1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Arsenal

Le patient Cazorla

Largué à treize points de Chelsea au moment d’aborder le sprint final, Arsenal se déplace samedi à Liverpool avec l’ambition d’enfin gratter quelques points à l’un de ses concurrents directs. Reste que si les dernières semaines ont été marquées par les nombreux débats autour de l’avenir d’Arsène Wenger, les Gunners avaient abdiqué dans la course au titre depuis plusieurs mois et la perte de leur moteur principal : Santi Cazorla.

Modififié
La dernière image de Santi Cazorla cette saison aura donc été celle-ci. Un visage qui grimace. La même grimace que quelques mois plus tôt, celle d’un homme qui souffre. Il fait nuit sur Londres, c’est un soir de fête à l’Emirates Stadium. De cette soirée ressortira un sentiment connu de toutes les personnes présentes : Arsenal semble irrésistible. Trop habitué à voir son groupe être encensé avant d’être décapité sur la place publique, Arsène Wenger souffle le calme : « N’allons pas trop vite. Nous avons une équipe solide et un état d’esprit affirmé, mais nous devons faire attention à garder les pieds sur terre. » Les Gunners viennent alors de balayer le Ludogorets Razgrad (6-0) grâce notamment à l’intermittent Mesut Özil, auteur d’un triplé et d’une passe décisive. C’était le 19 octobre dernier. Un soir où la saison d’Arsenal a basculé sans en prendre conscience sur l’instant. En quelques secondes. Peu avant l’heure de jeu, Santi Cazorla prend un sale coup sur la cheville et est remplacé par Mohamed Elneny. Peu avant l’heure de jeu, l’international espagnol vient de mettre un terme à sa saison. Le premier jour, Cazorla devait revenir début novembre pour un déplacement à Old Trafford. Puis, le staff médical des Gunners a décidé d’une opération en Suède en décembre, soit trois mois d’arrêt. Et, Arsène Wenger a envoyé un coup de latte dans le flou la semaine passée : personne ne reverra Santi Cazorla sur un terrain cette saison. Sur les ondes de Onda Cero, le patient a alors parlé : « Tout allait bien jusqu’à ce que je commence à faire quelques exercices sur le vélo et les points de suture ont cédé. J’ai dû faire une opération mineure pour fermer la cicatrice. J’ai eu un greffon fait il y a un mois et demi parce que la peau sur ma cheville était pratiquement morte et rien ne s’est vraiment arrangé depuis mon opération en Suède. » Troisième chute en deux ans, troisième uppercut.

Jorge Robledo, l’ancêtre d’Alexis Sánchez

La pierre angulaire et l'équilibre


À quoi se joue un titre ? Pas à des détails, mais à un ensemble composé de régularité, d’événements favorables, d’homogénéité, de caractère et d’absence de blessures. Si Leicester a été champion l’an passé, c’est pour toutes ces choses-là. Si les Foxes ont tout perdu cette saison, c’est aussi pour tout ça. Interrogé la semaine dernière sur la situation du champion en titre, Teddy Sheringham a conseillé aux orphelins de Ranieri d’aller « se mettre une cuite ensemble et de se friter si besoin » . Histoire de souder le groupe, mais aussi de voir qui peut poser ses tripes sur la table lorsqu'il faut reconstruire le puzzle. L’été dernier, David Wagner, le coach germano-américain d’Huddersfield Town (Championship), avait emmené ses joueurs en Suède pendant quatre jours sans électricité, sans téléphone, sans ballon, livrés à eux-mêmes pour apprendre à s’en sortir ensemble. Une aventure sportive – et collective – se joue aussi avec ce que le sport a toujours appelé des meneurs d’hommes. Voilà de quoi a été amputé principalement Arsenal cette saison, et ce, dès le mois d’octobre. Santi Cazorla n’est pas forcément un aboyeur, mais est la pierre angulaire – technique et tactique – du milieu des Gunners depuis son arrivée à Londres en août 2012. Sans lui, l’équipée de Wenger perd de l’équilibre. Avec lui, elle retrouve une certaine idée de l’énergie, de la vie, des lignes cassées et des espaces ouverts. Sans Cazorla, Mesut n’est plus totalement Özil et Alexis Sánchez est bien souvent résumé à un rôle de délégué syndical ayant pour rôle de faire régner l’honneur de la maison. En bref, Arsenal n’est plus totalement l'Arsenal qu’il devrait être avec Cazorla. La saison dernière, où l’international espagnol avait manqué plus de 50% des matchs de championnat malgré les promesses offertes par son cocktail fabriqué avec Francis Coquelin, l’avait déjà prouvé.

