En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2018
  2. // Qualifs
  3. // Zone Europe

Le Portugal et la Suisse assurent, la Grèce en pole pour le barrage

Modififié
Vainqueurs de la Hongrie (5-2) et d'Andorre (2-0), la Suisse et le Portugal se dirigent vers une finale pour la première place qui aura lieu ce mardi. Sinon, la Grèce est désormais seconde de son groupe à la suite de son succès à Chypre (1-2), et les Pays-Bas ont fait le job en Biélorussie (1-3).

Groupe A

Bulgarie 0-1 France

But : Matuidi (3e) pour la France

Biélorussie 1-3 Pays-Bas

Buts : Volodjko (55e) pour la Biélorussie // Pröpper (24e), Robben (84e) et Depay (90e+3) pour les Pays-Bas

Obligés de gagner pour espérer encore se qualifier à la Coupe du monde, les Pays-Bas ont fait le job en Biélorussie. Mais c’était dur, très dur. Pourtant, les hommes de Dick Advocaat semblaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score sur une belle reprise de volée de Davy Propper. Mais, à force de tourner autour du pot, les Néerlandais se sont fait punir en contre par Maksim Volodjko. Sous pression, les Pays-Bas ont alors fait preuve de caractère, à défaut de talent, et se sont imposés sur le fil grâce à un penalty de Robben et un coup franc de Memphis Depay. Il ne reste plus qu'à battre les Suédois 7-0 et le barrage est dans la poche. Easy.


Groupe B

Andorre 0-2 Portugal

Buts : Ronaldo (63e) et Silva (86e) pour le Portugal

En cas de carton jaune face à Andorre, Cristiano Ronaldo aurait pu manquer la « finale » du groupe face à la Suisse. Résultat, Fernando Santos n’a pas voulu prendre le moindre risque et a laissé son capitaine sur le banc. Mais, voyant son équipe dans l’incapacité de claquer un but aux Andorrans, le sélectionneur du Portugal a changé ses plans en faisant entrer CR7 dès la mi-temps. Un choix payant puisque l’attaquant du Real Madrid a joué – une énième fois – le sauveur de la nation en ouvrant le score à la suite d'un cafouillage dans la surface adverse. Un but qui a libéré tous ses coéquipiers, à l'image d'André Silva qui a légèrement sauvé son très mauvais match en doublant la marque en fin de rencontre. Et comme Cristiano a réussi à se canaliser pour ne pas prendre de carton, il sera bien là pour enfiler à nouveau son costume de sauveur face à la Suisse ce mardi.

Suisse 5-2 Hongrie

Buts : Xhaka (18e), Frei (20e), Zuber (44e et 48e) et Lichtsteiner (83e) pour la Suisse // Guzmics (59e) et Ugrai (89e) pour la Hongrie

C’est ce qu’on appelle faire un sans-faute. Neuf matchs, neuf victoires : voici le nouveau bilan de la Suisse après sa large victoire face à la Hongrie (4-1). Un succès qui s’est dessiné en vingt minutes, le temps que le portier hongrois, Péter Gulácsi, glisse lamentablement pour offrir l’ouverture du score à Granit Xhaka, deux minutes avant que son coéquipier Fabian Frei ne fasse le break. Appliqués et créatifs, les Suisses ont alors déroulé leur beau jeu, et les buts, par l’intermédiaire de Steven Zuber, auteur d’un magnifique doublé, et du capitaine Stephan Lichtsteiner. Comme depuis le début des qualifications, la Hongrie, elle, n’a pas montré grand-chose, et ce ne sont pas les réalisations du défenseur Richárd Guzmics et de Roland Ugrai qui feront danser Budapest ce samedi soir. Vite, passons à l'explication finale mardi entre le Portugal et la Suisse !


Groupe H

Chypre 1-2 Grèce

Buts : Sotiriou (18e) pour Chypre // Mitroglou (24e) et Tziolis (26e) pour la Grèce

La Grèce est passée par toutes les émotions à Nicosie. La joie avant le coup d’envoi en voyant que la Bosnie-Herzégovine lui a laissé le champ libre pour la 2e place après sa défaite face à la Belgique (3-4). La pression, ensuite, après l’ouverture du score du Chypriote Pieros Sotiriou. Un sentiment qui a vite laissé place au bonheur puisque Konstantinos Mitroglou a prouvé qu’il était un « grantatakan » en égalisant à la suite d'un contrôle orienté de toute beauté, avant que son coéquipier Alexandros Tziolis ne permette aux Grecs de prendre l’avantage. Un avantage que les hommes de Michael Skibbe ne lâcheront plus jusqu’au coup de sifflet final. Un dernier effort face à Gibraltar, et la 2e place est dans leur poche. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
il y a 1 heure Les maillots du PSG floqués en mandarin il y a 6 heures La panenka ratée de Diego Castro en Australie 5 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur