1. //
  2. // 1976-2016, il y a 40 ans

Le premier jour de la dictature argentine

Il y a 40 ans, la junte militaire prenait le pouvoir en Argentine. Le 24 mars 1976, tous les programmes de télévision sont interrompus. Tous, sauf un. La rencontre entre la Pologne et l'Argentine, annonçant les prémices d'une stratégie populiste. Les militaires allaient désormais utiliser le football comme arme de propagande.

Modififié
284 12
25 juin 1978, Mario Kempes danse au milieu de la défense hollandaise pour offrir le but qui conduit l'Argentine à son premier sacre mondial. Le général Videla remet la Coupe du monde au capitaine de la sélection, Daniel Passarella, dans un Monumental en liesse. La dictature réussit son pari après avoir hérité d'une Coupe du monde pas forcément désirée dans ses rangs. À quelques pas de là, l’ESMA (Escuela Superior de Mecánica de la Armada). Le symbole le plus fort de ce qui est caché aux yeux du monde entier à l'époque. Non seulement parce qu'il est le centre clandestin de détention le plus cruel de la dictature, mais aussi parce qu'il représente une énorme contradiction à quelques mètres du stade mythique de River Plate… Là où les célébrations du titre résonnent quand les cris des prisonniers sont étouffés sous la torture.

« Les gens pensaient que les militaires pouvaient être une alternative raisonnable »


Le début des années 70 en Argentine est marqué par le terrorisme d’État. Le pays connaît des épisodes sanglants comme le massacre de Trelew dans la province du Chubut en 1972 (exécution de 16 militants de gauche) orchestré par la « Révolution argentine » d'Alejandro Augustin Lanusse alors au pouvoir. Le retour d'exil de Juan Domingo Perón semble ramener un semblant de démocratie. Pour peu de temps. Une série de mouvements politiques et sociaux vont servir à justifier le coup d’État de la junte avec l'aide de l'organisme paramilitaire de la Triple A, l’Alianza Anticomunista Argentina (Alliance anticommuniste argentine).

« Il faut dire la vérité, le coup d’État ne fut pas une si grande surprise. On sentait que cela pouvait arriver à n’importe quel moment. » Ricardo Gotta
Elle est notamment responsable du massacre d'Ezeiza en 1973 quand des snipers de la Triple A, dirigés par le leader José Lopez Rega qui, depuis Madrid, donnait ses ordres, tirent alors sur la foule, piégeant la Jeunesse péroniste et faisant 13 morts et 365 blessés. « Il faut dire la vérité, le coup d’État ne fut pas une si grande surprise. On sentait que cela pouvait arriver à n’importe quel moment, la situation étant telle qu’elle favorisait presque celui-ci, et les gens pensaient que les militaires pouvaient être une alternative raisonnable au gouvernement d'Isabel Martinez  » , confie Ricardo Gotta, auteur du livre référence Fuimos campeones (Nous avons été champions), qui retrace la campagne victorieuse de la sélection argentine en 1978. Il poursuit : « Personnellement, je sentais que ce qui allait arriver serait terrible et dangereux. À l'époque, peu de personnes ont mesuré la gravité institutionnelle de renverser un gouvernement élu démocratiquement. »

Une victoire aux oubliettes


Ce 24 mars 1976, toutes les chaînes de télévision interrompent leurs programmes pour donner priorité au coup d’État et à la prise de parole des militaires.
« Si les militaires se rendaient au camp d'entraînement de la sélection, Menotti faisait en sorte d'éviter un contact direct entre eux et les joueurs. Il voulait qu'aucune relation ne naisse. » Ricardo Gotta
Toutes, sauf une. L'Argentine joue dans le même temps un match de préparation pour sa Coupe du monde en Pologne à Katowice dans le cadre d'une tournée européenne. Après l'avoir emporté 1-0 sur le terrain enneigé de l'URSS grâce à un superbe but d'Hugo Gatti, c'est une autre rencontre de haut niveau qui aurait, ce jour-là, dû attirer l'attention de tout un pays sur les hommes du sélectionneur, militant de gauche et membre du parti communiste, César Luis Menotti. « Je ne pense pas que les joueurs étaient au courant de ce qui se passait dans le même temps en Argentine. De toute manière, Menotti aurait tout fait pour les protéger comme il a fait par la suite. Par exemple, si les militaires se rendaient au camp d'entraînement de la sélection, Menotti faisait en sorte d'éviter un contact direct entre eux et les joueurs. Il voulait qu'aucune relation ne naisse. Pourquoi ? Pour éviter toute pression. Pour cela, il pouvait même adopter une posture complice avec la junte alors qu'idéologiquement, c'était tout l'inverse » , abonde Ricardo Gotta.

