1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Arsenal

Le patient Cazorla

Largué à treize points de Chelsea au moment d’aborder le sprint final, Arsenal se déplace samedi à Liverpool avec l’ambition d’enfin gratter quelques points à l’un de ses concurrents directs. Reste que si les dernières semaines ont été marquées par les nombreux débats autour de l’avenir d’Arsène Wenger, les Gunners avaient abdiqué dans la course au titre depuis plusieurs mois et la perte de leur moteur principal : Santi Cazorla.

Modififié
La dernière image de Santi Cazorla cette saison aura donc été celle-ci. Un visage qui grimace. La même grimace que quelques mois plus tôt, celle d’un homme qui souffre. Il fait nuit sur Londres, c’est un soir de fête à l’Emirates Stadium. De cette soirée ressortira un sentiment connu de toutes les personnes présentes : Arsenal semble irrésistible. Trop habitué à voir son groupe être encensé avant d’être décapité sur la place publique, Arsène Wenger souffle le calme : « N’allons pas trop vite. Nous avons une équipe solide et un état d’esprit affirmé, mais nous devons faire attention à garder les pieds sur terre. » Les Gunners viennent alors de balayer le Ludogorets Razgrad (6-0) grâce notamment à l’intermittent Mesut Özil, auteur d’un triplé et d’une passe décisive. C’était le 19 octobre dernier. Un soir où la saison d’Arsenal a basculé sans en prendre conscience sur l’instant. En quelques secondes. Peu avant l’heure de jeu, Santi Cazorla prend un sale coup sur la cheville et est remplacé par Mohamed Elneny. Peu avant l’heure de jeu, l’international espagnol vient de mettre un terme à sa saison. Le premier jour, Cazorla devait revenir début novembre pour un déplacement à Old Trafford. Puis, le staff médical des Gunners a décidé d’une opération en Suède en décembre, soit trois mois d’arrêt. Et, Arsène Wenger a envoyé un coup de latte dans le flou la semaine passée : personne ne reverra Santi Cazorla sur un terrain cette saison. Sur les ondes de Onda Cero, le patient a alors parlé : « Tout allait bien jusqu’à ce que je commence à faire quelques exercices sur le vélo et les points de suture ont cédé. J’ai dû faire une opération mineure pour fermer la cicatrice. J’ai eu un greffon fait il y a un mois et demi parce que la peau sur ma cheville était pratiquement morte et rien ne s’est vraiment arrangé depuis mon opération en Suède. » Troisième chute en deux ans, troisième uppercut.

Jorge Robledo, l’ancêtre d’Alexis Sánchez

La pierre angulaire et l'équilibre


À quoi se joue un titre ? Pas à des détails, mais à un ensemble composé de régularité, d’événements favorables, d’homogénéité, de caractère et d’absence de blessures. Si Leicester a été champion l’an passé, c’est pour toutes ces choses-là. Si les Foxes ont tout perdu cette saison, c’est aussi pour tout ça. Interrogé la semaine dernière sur la situation du champion en titre, Teddy Sheringham a conseillé aux orphelins de Ranieri d’aller « se mettre une cuite ensemble et de se friter si besoin » . Histoire de souder le groupe, mais aussi de voir qui peut poser ses tripes sur la table lorsqu'il faut reconstruire le puzzle. L’été dernier, David Wagner, le coach germano-américain d’Huddersfield Town (Championship), avait emmené ses joueurs en Suède pendant quatre jours sans électricité, sans téléphone, sans ballon, livrés à eux-mêmes pour apprendre à s’en sortir ensemble. Une aventure sportive – et collective – se joue aussi avec ce que le sport a toujours appelé des meneurs d’hommes. Voilà de quoi a été amputé principalement Arsenal cette saison, et ce, dès le mois d’octobre. Santi Cazorla n’est pas forcément un aboyeur, mais est la pierre angulaire – technique et tactique – du milieu des Gunners depuis son arrivée à Londres en août 2012. Sans lui, l’équipée de Wenger perd de l’équilibre. Avec lui, elle retrouve une certaine idée de l’énergie, de la vie, des lignes cassées et des espaces ouverts. Sans Cazorla, Mesut n’est plus totalement Özil et Alexis Sánchez est bien souvent résumé à un rôle de délégué syndical ayant pour rôle de faire régner l’honneur de la maison. En bref, Arsenal n’est plus totalement l'Arsenal qu’il devrait être avec Cazorla. La saison dernière, où l’international espagnol avait manqué plus de 50% des matchs de championnat malgré les promesses offertes par son cocktail fabriqué avec Francis Coquelin, l’avait déjà prouvé.

Putain de grimace


Tout cela n’est pas un secret. Si le Real a dragué lourdement Cazorla à plusieurs reprises, s’il a remporté deux championnats d’Europe avec l’Espagne (2008 et 2012), s’il compte 77 sélections avec la Roja, c’est avant tout car Santi n’est pas comme les autres. Le petit format de Llanera est un membre du cercle privé des sous-cotés, de ces hommes qui souhaitent allumer la lumière plutôt que de la braquer sur eux. Les chiffres parlent pour lui, c’est suffisant, et son coach le fait aussi parfois, comme lorsque Wenger expliquait il y a quelques jours sa douleur d’avoir perdu « la véritable star de son début de saison » il y a maintenant presque cinq mois. Sur cette perte, Arsenal avait probablement déjà perdu le titre et Cazorla savait déjà qu’une nouvelle saison blanche allait l’attendre. Le football est cruel, même quand on a trente-deux ans et qu’on entame sa treizième saison professionnelle. La force d’un joueur peut parfois se mesurer dans son absence, mais aussi dans sa faculté à changer le visage d’une équipe lorsqu'il revient. Avec Cazorla, Arsenal est une équipe différente. Cette saison, lorsque l’Espagnol a été titulaire – dix fois –, les Gunners n’ont pas perdu (8 victoires, 2 nuls). Mieux, sur les cinq dernières années, la bande à Wenger n’a battu un gros (Tottenham, Liverpool, Chelsea, City et United) qu’à une seule reprise sans son garant de l’équilibre. Un titre se joue aussi à ça. Une fin de carrière aussi. Et il faut réapprendre à être patient, histoire de ne pas rester sur cette putain de grimace.




Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

 //  09:32  //  Passionné des Philippines
Il est tentant de trouver LE facteur clé, l'élément déclencheur, la base qui explique les événements a posteriori.

Mais en l'occurrence, sans remettre en cause le talent de Santi, vous lui donnez plus d'importance qu'il n'en a.

Je reste persuadé qu'avec ou sans lui, il manque bien davantage à Arsenal pour retrouver le chemin du titre.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
 //  10:47  //  Amoureux de Sochaux
Cazorla c'est l'exemple type du bon joueur mais pas suffisamment bon pour mener une équipe au titre. Et ils sont nombreux comme ça à Arsenal.
Ton constat s'applique effectivement à beaucoup beaucoup de joueurs d'Arsenal (Ramsey, Walcott, Oxlade etc) par contre Santi est d'une toute autre trempe. C'est le seul avec Sanchez et Kos à avoir vraiment un niveau "international", capable de tenir la baraque en ligue des champions.

Comme le souligne l'article il est effectivement complètement sous-côté, par rapport à un type comme David Silva par exemple, à qui il n'a pas grand chose à envier.

Bref c'était l'instant "groupie", déso mais je pouvais pas lire une telle absurdité sur Santi sans réagir
Cazorla est excellent mais je considere Silva un ton encore au dessus même s'il Silva est plus un 10 qu'un 8 (même si sous Guardiola, il joue plus souvent 8)
2 réponses à ce commentaire.
Omar Listening Niveau : CFA2
Pas d'accord avec Wagneau, j'ai aussi remarqué que c'était le jour et la nuit depuis 2 ans avec/sans Santi.

Le recrutement de Xhaka devait en partie y remédier, mais en conjuguant période d'adaptation/Ramsey souvent blessé/Coquelin dans le dur/Elneny à la CAN, personne n'a pu compenser.

Et clairement les performances enthousiasmantes de la saison ont été jouées avec un joli double pivot très offensif Cazorla/Xhaka.
 //  13:00  //  Passionné des Philippines
Je suis d'accord Omar, ça joue bien mieux avec Santi, je ne dirai pas le contraire.

Cela étant, à mon sens, même avec un Santi au sommet de sa forme, il manque toujours plusieurs joueurs à Arsenal pour envisager sérieusement le titre.
Oui Santi est indispensable aux Gunners même plus indispensable qu'Ozil pour moi mais même avec lui présent toute une saison sans blessures, je ne verrais pas ce Arsenal pouvoir être champion, il leur manque toujours le petit supplément d'ame qui est indispensable à un titre.

Après depuis plusieurs années, on sait qu'il est fragile mais Arsène n'arrive toujours pas à lui trouver une alternative : Xhaka cette saison est un semi-échec, Elnenny n'a pas la même profil et Ramsey trop blessé/irrégulier.

J'aurais aimé voir un gars comme Borja Valerio, ou même un Gundogan soyons fou dans cette configuration.

Fallait pas refuser Fàbregas en 2013..
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26