1. // Euro 2012
  2. // Demi-finales
  3. // Portugal/Espagne

Le Portugal a les armes

On ne pensait pas revoir un Real-Barça avant la Supercoupe d'Espagne, on a eu tort. Portugais et Espagnols s'affrontent dans un clásico où Cristiano Ronaldo sera orphelin de Messi, tout comme l'Espagne d'ailleurs. En 2010, la Roja avait battu la Selecção en 8es de la Coupe du monde, mais ça, c'était avant que Bento ne débarque sur le banc portugais. En novembre 2010, il enfile un 4-0 à Del Bosque. Autant dire que le Portugal a les armes. Mais saura-t-il s'en servir?

Modififié
5 45
Comme pour la Coupe du monde 2010, le Portugal s'est pitoyablement qualifié pour la phase finale de la compétition. Comme en 2010, il a écopé du groupe de la mort, duquel il était censé ne pas sortir. Comme en 2010, les Portugais sont passés, et vont devoir croiser le fer avec les Espagnols. La différence cette année, c'est que Paulo Bento est sur le banc portugais, Cristiano Ronaldo pète la forme et que l'Espagne semble un peu moins écrasante depuis deux ans. Alors forcément, la Selecção y croit et pourrait bien emmerder la Roja ce soir.

Cristano Ronaldo version Real

Malgré leur victoire en huitièmes de finale du Mondial sud-africain face au Portugal de Queiroz et leur statut d'archi-favori aujourd'hui, les Espagnols n'ont qu'un ascendant psychologique minime sur les troupes de Paulo Bento. Parce que c'est un « classico » (ou « clásico » ) ibère, et que chacune des deux parties va y aller avec les crocs. Sergio Busquets a lancé les hostilités il y a quelques jours en clamant haut et fort que ses coéquipiers, y compris les Merengues, n'épargneraient pas les jambes de Cristiano Ronaldo. Et tant pis si le démon qui sommeille en Pepe se réveille pour découper Iniesta et Xavi, au pire ça donnera un Pays-Bas - Portugal à la sauce 100% latine, ou un bon vieux Real-Barça. Ça serait moche pour le spectacle, mais si les hommes de Del Bosque parviennent à diminuer CR7 physiquement, voire à le blesser, ils auront accompli la moitié du boulot pour atteindre une troisième finale en 4 ans.

Cela peut paraître caricatural, mais tous les espoirs portugais sont contenus dans le brassard de leur capitaine, parce qu'il a enfin explosé avec la Selecção et qu'il marche à présent sur les traces qui sont les siennes avec le Real Madrid. Avec à son actif deux changements de coiffure à la mi-temps, trois buts marqués, quatre tirs sur le poteau et une centaine de passements de jambes, le Ballon d'Or 2008 n'a jamais été aussi bon en sélection que cette année. De là à réduire la montée en puissance des Lusitaniens dans cet Euro « soviétique » , il y a un gouffre qu'il vaut mieux ne pas franchir. Car, contrairement à ce que la légende dit, CR7 a besoin d'évoluer dans un schéma tactique conçu pour lui, où ses coéquipiers travaillent pour lui. Comme Messi au Barça, comme Ibra à Milan et surtout en Suède, bref, comme n'importe quel joueur à égo et talent surdimensionnés.

Joue-la à la Bento

Ce principe, Carlos Queiroz ne l'avait pas compris en son temps. Pendant la Coupe du monde 2010 - match contre la Roja inclus - Ronaldo a été absent, nul, méconnaissable. Outre le problème psychologique qu'il a, semble-t-il, résolu, le capitaine guesh était à l'époque bien trop isolé pour faire quoi que ce soit. Face à l'Espagne il y a deux ans, Queiroz avait décidé de la jouer à la Grèce, en alignant un faux 4-3-3 qui, pour le coup, était un vrai 4-5-1, dont les seuls buts étaient de défendre à outrance pour ne pas se prendre une branlée et de récupérer le ballon pour le balancer à CR7. Tant mieux si ça passe, tant pis si ça casse. L'ancien bras droit de Ferguson obtient ce qu'il veut. Une courte défaite, sans gloire. Depuis l'arrivée de Paulo Bento, le Portugal a évolué. Et sur le principe, il ressemble quand même vachement au Real de Mourinho, les joueurs en moins. Paulo Bento part du principe qu'il y a des moments où il faut savoir jouer sans ballon et observer son adversaire, avant de monter brutalement sur le terrain en s'appuyant sur la vitesse d'exécution de ses ailiers.

Comme son prédécesseur, l'ancien coach du Sporting est donc adepte du contre. La différence, c'est que, dans le dispositif de ce dernier, il y a un milieu de terrain entre la défense et l'attaque qui permet de remonter rapidement et efficacement le ballon. Il commence par Miguel Veloso au poste de récupérateur. Le joueur du Genoa réalise l'Euro de sa vie et prouve ne pas être un simple fils à papa. Devant lui, dans le rôle de relayeur, Raul Meireles est à l'image de sa dégaine : magnifique. Et surtout, dans le rôle de maestro, il y a ce João Moutinho. Ses contrôles, sa conduite de balle, sa vision de jeu et ses passes jouissaient déjà d'une excellente réputation au Portugal, ils régalent à présent toute l'Europe. Autant dire que Cristiano Ronaldo est très bien entouré. Plus chiant pour la Roja, elle devra affronter un autre problème absent en 2010 : Nani. Le joueur de Manchester United, quoique un tantinet individualiste, s'amuse sur son côté droit et se pose comme une alternative de luxe à la solution CR7 sur les côtés. Álvaro Arbeloa a plus de chances de passer à la trappe que Jordi Alba et, pourtant, le Valencian va se coltiner le futur Ballon d'Or 2012 toute la soirée. En tout cas, une chose est sûre, comme en 2010, le Portugal n'a pas de buteur...