Même si le plus important est ailleurs, les images arrivent directement en Argentine accompagnées de la voix du commentateur Fernando Niembro. L'Argentine réalise une grande performance et s'impose 2-1 avec des buts de Houseman et Scotta. Une victoire qui passe totalement inaperçue, mais qui marque une première stratégie autour du football de la part de la dictature, autorisant la transmission de cette rencontre.

La liberté dans le jeu


« Menotti a imprégné ses idées révolutionnaires de gauche sur le terrain en faisant abstraction du reste, produisant la sensation que cette équipe était celle du peuple. » Ricardo Gotta
Une stratégie qu'elle renforce à travers l’organisation de la Coupe du monde deux ans plus tard afin d’améliorer son image comme a pu le faire l’Italie fasciste de Mussolini en 1934. Cette victoire en 1978 est alors une démonstration de force pour la junte militaire, présentant à ses détracteurs la communion entre joueurs et supporters tous unis derrière l’Argentine. Elle reste aussi synonyme d'une tache indélébile pour une superbe génération qui ne se débarrassera jamais des soupçons de corruption. Le célèbre match face au Pérou remporté 6-0 reste toujours en ligne de mire. « Au final, beaucoup de joueurs en ont voulu à Menotti lui reprochant d'avoir masqué la vérité. Mais Menotti a répondu par le jeu. Ce dernier était très offensif et reposait sur la liberté. On peut dire qu'il a imprégné ses idées révolutionnaire de gauche sur le terrain en faisant abstraction du reste, produisant la sensation que cette équipe était celle du peuple » conclut Gotta, faisant allusion au discours d’avant-match de la finale de Coupe du monde face à la Hollande.

Youtube

« Nous sommes le peuple, nous appartenons aux classes défavorisées, nous sommes les victimes, et nous représentons la seule chose de légitime dans ce pays : le football. Nous ne jouons pas pour des tribunes remplies d’officiers, de militaires, mais nous jouons pour le peuple. Nous ne défendons pas la dictature, mais la liberté. » Une liberté que l'Argentine retrouvera à nouveau en 1983, en même temps que l'ère Maradona, lui le « Menottiste » autoproclamé. 1986 et le Mexique ne sont alors plus très loin…

Par Bastien Poupat à Buenos Aires Propos de Ricardo Gotta recueillis par Bastien Poupat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
Note : 2
« Au final, beaucoup de joueurs en ont voulu à Menotti lui reprochant d'avoir masqué la vérité. Mais Menotti a répondu par le jeu. Ce dernier était très offensif et reposait sur la liberté. On peut dire qu'il a imprégné ses idées révolutionnaire de gauche sur le terrain en faisant abstraction du reste, produisant la sensation que cette équipe était celle du peuple »

Euh, comment dire... Il a vraimment vu jouer l'Albiceleste a la CM78 ce Gotta ? Non parce que faire passer Menotti pour un soit-disant révolutionnaire de gauche par le jeu proposé par ces équipes me fait doucement rire...
L'Albiceleste de 1978 était l'une des plus moche et violente au niveau du jeu proposé, alors qu'elle avait sans doute l'un des plus bel effectif de l'histoire de ce pays.

Faudrait que So Foot arrête un peu avec cette hype Menotti à un moment !
A part son passage à Huracan au début des années 70 (ça commence à dater sérieusement...), qu'a t'il fait ? Pourquoi se voit-il ériger comme un apôtre du beau jeu et de valeurs pseudo-gauchistes ?

Voulez-vous que l'on débatte de son gout bien prononcé pour l'argent ? Son passage cataclysmique à Peñarol ou l'équipe finit 4émé du championnat avec l'un des meilleur effectif du continent ? tout ses bides répétés avec Central, River et Boca ?

Menotti est une imposture de tout premier plan qu'on sert à l'Europe du football qui ne connait déjà pas grand-chose sur le foot sudam comme le contraire de Billardo, qui lui est diabolisé comme la peste et dont le parcours est infiniment plus respectable que le soi-disant "révolutionnaire" aux cheveux long...
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
Note : 2
Ah oui, et j'ajoute, le jour ou la communauté internationale jugera autre chose que des africains et des serbes à La Haye et ou la CIA sera placé sur la liste des Etats comme organisation terroriste numéro une (alors que des organismes de résistance comme le Hamas ou le HezbAllah le sont...), alors la je célébrerait les anniversaires des chutes des dictatures sud-américaines !
Haaaaaaa, par contre rien à dire sur le choix de la "foto" de présentation de l'article MARIO ROBERTO KEMPES !!!
d equateur Niveau : DHR
Pareil.

