Le président de l'Atlético s'estime lésé

Modififié
0 9
Mardi soir, la Ligue de football espagnol remettait les récompenses pour la saison écoulée. Une cérémonie qui n'a pas plu à tout le monde.

Le président de l'Atlético Madrid, Enrique Cerezo, est un homme heureux. Après des années de galère, son club a retrouvé les sommets du classement, glané un titre de champion qu'il n'avait plus gagné depuis 1996, et atteint une finale de Ligue des champions pour la première fois depuis 40 ans. Pourtant, mardi, Cerezo est reparti déçu de la cérémonie. Pour Radio Marca, il est revenu sur cette cérémonie : « Depuis que la cérémonie s'est terminée, je n'arrête pas de recevoir des appels et des messages à propos des vainqueurs. Il y a une unanimité pour les joueurs de l'Atlético. Je tiens à féliciter Gabi, Koke et Miranda comme s'ils les avaient remportés. Je n'ai rien contre ceux qui ont gagné, mais si on veut que ces prix aient de l'importance, on doit changer le système. On parle de ce que l'on considère être le meilleur championnat du monde. »

Il a ainsi pris l'exemple du Ballon d'or où les votes sont publics alors qu'ils sont anonymes pour les récompenses espagnoles. On regrette presque le non-développement d'une théorie du complot. JGB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On s'en fout de ces trophée en bois. T'as gagné la Liga c'est l'essentiel.
Südkurve28 Niveau : CFA
Le "meilleur championnat du monde", j'ai tellement de mal avec ces affirmations...
Cette moustache putain !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Janmaat ne veut que Pardew
0 9