Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le Parlement espagnol veut contrôler les dettes des clubs

Modififié
Les dettes sont l'un des fléaux du football moderne. Les clubs espagnols ont réussi à réduire considérablement la leur entre 2013 (650 millions) et aujourd'hui (196 millions). Selon les estimations de la Liga, la dette cumulée des clubs descendra même à 184 millions d'ici le 30 juin, ce qui représenterait une baisse de 466 millions depuis le début de cette lutte entamée en 2013.

Seulement, ce n'est pas assez pour le Parlement espagnol. Une motion adoptée à l'unanimité a statué que la Cour des comptes espagnole contrôlera désormais cette réduction de dettes, en collaboration avec l'AEAT, l'Agence d'État de l'administration fiscale. Le Parlement n'a visiblement pas tout à fait confiance en la Liga et veut qu'un agent indépendant vérifie les chiffres.

Le député Carlos Salvador a expliqué que cette motion avait été motivée par la loi de l'ancien gouvernement de la région de Navarre, que la région a introduite pour vérifier les comptes du club d'Osasuna (le club est notamment accusé de plusieurs matchs truqués). Le Tribunal des comptes de la région de Navarre a en effet encouragé à étendre cette loi au pays tout entier.

Par ailleurs, la répartition de la dette est très inégale parmi les clubs ibériques. Sept équipes totalisent à elles seules 70% de cet arriéré des clubs espagnols : le Deportivo La Corogne, l'Atlético de Madrid, l'Espanyol, Valladolid, Majorque, Elche et Saragosse. Tous respectent cependant leurs engagements, confirme une source de la Liga à Marca.


Attention, papa vient contrôler les dépenses. AL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)