Le petit coup de mou de Cavani

Probablement considéré comme le meilleur joueur de la Serie A l’an dernier, Edinson Cavani est en train de vivre une période difficile. Occasionnellement buteur, quasiment jamais décisif, l’attaquant du Napoli semble tracassé. Oui, mais par quoi ?

Modififié
Luis Suarez qui cartonne le Chili à lui-seul. Lavezzi qui s’offre un chef-d’œuvre lors du match contre l’Udinese. Hamsik qui réajuste sa crête et fait vibrer le public napolitain après chaque pion. De belles images. Et pourtant, au beau milieu de tout ça, il y en a un qui fait la tronche. Il s’appelle Edinson Cavani. L’attaquant uruguayen, véritable arme de destruction massive au cours de la saison dernière, est en train de vivre un début de saison compliqué, pour ne pas dire très en-dessous des expectatives. La preuve en chiffres, cela parle toujours. Depuis le début de la saison, Cavani a disputé 15 matches officiels (12 avec le Napoli, 3 avec l’Uruguay). Il a inscrit 7 buts. Un ratio pas désastreux, certes, mais loin de ce à quoi il avait habitué ses admirateurs lors du précédent exercice.

De fait, l’an passé, exactement à la même époque, Cavani en était déjà à 16 pions en 19 rencontres. Et ce n’était que le début, puisqu’à partir du mois de décembre, l’avant-centre aux cheveux longs à commencé à enquiller les doublés (Roma, Cagliari) et les triplés (Utrecht, Juventus, Sampdoria, Lazio). Mais surtout, ce qui inquiète actuellement les observateurs de l’attaquant napolitain, c’est qu’il est beaucoup moins décisif. Cette saison, il ne l’a réellement été qu’à deux reprises : contre le Milan AC (victoire 3-1, il marque les trois buts) et contre Manchester City (1-1). Le reste du temps, ses buts n’ont soit servi à rien (défaite 2-1 contre Catane), soit permis de conforter un résultat (deuxième but lors du 2-0 contre Villarreal). Alors quoi ? Edinson serait passé de « Matador Cavani » à « Mais tu dors Cavani » ? Non, ce n’est pas si simple.

Copa « Amère » …ica

Pour comprendre où débute le petit mal-être de l’attaquant uruguayen, il faut remonter au mois de juillet. Le 9 juillet, très exactement. Une date chère aux Italiens, depuis 2006. L’Uruguay affronte le Chili, lors du deuxième match de poule de la Copa America. Cavani est titulaire, comme lors de la première rencontre contre le Pérou. Mais à la mi-temps, le joueur reste aux vestiaires. Il est remplacé par Alvaro Gonzalez, milieu de terrain. Choix tactique ? Oui et non. Le buteur du Napoli s’est fait mal au genou, et a préféré sortir. Voilà qui, indirectement, fait les affaires du sélectionneur, Oscar Tabarez, qui peut alors ré-aligner sa doublette Suarez-Forlan, sans états d’âme. Cavani regarde ainsi la suite de la compétition du banc, et assiste au parcours quasi-parfait de son équipe, transcendée par les exploits de Suarez.

Il ne réapparait que lors des 25 dernières minutes de la finale contre le Paraguay, que ses coéquipiers, à ce moment-là, ont déjà quasiment remportée. « Je me sens bien, j’ai entièrement récupéré, et j’avais une immense volonté de participer à cette finale » explique-t-il au terme de la rencontre. Pourtant, lors de son retour à Naples, quelques semaines plus tard, un bruit de couloirs circule : Walter Mazzarri ne serait pas du tout satisfait de l’état de santé dans lequel il retrouve son buteur. Celui-ci se soumet à un programme de réhabilitation express pour être prêt pour la première journée de championnat. Finalement, dès la mi-septembre, le joueur semble au top, avec ce triplé face au Milan AC qui laisse penser que le Cavani de la saison passée est de retour. L’arbre qui cache la forêt.

Home-jacking sauce napolitaine

A la fin du mois de septembre, Cavani se blesse à la cheville lors d’un rendez-vous de Ligue des Champions face à Villarreal. Il rate ainsi le match au sommet face à l’Inter, que le Napoli remporte, sans lui, 3-0. Quelques jours plus tard, il s’envole tout de même pour l’Amérique du Sud (contre l'avis des médecins du Napoli), pour y disputer les premiers matches des éliminatoires à la Coupe du Monde 2014. Il marque d’ailleurs contre la Bolivie. Mais dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 octobre, des cambrioleurs profitent de son absence pour dévaliser sa maison à Lucrino, à 20 kilomètres de Naples. Les malfrats emportent des maillots, des bijoux et d'autres effets personnels, pour une valeur totale de 7 000 euros. Le joueur, mis au courant par son agent, est furieux.

Un journaliste italien du Mattino, présent au moment du coup de fil, aurait même raconté que Cavani aurait immédiatement demandé à son agent de lui « trouver une autre maison, le plus loin possible de Naples » . Bonjour l’ambiance. La peur se répand alors chez les tifosi. Alessandro Peluso, président du « Principato di Lucrino » , fan-club dédié à l’attaquant, argumente ses craintes dans la Repubblica. « Nous sommes indignés. J’espère qu’il ne va pas y avoir de conséquences et qu’il va vouloir rester à Lucrino. Edinson a un caractère particulier, il est très sensible. Rappelons-nous qu’il avait décidé de quitter Palerme après une agression subie dans sa voiture » se remémore-t-il. Contrarié, toujours pas au top physiquement, Cavani rentre dans la foulée à Naples. Depuis, il traverse une période totalement opaque (six matches disputés, un seul but, inutile qui plus est) qui dure encore aujourd’hui. Le San Paolo ne reconnaît plus son champion.

Des envies d’ailleurs ?

Analyser est une chose. Trouver des solutions en est une autre. Et ça, c’est à son entourage (famille, coach, coéquipiers) de s’y coller. Alors, son entraîneur, le toujours motivateur Walter Mazzarri, prend le taureau par les cornes et tente de trouver les mots pour le rassurer. Même si son discours semble un brin bancal. « Cavani n’est absolument pas en crise. Je sais quelles sont les consignes, et tout le travail obscur qu'il fait pour l'équipe. Quelques fois, je dois le changer de position, selon l'adversaire » martèle-t-il. Un peu léger, comme argumentation, même si l’intention est là.

Cavani, lui, reste terré dans son silence, et continue de voir son nom accosté dans la presse à Chelsea ou au PSG, deux clubs bouillants pour l’engager l’été prochain. Une autre raison de distraction ? Peut-être. Même si lui a toujours juré vouloir rester. Mardi soir, Cavani devrait jouer face à l’Italie, son « pays d’adoption » , pour un match amical de luxe disputé à Rome. Quatre jours plus tard, il défiera la Lazio, co-leader du classement, en championnat d’Italie. Deux occasions rêvées pour prouver que le Matador n’a pas perdu son habileté. Ni sa maestria à placer l’estocade.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 10 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 11
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 26 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66
À lire ensuite
Suarez 4 – Chili 0