arbitrage leur avait profité (sans qu'ils en soient responsable) quelques matchs et puis parfois ça va dans l'autre sens, suspension sévère de Vardy par exemple. Mais bon, les penalty faut les provoquer !

Il parle de "chance". On peut appeler ça chance du champion, pourquoi pas mais il est dans le vrai quand il dit que deux joueurs marquer autant de buts c'est rare, que sur 18 joueurs si peu de blessures c'est rare.

Toutes les étoiles étaient alignées, le travail et l'ambiance du groupe ont fait le plus gros du boulot et voilà tout
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 30