En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // CdM 2018
  2. // Barrages
  3. // Pérou-Nouvelle-Zélande (2-0)

Le Pérou s'invite à la Coupe du monde

Modififié

Pérou 2-0 Nouvelle-Zélande

Buts : Farfán (28e) et Ramos (65e) pour le Pérou

La Coupe du monde 2018 affiche complet.

Alors que 31 sélections avaient déjà tamponné leur ticket pour le Mondial en Russie, le Pérou est venu s'emparer du dernier billet disponible et disputera donc la Coupe du monde en juin prochain, 36 ans après sa dernière apparition dans la compétition reine.

Incapables de trouver la faille au match aller en Nouvelle-Zélande (0-0), les Péruviens n'avaient pas envie de faire souffrir trop longtemps leurs nombreux supporters présents au Estadio Nacional de Lima. Résultat, les hommes de Ricardo Gareca se montrent dangereux très vite, mais la frappe de Luis Advincula passe à côté des cages de Stefan Marinovic (3e). Quelques minutes plus tard, le Pérou aurait pu obtenir un penalty sur une main flagrante de Michael Boxall, mais Clément Turpin – qui n'a pas gagné des points dans la course au Mondial – en a décidé autrement (24e). Une décision que les Péruviens n'ont pas ruminé bien longtemps puisque le vétéran Jefferson Farfán a décidé de prendre les choses en main en envoyant une praline sous la barre à la suite d'un joli rush sur le côté gauche de Christian Cueva (1-0, 27e).


Totalement dépassés, les All Whites n'arrivent pas à s'emparer du ballon, et encore moins à se montrer dangereux. En face, le Pérou gère, tout en évitant de prendre le moindre risque, avant de clouer la rencontre à l'heure de jeu par l'intermédiaire de Christian Ramos qui profite d'un cafouillage sur corner pour doubler la marque (2-0, 65e). Fin du suspens. Les Péruviens se font tourner la balle en attendant le coup de sifflet salvateur de Clément Turpin qui finira par libérer l'Estadio Nacional et lancer le début de la fête à Lima.

Le Pérou et son maillot toujours aussi magnifique seront donc bien à la Coupe du monde 2018. La Nouvelle-Zélande, elle, pourra toujours se consoler avec les deux victoires des All Blacks face à la France.

Pérou (4-1-4-1) : Gallese - Advincula, Ramos, Rodríguez, Trauco - Tapia - Polo, Cueva, Flores, Farfán - Ruidiaz. Sélectionneur : Ricardo Gareca.
Nouvelle-Zélande (5-4-1) : Marinovic - Colvey, Boxall, Reid, Durante, Wynne - Lewis, McGlinchey, Thomas, Tuiloma - Barbarouses. Sélectionneur : Anthony Hudson.
SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 11 heures OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4
il y a 11 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 30 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 21 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 16