Le « piège » grec

Modififié
0 0
Laurent Blanc a de l'humour et, parfois, il le montre. Ainsi, à la veille de recevoir l'Olympiakos, le coach bordelais en a usé auprès des journalistes. « C'est marrant... Mais on ne va s'excuser d'avoir marqué un but à l'aller, a lancé le “Président”, sourire en coin. Oui, bientôt on va s'excuser d'avoir gagné un à zéro ! On l'a fait, et c'est un bon résultat ; c'est mieux qu'un 0-0, même si cela ne nous donne aucune garantie » .

En effet. « Mercredi, ce sera un autre match, mais ce but-là va obliger les joueurs de l'Olympiakos à venir chercher un résultat, a-t-il ajouté. Et n'oublions pas qu'au coup d'envoi, Bordeaux est qualifié. C'est un avantage certain, mais il faudra essayer de marquer un but, et savoir gérer le match. On peut dire que c'est un piège (le résultat de l'aller, ndlr), mais je crois que l'on a bien fait d'avoir ce piège-là (sic) » .

Et en la matière, Bordeaux est paré, grâce à son piège Alou...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La photo de la semaine
0 0