D'ailleurs, chaque 11 septembre, j'honnore la mémoire de Salvador Allende expulsé (et suicidé, quelque part) par la CIA le 11 septembre 1973.... mais tout le monde s'en fout parce qu'en 2001 etc ...

Quand on est puissant on peut s'approprier une date, l'histoire, les tribunaux de la Morale et du Bien, tout.

Mais tout va bien on a les Pokémon Go.
d equateur Niveau : DHR
Pareil que Peñarol je voulais dire.
Et merci pour les rectifications sur Menotti, il me semblait également que c'était loin d'être un poète de gauche ou un grand entraîneur.
Message posté par Peñarol mi Amor
« Au final, beaucoup de joueurs en ont voulu à Menotti lui reprochant d'avoir masqué la vérité. Mais Menotti a répondu par le jeu. Ce dernier était très offensif et reposait sur la liberté. On peut dire qu'il a imprégné ses idées révolutionnaire de gauche sur le terrain en faisant abstraction du reste, produisant la sensation que cette équipe était celle du peuple »

Euh, comment dire... Il a vraimment vu jouer l'Albiceleste a la CM78 ce Gotta ? Non parce que faire passer Menotti pour un soit-disant révolutionnaire de gauche par le jeu proposé par ces équipes me fait doucement rire...
L'Albiceleste de 1978 était l'une des plus moche et violente au niveau du jeu proposé, alors qu'elle avait sans doute l'un des plus bel effectif de l'histoire de ce pays.

Faudrait que So Foot arrête un peu avec cette hype Menotti à un moment !
A part son passage à Huracan au début des années 70 (ça commence à dater sérieusement...), qu'a t'il fait ? Pourquoi se voit-il ériger comme un apôtre du beau jeu et de valeurs pseudo-gauchistes ?

Voulez-vous que l'on débatte de son gout bien prononcé pour l'argent ? Son passage cataclysmique à Peñarol ou l'équipe finit 4émé du championnat avec l'un des meilleur effectif du continent ? tout ses bides répétés avec Central, River et Boca ?

Menotti est une imposture de tout premier plan qu'on sert à l'Europe du football qui ne connait déjà pas grand-chose sur le foot sudam comme le contraire de Billardo, qui lui est diabolisé comme la peste et dont le parcours est infiniment plus respectable que le soi-disant "révolutionnaire" aux cheveux long...


Merci Penarol.

Menotti est un peu ancien, méconnu et parlait de beau jeu donc il est parfait pour exciter la wannabobodécaléite dont souffre sofoot.com qui se caractérise par la volonté d'être cool à tout prix et de se distinguer de la masse en appréciant et en vantant les mérites de ce qui est méconnu tout en crachant sur ce qui est trop populaire pour montrer qu'il a un goût supérieur donc qu'il l'est quelque part. D'où Socrates 5ème d'un classement des 100 plus grands joueurs, Platini toujours devant Zidane, Henry absent du premier classement que je viens de citer, Maradona premier évidemment devant Pelé lequel est très loin derrière (7ème pour un tel joueur, c'est grossier!) Menotti et Bielsa surclassés dans celui des entraîneurs.

Vouloir systématiquement montrer qu'on est supérieur est déjà très suspect, le pire survient quand on regarde plus en détail les choses vantées par le patient souffrant de wannabobodécaléite car elles révèlent la personne pensant être tellement plus haut que la populace qu'il ne peut aimer ce que cette dernière aime est tout autant superficielle voire plus dans ces goûts: cela doit toujours être annoncé comme beau, cool et bien voire mieux que les autres en vérité.
Je suis un de ceux qui ont fui le pays, en novembre 1976, grâce à des amis uruguayens. Je suis arrivé en France, où j'ai travaillé comme imprimeur jusqu'en 2012. Je suis revenu au pays après ma retraite, j'y reste 6-8 mois par an, le reste du temps chez mes enfants dans la région lyonnaise. Ce long préambule, pour dire que je connais bien l'histoire des deux côtés de l'océan. Et une anecdote à propos du Flaco Menotti, j'étais en vacances en Espagne, en 1988, et dans un restaurant, le hasard me fait croiser ce monsieur. Nous avons discuté un bon moment du pays, du futbol, de tout et n'importe quoi, et quelle ne fut pas ma déception lorsque nous avons abordé la dictadura... Je n'en dis pas plus. Il nous a fait gagner en 86, et au début de la copa, j'espérais que nous allions la perdre pour faire "chier" les généraux et le jour de la finale dans mon immeuble à Lyon, tout le monde a su que l'Albiceleste avait gagné, le coeur avait parlé.
El bostero
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
Message posté par juanluis
Je suis un de ceux qui ont fui le pays, en novembre 1976, grâce à des amis uruguayens. Je suis arrivé en France, où j'ai travaillé comme imprimeur jusqu'en 2012. Je suis revenu au pays après ma retraite, j'y reste 6-8 mois par an, le reste du temps chez mes enfants dans la région lyonnaise. Ce long préambule, pour dire que je connais bien l'histoire des deux côtés de l'océan. Et une anecdote à propos du Flaco Menotti, j'étais en vacances en Espagne, en 1988, et dans un restaurant, le hasard me fait croiser ce monsieur. Nous avons discuté un bon moment du pays, du futbol, de tout et n'importe quoi, et quelle ne fut pas ma déception lorsque nous avons abordé la dictadura... Je n'en dis pas plus. Il nous a fait gagner en 86, et au début de la copa, j'espérais que nous allions la perdre pour faire "chier" les généraux et le jour de la finale dans mon immeuble à Lyon, tout le monde a su que l'Albiceleste avait gagné, le coeur avait parlé.
El bostero


Eh oui mon cher Juan Luis, tu raconte souvent ton parcours très touchant ici.
Je suis plus jeune que toi et n'ait donc pas connu la douleur et la brutalité de l'exil, mais mon père a lui bien connu les geôles du régime de Bordaberry, et deux de mes oncles ont "mystérieusement" disparu après un vol au dessus du Rio Plata, donc autant te dire que l'époque du Proceso de Reorganización Nacional m'est inscrit dans la chair...
Message posté par Peñarol mi Amor
Ah oui, et j'ajoute, le jour ou la communauté internationale jugera autre chose que des africains et des serbes à La Haye et ou la CIA sera placé sur la liste des Etats comme organisation terroriste numéro une (alors que des organismes de résistance comme le Hamas ou le HezbAllah le sont...), alors la je célébrerait les anniversaires des chutes des dictatures sud-américaines !


Salut, je recherche des maillots de clubs sud-américains. Peux-tu me donner des tuyaux, des bonnes adresses, s'il te plait.
je t'en remercie beaucoup.
Message posté par Peñarol mi Amor
« Au final, beaucoup de joueurs en ont voulu à Menotti lui reprochant d'avoir masqué la vérité. Mais Menotti a répondu par le jeu. Ce dernier était très offensif et reposait sur la liberté. On peut dire qu'il a imprégné ses idées révolutionnaire de gauche sur le terrain en faisant abstraction du reste, produisant la sensation que cette équipe était celle du peuple »

Euh, comment dire... Il a vraimment vu jouer l'Albiceleste a la CM78 ce Gotta ? Non parce que faire passer Menotti pour un soit-disant révolutionnaire de gauche par le jeu proposé par ces équipes me fait doucement rire...
L'Albiceleste de 1978 était l'une des plus moche et violente au niveau du jeu proposé, alors qu'elle avait sans doute l'un des plus bel effectif de l'histoire de ce pays.

Faudrait que So Foot arrête un peu avec cette hype Menotti à un moment !
A part son passage à Huracan au début des années 70 (ça commence à dater sérieusement...), qu'a t'il fait ? Pourquoi se voit-il ériger comme un apôtre du beau jeu et de valeurs pseudo-gauchistes ?

Voulez-vous que l'on débatte de son gout bien prononcé pour l'argent ? Son passage cataclysmique à Peñarol ou l'équipe finit 4émé du championnat avec l'un des meilleur effectif du continent ? tout ses bides répétés avec Central, River et Boca ?

Menotti est une imposture de tout premier plan qu'on sert à l'Europe du football qui ne connait déjà pas grand-chose sur le foot sudam comme le contraire de Billardo, qui lui est diabolisé comme la peste et dont le parcours est infiniment plus respectable que le soi-disant "révolutionnaire" aux cheveux long...


Ca me rassure de lire ça, merci..

