Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Coupe du monde 1998

Le père de Zizou n'a pas regardé la finale de France 98

Modififié
Un jour, un destin.

Pendant que son fils Zinédine entrait dans les livres d'histoire de France, Smaïl Zidane, le patriarche de la famille éponyme, se tenait éloigné de la fièvre qui touchait tout le pays.

C'est ce que révèle un chapitre de son autobiographie à paraître ce jeudi et dont Le Parisien publie les bonnes feuilles. « Le soir de la finale de la Coupe du monde, le 12 juillet 1998, je ne suis pas au Stade de France, avec ma belle-fille et Enzo, ni devant mon poste de télévision. Malika et moi gardons notre petit-fils, Luca, l'enfant de Yazid et Véronique » , écrit le père de Zizou.

Dans la maison, toute la famille est réunie pour suivre ce moment historique, mais le père, au parcours semé d'embûches, savoure l'instant à sa manière : « Je suis sorti dans le jardin avec Luca dans les bras. Il fait très doux en ce début d'été, et je m'assieds sur une chaise pour mieux bercer mon petit-fils qui dort comme un ange. [...] Ce soir, je dois être le seul du quartier à ne pas regarder le match ![...]Je ne peux détacher mon regard des yeux clos, du souffle si léger de Luca. Et mes lèvres lui murmurent malgré moi : "Ah, ton père, ton père..." Je me sens si bien, à cet instant, si rempli de gratitude pour tout ce bonheur que Dieu nous donne, que je le remercie et lui demande de protéger ce petit être qui s'éveille à la vie. »


Quand Luca sortira un coup du scorpion en finale de la Coupe du monde 2022, nous aussi on remerciera Dieu.

Vidéo
JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE