Le petit dérapage de Marange

Modififié
20 48
Hier, lorsque Florian Marange sort du centre d’entraînement bordelais, au Haillan, et accepte de donner une interview à RMC, il est loin de se douter que ses propos seront repris en boucle.

En même temps, il faut avouer que le défenseur bordelais a légèrement dérapé lorsqu’il s’est mis à parler de Leo Messi : « Comment ça se fait que lui soit comme ça ? Même Cristiano est un très bon joueur, même Zidane. Zidane à la Juve, il avait des passages où il était moins bien, au Real Madrid pareil. Messi n’a que 25 ans, à chaque match il marque des buts, à chaque match il est bon, il n’est jamais blessé. C’est assez impressionnant. Alors, je me demande s’il n’est pas dopé ou s’il n’a pas quelque chose parce que tu te dis que ce n’est pas possible d’enchaîner les matchs, de marquer, d’être toujours à 100%. Je ne sais pas, je m’interroge. Toi, tu enchaînes les matchs, tu es fatigué. Lui, tu as l’impression qu’il n’est jamais fatigué. Il doit bien récupérer, il doit avoir un nutritionniste pour lui, un préparateur physique, une super hygiène de vie. »

Joint par Sud Ouest depuis, le Français a tenu à rectifier ses propos : « Je n'ai pas voulu dire que Messi se dopait ! Je ne me le permettrais pas et ce n'est pas à moi d'en juger. Simplement, quand tu vois le nombre de matchs qu'il joue, tu te demandes comment il fait pour être aussi fort. »

Bon, en même temps, on ne va pas se mentir, il a dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas…

GM
Modifié

Note : 4
C'est juste qu'il y a des moments dans les matches où Leo décompense. Quoiqu'on en dise, il n'effectue pas un pressing super intense, car le fait que le Barça joue en bloc, les lignes resserrées, fait que les distances de sprint offensives ou défensives sont réduites.

Après, l'école barcelonaise, comme celle de Suaudeau, c'est un travail physique axé en premier lieu sur la répétition des efforts, travail ici facilité par le premier point.

En gros, Messi a un style caractéristique qu'il répète une douzaine/quinzaine de fois dans ses matches : récupération (ou passe) à une trentaine/quarantaine de mètres du but, perforation ou solution grâce au travail de démarcation de ses partenaires, puis frappe ou passe déc'.

Barcelone, c'est avant tout l'efficacité technique. Si tous nos bourrins, chez nous en France, réussissait autant leurs passes que Xavi et Iniesta, on ne dirait pas pour autant qu'ils sont dopés, si? Alors que finalement, ils ne seraient pas plus fatigués de réussir leur foutue passe.
Note : 2
J'avoue... Après peut-être que le fait que Messi court beaucoup moins que tout les autres joueurs de champ du barca y fait un peu.
Note : 4
Autant CR7 me fait penser a un robot, dans sa façon de courir, de jouer. Autant Messi, c'est pareil. Niveau fiabilité, il a de quoi faire rougir les ingénieurs de pas mal de marques automobiles. Il marque a tout les matchs, ou presque, c'est minimum une passe décisive.

Hier j'ai regarder tout ces buts de l'année. Ils sont, les trois quarts magnifiques. C'est un joueur de L1 qui met son enroulé du gauche, on saute au plafond. La ça nous fait presque plus rien, tellement c'est habituel.

A force d'être toujours trop bon, on va finir par croire qu'il n'est pas humain, ou qu'il triche. C'est triste, si ce n'est pas le cas. Mais remarque, les génie sont souvent des incompris.

Le Kiosque SO PRESS

20 48