Je suis toujours très prudent et humble avec le football sud-américain ; être étranger à une culture prête si facilement aux malentendus..mais, oui, moi non plus ne pige rien à ce qu'affirme ici ce Ricardo Gotta - lui connais-tu quelque accointance et/ou positionnement? -, et assurément moins encore, décidément, à toutes ces branlettes sofootiennes sur Menotti..
Message posté par juanluis
Je suis un de ceux qui ont fui le pays, en novembre 1976, grâce à des amis uruguayens. Je suis arrivé en France, où j'ai travaillé comme imprimeur jusqu'en 2012. Je suis revenu au pays après ma retraite, j'y reste 6-8 mois par an, le reste du temps chez mes enfants dans la région lyonnaise. Ce long préambule, pour dire que je connais bien l'histoire des deux côtés de l'océan. Et une anecdote à propos du Flaco Menotti, j'étais en vacances en Espagne, en 1988, et dans un restaurant, le hasard me fait croiser ce monsieur. Nous avons discuté un bon moment du pays, du futbol, de tout et n'importe quoi, et quelle ne fut pas ma déception lorsque nous avons abordé la dictadura... Je n'en dis pas plus. Il nous a fait gagner en 86, et au début de la copa, j'espérais que nous allions la perdre pour faire "chier" les généraux et le jour de la finale dans mon immeuble à Lyon, tout le monde a su que l'Albiceleste avait gagné, le coeur avait parlé.
El bostero


Moi j'aimerais en savoir plus, de ce qu'il te déclara du vidélisme.. Je me permets donc d'insister :)
Message posté par Coach Kévinovitch
Merci Penarol.

Menotti est un peu ancien, méconnu et parlait de beau jeu donc il est parfait pour exciter la wannabobodécaléite dont souffre sofoot.com qui se caractérise par la volonté d'être cool à tout prix et de se distinguer de la masse en appréciant et en vantant les mérites de ce qui est méconnu tout en crachant sur ce qui est trop populaire pour montrer qu'il a un goût supérieur donc qu'il l'est quelque part. D'où Socrates 5ème d'un classement des 100 plus grands joueurs, Platini toujours devant Zidane, Henry absent du premier classement que je viens de citer, Maradona premier évidemment devant Pelé lequel est très loin derrière (7ème pour un tel joueur, c'est grossier!) Menotti et Bielsa surclassés dans celui des entraîneurs.

Vouloir systématiquement montrer qu'on est supérieur est déjà très suspect, le pire survient quand on regarde plus en détail les choses vantées par le patient souffrant de wannabobodécaléite car elles révèlent la personne pensant être tellement plus haut que la populace qu'il ne peut aimer ce que cette dernière aime est tout autant superficielle voire plus dans ces goûts: cela doit toujours être annoncé comme beau, cool et bien voire mieux que les autres en vérité.


J'y ajouterais un goût prononcé pour le pseudo-socialisme et l'intellectualisme..

Qui plus est Menotti n'est jamais avare de manichéismes, or quant à attendre des mass-médias qu'ils composent avec la complexité de ce bas-monde.. - réfléchir, douter, vérifier.. oulala..
lundi 27 mars Pronostic France Espagne : jusqu'à 460€ à gagner sur le match amical des Bleus ! 1 Hier à 21:25 La volée de CR7 12
Hier à 17:04 Rummenigge satisfait de la réforme de la Ligue des champions 1 Hier à 16:08 Le stade du Shanghai Shenhua prend feu 12 Hier à 13:46 Wenger s'invite au match Nouvelle-Zélande-Îles Fidji 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:37 Il quitte le terrain pour aller visiter une maison 10 Hier à 10:12 Envahissement de terrain à Côte d'Ivoire-Sénégal 15 Hier à 09:05 Sheffield United sauvé par la bière 15 Hier à 08:26 Neymar veut jouer avec Coutinho 22 lundi 27 mars Une maison close comme sponsor 28
lundi 27 mars Knockaert joueur de l'année ? 18 lundi 27 mars Le Real s'intéresse à un nouveau prodige brésilien 23 lundi 27 mars La nouvelle folie capillaire de PEA 17 lundi 27 mars Une merguez de gardien en D2 algérienne 5 lundi 27 mars Justin Kluivert régale en U19 6 lundi 27 mars Sauvetage héroïque en D3 anglaise 6 lundi 27 mars Hatem intime, épisode 2 82 lundi 27 mars Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 12 lundi 27 mars En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 10 lundi 27 mars La belle enroulée au Costa Rica 5 lundi 27 mars Superbe arrêt contre quatre attaquants 4 lundi 27 mars Barzagli pris la main dans la discothèque 24 lundi 27 mars Hazard accepte de négocier avec le Real 58 dimanche 26 mars Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 64 dimanche 26 mars Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 dimanche 26 mars Medel demande sa femme en mariage avec un avion 17 dimanche 26 mars Zubizarreta veut San Iker à l'OM 29 dimanche 26 mars Verratti veut rester à Paris 46 dimanche 26 mars Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 14 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 14 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 8 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 67 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 12 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13
284 12