Putain de grimace


Tout cela n’est pas un secret. Si le Real a dragué lourdement Cazorla à plusieurs reprises, s’il a remporté deux championnats d’Europe avec l’Espagne (2008 et 2012), s’il compte 77 sélections avec la Roja, c’est avant tout car Santi n’est pas comme les autres. Le petit format de Llanera est un membre du cercle privé des sous-cotés, de ces hommes qui souhaitent allumer la lumière plutôt que de la braquer sur eux. Les chiffres parlent pour lui, c’est suffisant, et son coach le fait aussi parfois, comme lorsque Wenger expliquait il y a quelques jours sa douleur d’avoir perdu « la véritable star de son début de saison » il y a maintenant presque cinq mois. Sur cette perte, Arsenal avait probablement déjà perdu le titre et Cazorla savait déjà qu’une nouvelle saison blanche allait l’attendre. Le football est cruel, même quand on a trente-deux ans et qu’on entame sa treizième saison professionnelle. La force d’un joueur peut parfois se mesurer dans son absence, mais aussi dans sa faculté à changer le visage d’une équipe lorsqu'il revient. Avec Cazorla, Arsenal est une équipe différente. Cette saison, lorsque l’Espagnol a été titulaire – dix fois –, les Gunners n’ont pas perdu (8 victoires, 2 nuls). Mieux, sur les cinq dernières années, la bande à Wenger n’a battu un gros (Tottenham, Liverpool, Chelsea, City et United) qu’à une seule reprise sans son garant de l’équilibre. Un titre se joue aussi à ça. Une fin de carrière aussi. Et il faut réapprendre à être patient, histoire de ne pas rester sur cette putain de grimace.




Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Dans cet article

 //  09:32  //  Passionné des Philippines
Il est tentant de trouver LE facteur clé, l'élément déclencheur, la base qui explique les événements a posteriori.

Mais en l'occurrence, sans remettre en cause le talent de Santi, vous lui donnez plus d'importance qu'il n'en a.

Je reste persuadé qu'avec ou sans lui, il manque bien davantage à Arsenal pour retrouver le chemin du titre.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
 //  10:47  //  Amoureux de Sochaux
Cazorla c'est l'exemple type du bon joueur mais pas suffisamment bon pour mener une équipe au titre. Et ils sont nombreux comme ça à Arsenal.
Ton constat s'applique effectivement à beaucoup beaucoup de joueurs d'Arsenal (Ramsey, Walcott, Oxlade etc) par contre Santi est d'une toute autre trempe. C'est le seul avec Sanchez et Kos à avoir vraiment un niveau "international", capable de tenir la baraque en ligue des champions.

Comme le souligne l'article il est effectivement complètement sous-côté, par rapport à un type comme David Silva par exemple, à qui il n'a pas grand chose à envier.

Bref c'était l'instant "groupie", déso mais je pouvais pas lire une telle absurdité sur Santi sans réagir
Cazorla est excellent mais je considere Silva un ton encore au dessus même s'il Silva est plus un 10 qu'un 8 (même si sous Guardiola, il joue plus souvent 8)
2 réponses à ce commentaire.
Omar Listening Niveau : CFA2
Pas d'accord avec Wagneau, j'ai aussi remarqué que c'était le jour et la nuit depuis 2 ans avec/sans Santi.

Le recrutement de Xhaka devait en partie y remédier, mais en conjuguant période d'adaptation/Ramsey souvent blessé/Coquelin dans le dur/Elneny à la CAN, personne n'a pu compenser.

Et clairement les performances enthousiasmantes de la saison ont été jouées avec un joli double pivot très offensif Cazorla/Xhaka.
 //  13:00  //  Passionné des Philippines
Je suis d'accord Omar, ça joue bien mieux avec Santi, je ne dirai pas le contraire.

Cela étant, à mon sens, même avec un Santi au sommet de sa forme, il manque toujours plusieurs joueurs à Arsenal pour envisager sérieusement le titre.
Oui Santi est indispensable aux Gunners même plus indispensable qu'Ozil pour moi mais même avec lui présent toute une saison sans blessures, je ne verrais pas ce Arsenal pouvoir être champion, il leur manque toujours le petit supplément d'ame qui est indispensable à un titre.

Après depuis plusieurs années, on sait qu'il est fragile mais Arsène n'arrive toujours pas à lui trouver une alternative : Xhaka cette saison est un semi-échec, Elnenny n'a pas la même profil et Ramsey trop blessé/irrégulier.

J'aurais aimé voir un gars comme Borja Valerio, ou même un Gundogan soyons fou dans cette configuration.

Fallait pas refuser Fàbregas en 2013..
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37
mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13