Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Boca Juniors

Le président de Boca accusé de pressions sur l'arbitrage

Modififié
Depuis quelques jours, les supporters de River Plate ont du grain à moudre. Plusieurs dirigeants du grand rival, Boca Juniors, sont soupçonnés d'avoir fait pression sur les arbitres du pays. À l'origine de l'affaire : deux enregistrements audio, datant de 2015, dévoilés sur la chaîne TyC Sports.

Dans le premier, on peut entendre Daniel Angelici, le président du club, en discussion avec Luis Segura, le patron de la fédé argentine. Angelici demande à parler à l'homme qui va arbitrer le match face à Vélez Sársfield. Une rencontre décisive dans l'optique de la qualification en Copa Libertadores.

« Si vous parlez directement à ce gars-là, Delfino [Germán Delfino, l'arbitre du match], dites-lui de se tromper le moins possible, qu'il y a beaucoup en jeu pour Boca » , demande le dirigeant argentin. La réponse de Segura est des plus surprenantes : « Je m'en occupe. N'aie aucun doute pour ce match, je serai le supporter numéro 1 de Boca. »

Vidéo

Le second enregistrement révèle une conversation entre Angelici et un des juges du tribunal arbitral argentin, Fernando Mitjans. Là aussi, celui qui est à la tête de Boca tente de permettre à son équipe d'entamer la partie contre Vélez dans les meilleures conditions possibles : «  Je dois te demander une faveur. Est-ce que tu peux parler avec les membres du tribunal ? Que tu leur dises de ne pas donner plus de deux matchs de suspension aux deux joueurs exclus hier. J'ai besoin d'eux contre Vélez. » Et il obtient gain de cause.

Vidéo

Sous le feu des projecteurs depuis ces révélations, Luis Segura a tenté de se défendre (maladroitement) en avançant que la conversation s'était déroulée sur le ton de la rigolade.

Encore un « coup d'État médiatique » ? CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi