Le patron de Cesena contre les ultras

0 1
Ça chauffe à Cesena. Le plus petit budget de la Serie A a bien failli réussir un gros coup hier, en allant s'imposer à Parme. Mais les locaux ont réussi à égaliser dans les arrêts de jeu (2-2).



Avec ce nul, Cesena reste dans la zone de relégation, ce qui ne plait vraisemblablement pas aux ultras du club, qui avaient menacé, avant la rencontre, de « tout casser » si l'équipe perdait à nouveau. Ce comportement a rendu fou de rage le patron du club, Igor Campedelli, qui a convoqué une conférence de presse exceptionnelle pour passer son coup de gueule. «  Si les limites de l'incivilité sont à nouveau dépassées, j'arrête tout. A la fin de la saison, que l'on soit en Serie A ou en B, je vends tous les meilleurs joueurs, je n'inscris pas l'équipe et je donne les clefs à la mairie. L'équipe recommencera à partir des joueurs amateurs » a-t-il déclaré.



Pendant le week-end, les menaces avaient en effet continué, les tifosi lançant même un pétard sur la vitrine de la boutique officielle du club. « J'ai pris l'équipe lorsqu'elle était à zéro, et je serai prêt à la ramener à zéro si ces incivilités demeurent » a-t-il ajouté, pas farouche.



Suffisant pour dissuader des mecs qui sont déjà en train de concocter des bombes agricoles pour la prochaine rencontre ?



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Toujours aussi utiles les ultras
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le Saux parle de Chelsea
0 1