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

El Cigano Niveau : DHR
L'Espagne non plus..!
J'attends un beau spectacle ce soir, entre des joueurs espagnols qui devront passer la supérieure et leurs voisins portugais qui voudront absolument leur faire la nique. J'aimerais beaucoup voir le Portugal enfin gagner une compétition internationale, car c'est une grande nation de foot (et le classement UEFA le prouve !...).
Avec tous ces articles la pression monte. Ces mêmes articles donnant l'impression que le portugal a plus que toutes ses chances.

En cas de victoire la RN4 (Tronçon Ormesson s/ Marne - Pontault) va être bloquée. Tous chez Pedro !!!
Note : 1
Arbeloa va se coltiner CR7 toute la soirée. et Jordi Alba, Nani..

A moins qu'ils changent tous de postes^^
2 équipes sans 9 ... ça va être beau à voir jouer ... espérons ...
Ils n'ont pas d'attaquant certes, mais ils ont un sacré buteur. Plus de 100 buts en 2 saisons faut quand même avoir un peu le sens du but pour les mettre...
(en réaction à la dernière phrase de l'article : En tout cas une chose est sûre, comme en 2010, le Portugal n'a pas de buteur...)
Cette nouvelle génération a les moyens de venger la génération Figo/Rui Costa.
Comme La génération 98 l'a faites pour celle de Platini en France.
J'espère un bon match et si les portuguais perdent qu'ils le fassent au moins les armes à la mains. Mais cela fait plusieurs fois qu'ils le font et je commence à perdre patience.
Portugal....Carrega !
Veloso est suspendu pour la demi. Le titulaire devrait etre Custodio.
"Veloso est suspendu pour la demi. Le titulaire devrait etre Custodio"
Crotte je l'avais oublié celle là !
Le Portugal est quand même la seule grande nation à ne pas avoir gagné de titre majeur, il serait peut-être temps ! Après tant pis si on doit se taper des décennies de déceptions comme les anglais...
Kareka en espérant surtout qu'ils nous vengent de 2004...
Ce qui a toujours manqué en selection c'est l'ambition et une mentalitée de gagneurs, parce que niveau qualitée des joueurs on a toujour eu.
Veloso n'est pas suspendu.
"Veloso n'est pas suspendu."
Il a pris un deuxième jaune en quart donc normalement il est suspendu. en tout cas c'est ce qui a été annoncer.
Non ???
Soulflytribe Niveau : District
Pourvu qu'ils n'aient pas les larmes...
Bien que le ballon d'or soit un trophée auquel j'accorde peu d'importance, merci de ne pas affirmer que ronaldo sera le prochain lauréat. Tant que l'italie n'est pas éliminée, son architecte est toujours en course. Heureusement d'ailleurs.
"Pourvu qu'ils n'aient pas les larmes...
" de bonheur je prends.
Sergio84 :
Il est de la partie ;)
Governor Odious Niveau : District
Veloso est pas suspendu, le seul jaune qu'il s'est pris pendant l'euro ça a été en quart
Et puis les cartons jaunes sont justement annulés après les quarts donc il est même pas sous le coup d'une suspension.
Katapulta Niveau : CFA
''Car contrairement à ce que la légende le dit, CR7 a besoin d'évoluer dans un schéma tactique conçu pour lui, où ses coéquipiers travaillent pour lui. ‘’
Ça,c’est vraiment n’avoir rien compris au collectif Portugais…Vous n’avez pas encore compris que l’équipe ne joue pas en fonction de Ronaldo?C’est vraiment le fruit d’une obsession Real/Barça…ça n’a rien a voir!
Comme la remarque sur les ressemblances tactiques entre Mourinho et Paulo Bento…c’est n’imp!
Quand est-ce que vous allez comprendre que Mourinho est un pur produit du Foot Portugais,,et qu’il est donc normal qu’au bout il y ait des points communs?
Comme il le dit,le Mou,''il n’y a pas qu’une façon de jouer au foot’’,et la sélection Portugaise a un style propre qui ne doit rien au Real…
Je passe sur les pressions de toute part pour mettre des batons dans les roues de la ‘Selecção’(jeu contre la Turquie=trois joueurs blessés avant de rencontrer l’Allemagne,tous les déplacements qu’ils ont du faire,choix d’un arbitre plus que louche,l’hotel bourré de journalistes et adeptes espagnols,la pression de la fédé espagnole pour virer les Portugais de l’hotel et s’installer a leur place,la mise à disposition du centre de formation du Schaktar avec son terrain privé,etc,etc…).
Qu’on ne vienne pas dire que tout le monde est traité de la même façon.Je ne parlerais pas non plus des décisions louches des arbitres pour bénéficier l’Allemagne et l’Espagne,afin de donner la finale que Platini(vendu pourri),’aimerait tant avoir’.Au Portugal on le sait depuis longtemps,chaque victoire compte double,alors contre l’Espagne,je ne vous le dit même pas...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Klose d’Italie
5 45