Le président de Parme se veut rassurant

0 6
Alors que la situation financière de Parme s'aggrave de jour en jour, allant même jusqu'à remettre en cause la tenue de la prochaine rencontre face à l'Udinese, Giampietro Manenti s'est montré rassurant.

Contacté par la Gazzetta dello Sport, le nouveau président de Parme a réitéré ses promesses : « J'ai vraiment l'argent, je ne suis pas un fou. Laissez-nous travailler, je sais que vous (journalistes) êtes pessimistes, mais je ne suis pas un fou. On a un plan industriel, ne vous inquiétez pas. Quand tout sera réglé j'expliquerai tout ce qui est arrivé ces jours-ci. »

Seulement, Manenti avait déjà promis de régler la situation dès lundi dernier, ce qui n'a pas été fait. Il s'en est aussi expliqué : « Faire transiter autant d'argent depuis l'étranger n'est pas facile. Il y a des contraintes techniques et bureaucratiques à respecter, mais je garantis que l'argent est là. Je ne peux pas effacer aussi facilement sept années de gestion catastrophique. Le match contre l'Udinese ? On a parlé avec les stewards lundi, on les a rassurés et convaincus. Ils auront tout ce qu'ils attendent » , a-t-il assuré.

Promis, demain, je te rends tes sous. EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
il devrait passer un coup de tél à Gervais Martel pour en savoir plus sur les virements internationaux qui prennent du temps
Un peu d'originalité, Manenti. le coup du "c'est long de faire venir de l'argent depuis l'étranger", Maillol l'a fait avant toi.
Je vais l'essayer devant mon banquier, celle-là : "j'ai vraiment l'argent, je ne suis pas un fou". On va bien rigoler.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6