Le président de River tacle la fédé

Modififié
2 0
La Fédération argentine est en pleine crise, et ce n'est un secret pour personne au pays. Et Rodolfo D'Onofrio, président de River Plate, en a rajouté une couche lors d'une conférence à l'ambassade de Grande-Bretagne à Buenos Aires, filmée et mise en ligne par un journaliste argentin.

Le dirigeant du récent vainqueur de la Copa Libertadores s'est emporté contre les haut-placés de la AFA (Asociación del Fútbol Argentino) : « J'ai eu une discussion avec les présidents des grands clubs, trois autres dirigeants, et le président de l'AFA (Luis Segura, ndlr). Je suis de ceux qui pensent qu'il faut mettre une bombe, la faire exploser, et tout recommencer. Mais cela est impossible, alors il faut trouver des accords. » Le président des Millonarios poursuit : « Dans le football argentin, il y a des dirigeants très compétents en charge de petits clubs, avec 3000 socios. Et ils le font bien. Mais tu ne peux pas les faire diriger la Fédération, car ils sont habitués à signer des contrats de 5000 dollars. Ici, ils devraient signer des contrats de 50 000 dollars. Tu dois connaître le fonctionnement des multinationales. »

Saleté de caméras cachées.
RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 0