1. // Barrages
  2. // Bosnie/Portugal (0-0)

Le Portugal pas rassuré

Sur un triste terrain les Portugais ont dominé de faibles Bosniens pendant plus d'une heure avant que ceux-ci ne relèvent la tête. Mais cette soirée était celle des ratés. Postiga, Ronaldo et surtout Ibesevic en fin de match étaient en délicatesse avec la précision ce soir.

Modififié
0 14
Bosnie - Portugal : 0-0

Le Bosnien est un homme rafiné et délicat. On se souvient du bordel foutu l'an dernier lors du match face à la France. Ce soir, les Slaves ont réservé un accueil particulièrement chaleureux à Cristiano Ronaldo en scandant le nom de Messi lors de l'arrivée des Portugais au stade. Facile. De quoi exciter davantage le Madrilène. Et alors que certains pensaient que les Lusitaniens allaient se faire croquer par les hommes de Susic, ceux de Bento entrent sur le terrain, le couteau entre les dents, bien décidés à refaire le coup de 2009.

D'emblée les Portugais cherchent à occuper la moitié de terrain adverse. Sans forcément bien jouer, champ des Balkans oblige, Ronaldo & co privent les Bosniens d'espaces et imposent leur rythme. Signe fort, Pepe remporte ses deux premiers duels contre Edin Dzeko. La Bosnie n'est pas dedans. Dès la 9è minute, Cristiano Ronaldo est à la reception d'un long ballon, remet pour Coentrao qui frappe instantanément dans les gants d'un Begovic attentif. La deuxième alerte intervient dix minutes plus tard. Nani sert en retrait Postiga qui frappe juste à côté. L'attaque, problème récurrent pour le Portugal. Et ce n'est pas l'action suivante qui nous prouve le contraire. Nani, côté droit, centre pour le buteur de Saragosse, lequel tente le retourné, sans grande réussite... C'est donc sans tueur devant le but que les Portugais vont devoir se sortir du bourbier bosnien. Ronaldo, régulièrement fustigé pour son faible rendement en sélection, décide de prendre les choses en main. Le Madrilène déborde côté gauche, pénetre dans la surface, et la joue solo au lieu de servir Nani, seul, au second poteau. La frappe est contrée par Zahirovic (26è). Une occasion gâchée, une de plus. Du coup les Bosniens reprennent peu à peu confiance et la fin de première période est davantage équilibrée.

Dominer c'est bien, marquer c'est mieux

Le début du deuxième acte ressemble étrangement au premier. Le Portugal est même tout près d'ouvrir le score à la 51è minute. CR7, idéalement placé dans la surface, voit sa frappe du gauche passer juste à côté des cages de Begovic. La faute à un terrain capricieux estime le Madrilène qui s'agace de l'état de la pelouse. Difficile de le contredire... L'état de la pelouse n'a en revanche rien à voir dans la maladresse de Postiga. Ce dernier, après un beau bordel dans la surface sur un coup franc de Moutinho, frappe du gauche à tout juste 10 mètres des cages bosniennes mais le cuir file inexorablement à côté. La sentence tombe quelques minutes plus tard lorsque Bento décide de sortir l'éternel espoir du football lusitanien pour faire entrer Hugo Almeida (65è). Du pareil au même.

Dans la foulée, Safet Susic, conscient des difficultés de son équipe ce soir, opère un double changement. Medunjanin et Salihovic laissent leurs places à Ibisevic et Maletic. L'effet est quasi immédiat. Les Slaves bombent le torse et font reculer leur adversaire. Mais à l'image des Portugais, les Bosniens ne concrétisent pas leur domination. Pire, Ibesevic rate une occasion en or dix minutes avant le terme. Idéalement lancé par Dzeko, l'ancien Dijonnais, seul face Rui Patricio, enlève trop sa frappe. La fin de la rencontre est tendue, chaque équipe souhaitant avant tout préserver sa cage inviolée. Aucun but ne sera donc marqué. De bon augure pour une Bosnie sans doute plus joueuse mardi prochain sur un terrain de meilleur qualité. D'ici là, le Portugal va devoir régler ses problèmes offensifs pour éviter la déconvenue.



Par Sylvain Michel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Miles Morales Niveau : DHR
Une nouvelle fois, comment l'UEFA a pu laisser jouer le match sur une pelouse aussi minable? Y'avait du sable partout qui comblait les trous! C'est comme faire rouler une F1 sur une piste de rallye! Sans ce champ de patates, le Portugal aurait plier rapidement la rencontre. Bref...
Ca c'est sur monsieur
Il me semblait pourtant que les deux équipes jouaient sur la même pelouse...

