Le président de Catane furax

0 0
Épiphanie amère pour Catane. Les Siciliens, en déplacement à la Roma, sont revenus une main devant une main derrière du Stadio Olimpico, malgré une prestation honorable.

Surtout, les joueurs ont longuement protesté auprès des arbitres pour deux décisions qui ont changé le cours de la rencontre.

Explication : Catane menait 2-1 et l'arbitre de touche a validé l'égalisation de Borriello alors que Riise avait centré après que le ballon eut dépassé la ligne. En fin de rencontre, ce même assistant a jugé régulière la position de Vucinic, auteur du but vainqueur, ce dernier étant pourtant hors-jeu.

Le président de Catane, Antonino Pulvirenti, ne s'en remet pas.

« Dire que je suis énervé serait un euphémisme. J'ai toujours défendu les arbitres, mais là c'est difficile après ce qui vient de se passer. Nous menions au score, et nous avons subi deux erreurs arbitrales colossales » a-t-il déclaré en conférence d'après-match.

Pour lui, le trio offensif de la Roma comportait un quatrième homme, décisif. « Nous rentrons avec 0 point. Ça fait mal. A la fin du match, j'ai dit à l'arbitre Brighi : "Bravo, tu as inscrit un doublé" » .

On se demande si Pulvirenti aurait tenu les mêmes propos face à monsieur Collina et ses gros yeux globuleux.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ronaldo appelle Ronaldinho
0 0