1. //
  2. // Doc Gyneco
  3. // Geste technique

Le passement de jambes arrière expliqué par Youssouf Hadji

Il y a 20 ans sortait l'album « Première consultation » de Doc Gyneco, avec le mythique morceau Passement des jambes. Du coup, pour fêter ça, nous avons demandé à Youssouf Hadji de nous expliquer comme réaliser un beau passement de jambes. Mais pas n'importe lequel : le passement de jambes arrière.

672 6


==> Article paru dans SO FOOT CLUB numéro 19 <==
==> SO FOOT CLUB numéro 20 actuellement en kiosque <==

On a actualisé Passement de jambes

Décomposition du geste


1. « D’abord, je conduis le ballon avec l’extérieur de mon pied, à une vitesse normale. Cette conduite de balle donne la maîtrise la plus totale. Le top serait de trottiner, d’être au juste milieu entre l’arrêt et la course. »

2. « Je fixe l’adversaire qui doit se tenir assez loin de moi pour que le geste soit efficace. Une fois à une distance assez courte de lui, je fais semblant de faire une passe, un crochet ou même une frappe. »

3. « Là, je pose la semelle sur le ballon afin de le bloquer et de pouvoir directement reculer avec le pied collé au ballon. Quand c’est bon, je fais passer de suite mon pied d’appui – le gauche pour moi – derrière. Il ne bouge pas tant que le ballon est devant moi. »

4. « Pendant que la balle recule, je fais un pas en arrière et ensuite, j’alterne la prise d’appui entre mes deux pieds pour faire passer le ballon entre mes jambes. »

5. « Là, l’adversaire s’arrête lui-même de reculer pour avancer vers moi. J’engage mes passements de jambe. Gauche-droite, droite-gauche. Je danse presque au-dessus du ballon. J’essaie de le déstabiliser. Il n’y a pas de nombre de passements de jambe précis à réaliser : s’il entre dans ma feinte dès le premier, pas besoin d’en faire davantage. »

6. « En fonction de la force donnée à la balle, je sens avec quelle rapidité elle recule. Ça me permet de voir si je peux continuer ou si elle arrive en bout de course, auquel cas j’enchaîne avec le reste du geste.  »



7. « Sur le dernier passement de jambes arrière, je la ramène sur un côté au moment où je sens que le défenseur commence à anticiper mon départ. Quand je le vois aller dans une direction, je pars dans l’autre grâce à un léger extérieur, vers l’espace que je viens de créer. »

8. « Après, pour l’enchaînement, c’est en fonction de la situation et du positionnement de mon adversaire. Si un coéquipier est démarqué, je lui passerai. Si j’ai un angle de tir, je frapperai. Tout est une question de contexte. »

Quelques questions à Youssouf Hadji


Quels attributs faut-il en priorité pour faire un bon passement de jambes arrière ?
Il faut surtout de la souplesse et de la maîtrise.
« Avec une bonne maîtrise, c’est très compliqué pour un mec de défendre ce dribble. »
Parce qu’avec une bonne maîtrise, c’est très compliqué pour un mec de défendre ce dribble. Comme je suis toujours physiquement sur le ballon, je ne peux le perdre que si le défenseur fait faute ou si j’échoue en le réalisant. Mon corps est en opposition, ça me permet de protéger le ballon.

Quand on te voit le réaliser, ça a l’air simple. Ça a toujours été le cas pour toi ?
Au début, ce geste-là, je n’arrivais pas à l’exécuter. À force de le répéter à l’échauffement ou en fin de séance, j’ai fini par connaître exactement comment le mener à bien selon la situation.

Justement, quelle est la position idéale pour le tenter ?
Ce serait sur le côté du terrain, à l’angle de la surface de réparation adverse. Parce que ce qui est dangereux dans un geste technique qui nécessite de la pratique comme celui-ci, c’est de se rater et de perdre le contrôle du ballon. Du coup, dans cette position, même si je me manque, il n’y aura pas de gros risque derrière. En revanche, si je le réussis, là c’est dangereux pour l’équipe adverse.

Pourquoi ce dribble te tient à cœur ?
Déjà, parce que c’est beau. Et bizarrement, on ne le voit pas souvent. C’est un geste original qui, du coup, surprendra le défenseur. Ce qui est bien également dans ce genre de gestes, c’est qu’à la fin, je peux partir à gauche comme à droite, tant que c’est dans le sens opposé du défenseur.

Si tu devais assimiler ce dribble à un joueur ?
Neymar ! Même si c’est plus un truc de Marocains que de Brésiliens. (rires)

« Un dribble comme ça, tu le fais à un défenseur méchant, le coup d’après il revient pour prendre un jaune. »
Tu t’en sers pour chambrer ?
Oui. Quelque part, c’est le but de chaque geste technique. Je pense qu’un dribble comme ça, tu le fais à un défenseur méchant, le coup d’après il ne revient pas forcément pour disputer le ballon, mais plutôt le carton jaune.

Par Eddy Abou Serres et Maxime Nadjarian, à Nancy

Dans cet article

J'ai essayé, j'ai tombé, j'ai arrêté.
J'ai essayé, j'ai réussi, j'ai continué.
Ronahldoignon Niveau : CFA
J'ai regardé, j'ai abandonné, j'ai maté une video de Ronaldo.
J'ai essayé, je suis aux urgences.
GovouLegend Niveau : DHR
Note : 1
J'ai essayé dans mon salon, j'ai écrasé la queue de mon chat.
Chat-banni Nonda Niveau : DHR
J'ai pas essayé, j'ai commenté, j'ai rendormi. Bon week-end à tous

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
672 6