Ah l'excuse du "oui mais le portugal joue un football technique qui nécessite une magnifique pelouse" elle a bon dos...
Miles Morales Niveau : DHR
La Bosnie est une equipe de m.erde sans aucun fond de jeu, une equipe de bourrins meme, et c'est clair que jouer sur des trous ensablés les avantage. Y'a vraiment que l'EdF pour se faire bouffer au niveau de jeu par la Bosnie.
C’était un match de pays sous devellopés
Bouh, le terrain il était pas bien. Bouh, la divine plongeuse était contrariée passque le public scandait le nom du meilleur joueur du monde. Bouh, la Bosnie y joue super mal alors que le portugal c'est une voiture de rallye qui va super vite pilotée par un étalon gominé. morules, tu fais peine.
Arrêter les mecs! L'action où CR est à 6-7 mètres du gardien et il met une patate dans les étoiles, c'est la faute à un faux rebond... Je veux bien qu'Ibisevic en 2ieme mi-temps en a aussi fait les frais mais à 0-1 en 1er mi-temps, le match aurait été tout autre!
Donc, oui, c'est assez scandaleux de voir jouer 2 équipes internationales dans un champ de PDT pareil !
"C’était un match de pays sous devellopés"

Quel rapport l'artiste ?
Ces deux pays sont sûrement plus développés que ton sens de l'orthographe...
@Miles Morales : Je ne vois pas vraiment comment on peut affirmer de manière si arrogante que la Bosnie est une équipe de "m.erde sans aucun fond de jeu" en défendant l'équipe portugaise qui elle pue réellement la m.erde tant elle manque d'équilibre. Ses résultats récents le prouvant particulièrement bien.

Concernant le terrain moisi, ça se fait depuis la nuit des temps. Quand Mourinho (portugais en plus) décide de ne pas arroser la pelouse de Stamford Bridge lors de la réception de Barcelone le 22.02.06 j'espère que tu as crié au scandale. Malgré tout les barcelonais, eux, n'ont pas fait les pleureuses (comme toi), ils ont préféré gagner sur le terrain. Ce qu'aurait dû faire le Portugal à t'écouter tant ils sont supérieurs (hum...).

Pour finir, je le répète, les deux équipes ont joué sur le même terrain.
Miles Morales Niveau : DHR
Le jour ou Stamford Bridge aura un terrain de jeu equivalent a celui de Zenica, ce jour-la la PL sera devenue aussi minable que tes remarques...

Bien a toi.
Haha grave, la comparaison entre Stamford Bridge pas arrosé et ce champ de patate m'a bien rire ! Mais bon un mec qui sort "barcelone" de nulle part sur un article du Portugal, pas besoin d'avoir inventé l'eau tiède pour deviner le fond de sa pensée....
clemölösö Niveau : DHR
j'aime. Oui Morales est très clairement passionellement subjectif, en même temps il cache pas supporter le portugal, et l'objectivité n'a jamais été le fond de pensé de 'vrais' supporters (pas les français donc, qui eux à l'inverse se reconnaissent à critiquer l'EDF contre vents et marées). J'ai d'avantage du mal à comprendre la subjectivité passionnelle de ceux qui ne supportent ni le portugal, ni la bosnie, et viennent juste pourrir CR7. Plaignez vous si vous voulez de morales sur terrain neutre, là c'est juste chercher la merd.e

Après outre l'analogie foireuse zanica - stamford brigde, certes les deux équipes jouaient sur la même pelouse, mais on a pas besoin d'être un fin stratège pour comprendre qu'utiliser une pelouse perrave à domicile, c'est bien que ça arrange les... locaux, malins.

Et pour revenir à ronaldo, c'est quand même aberrant ces gens qui se prétendent vertueux et viennent le pourrir à chaque occasion, être une "danseuse", "arrogant" ou quoi que ce soit n'a jamais justifié de se prendre des lasers dans la gueule, et à part tous les anti-ronaldo qui se masturbent sur la génie de scander des "messi" à tout bout de chant, je suis pas sûr que qui que ce soit ait confirmé d'impact concret sur ronaldo?

en attendant bonne chance au portugal pour le retour, c'est ptet pas la meilleure équipe du monde mais ça ferait bizarre de pas les voir :(
Pour commencer concernant les lasers, vous le savez, les débiles existent partout, ce n'est pas une spécialité locale bosnienne. Je ne pense donc pas qu'il soit nécessaire de s'étaler sur le sujet.

Ensuite concernant mon commentaire vis-à-vis de l'état de la pelouse et vis-à-vis de l'avantage tactique donné aux locaux grâce à ce champ de patates, sachez qu'il n'a jamais été question pour moi de défendre l'état de la pelouse. Je voulais juste démontrer que ça se faisait partout de saboter l'état d'une pelouse pour augmenter ses chances. Chelsea en était un exemple et le resultat de Barcelone un autre exemple de la possibilité de gagner un match -malgré une pelouse pourrie- quand voue êtes la meilleure équipe.
Si vous ne voulez pas que votre équipe soit reçue sur une pelouse qui ne lui convient pas, je m'en fous, tout comme s'en fout l'UEFA. C'est un des intérêts de jouer à la maison non ?

Pour finir je suis -vous l'aurez deviné- supporter de la Bosnie et je dois vous avouer que leur prestation d'hier était certainement la plus mauvaise de ces phases de qualifications (avec le 3-0 pris par la Roumanie).
Le Portugal ne m'a pas fait plus peur que celà et je comprends désormais comment ils ont réussi à ne pas finir premiers de leur groupe (ce qui aurait dû permettre à Morales de découvrir le sens de l'humilité).
J'espère malgré tout voir un joli match retour et que le meilleur gagne (sur une belle pelouse, donc, mes chers jardiniers).
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 14