En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Politique
  3. // Football

Le Parlement à l'assaut du sport

Modififié
Si vous pensiez qu'il ne se passait rien entre la fin du Tour de France et la reprise de la L1, la République et son Parlement, bref, l'expression de la volonté du peuple, ont décidé de réveiller l'actualité sportive. Et en ce moment, nos élus mettent les bouchées doubles. La ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative, Mme Valérie Fourneyron, a annoncé pour 2014 une grande loi cadre de la modernisation du sport français, qui doit rester la principale trace (faute de budget pour le reste) de son passage, et celui de la gauche, au gouvernement.

De la sorte, Regis Juanico, député PS de la Loire, a présenté le 10 juillet dernier devant la commission des finances et des affaires culturelles de l'Assemblée nationale un rapport (co-construit avec son collègue UMP de la Manche, Guenaël Huet) sur « la politique de soutien au sport professionnel et les solidarités avec le sport amateur » . Dans les mesures préconisées se retrouvent sans surprise l'extension de l'assiette de la taxe Buffet ou encore la volonté d'utiliser l'Euro 2016 pour aider le foot amateur (après avoir vidé les caisses du CNDS pour les stades), ainsi que la création d'un Observatoire de l'économie et de l'évolution du droit du sport (cela va rendre des universitaires très heureux).

Mais c'est naturellement le rapport d'enquête sénatoriale rendu hier sur l'efficacité de la lutte antidopage et défendu par le désormais célèbre Jean-Jacques Lozach, qui a fait le buzz. Bien sûr, l'opinion et les médias ont surtout retenu les révélations concernant le cyclisme, grande Boucle du centenaire oblige. Toutefois, certaines des solutions suggérées devraient donner quelques sueurs froides au petit monde, très épargné en la matière, du ballon rond (surtout si l'on regarde ce qui s'est passé en Italie). Par exemple, confier la lutte antidopage à une agence indépendante plutôt qu'aux fédérations (soupçonnées de complaisance) ou reconnaître l'importance du travail judiciaire dans la révélation des infractions.

Enfin pour conclure, le ministère n'est pas en reste et Valérie Fourneyron a annoncé la création d'un groupe de travail « football durable » confié à Jean Glavany (l'ancien ministre de l'agriculture fut le conseiller sport de Mitterand avant 81 et on lui doit la visite du candidat socialiste à Geoffroy-Guichard en 1980 lors d'un match contre M'Gladbach, où il croisa d'ailleurs un Georges Marchais venu visiter la mairie communiste) et où siège déjà l'omniprésent Pascal Boniface et évidemment les incontournables Noël Le Graët et Frédéric Thiriez. Si d'aucuns peuvent douter de l'intérêt sur le long terme de ce genre de « machins » , Valérie Fourneyron a clairement annoncé l'enjeu : « Les principales mesures pourront être reprises dans la loi sur la modernisation du sport programmée en 2014. »


Ils doivent en trembler, du côté de Monaco et du PSG... NKM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
De Sanctis à la Roma