1. //
  2. // Société
  3. // Paris Foot Gay

Le Paris Foot Gay face aux questions

Depuis plusieurs mois, le Paris Foot Gay connaît une crise en interne; ses joueurs ont fait scission et se font désormais appeler les Panam Boyz. Une affaire qui n'arrange pas vraiment le club militant, accusé d'être une coquille vide par ses anciens pensionnaires, alors que la lutte contre l'homophobie dans le football français présente toujours un état stationnaire.

Modififié
69 30
C'est une véritable gay-guerre. Le Paris Foot Gay est enlisé depuis l'automne 2012 dans un conflit interne qui est bien parti pour durer. «  Il y a eu un problème entre le conseil d'administration de l'association et les joueurs de l'équipe du Paris Foot Gay  » explique Jacques Lizé, l'ancien président de SOS homophobie devenu aujourd'hui responsable pédagogique du PFG. « Le conseil a constaté beaucoup d'indiscipline. Nous n'avions pas de règlement, seulement un accord tacite et moral avec les joueurs, qui devaient participer en plus du championnat loisir aux matchs de gala que l'on organise assez souvent pour des questions de visibilité. Or, à chaque fois, il y en avait qui étaient blessés, malades, ou invités à un mariage… L'été dernier, on venait de signer Nike comme équipementier et certains continuaient à porter leurs anciens maillots. C'était tout le temps comme ça. Le ton est donc monté et le conflit est arrivé à un point de non-retour  » . Après avoir conclu un accord bancal avec les PanamBoyz pour qu'ils continuent de représenter le club jusqu'en juin, l'association fondée en 2003 par Pascal Brèthes s'est depuis mis en tête de changer son effectif. « Enfin bon, ça va, c'est pas non plus le mercato, ça reste du foot loisir  » dédramatise Jacques Lizé, qui reste persuadé que 25 nouveaux joueurs auront signé en septembre, car, de l'avis de tous, il y a « de gros avantages à jouer au PFG » .

Une scission sans rancune ?

La décision de cette séparation, ou du moins son origine, incomberait à Pascal Brèthes. « Un jour il a pété un câble à l'entraînement et a décidé de virer tout le monde  » se souvient Léo Cohen, qui a passé six ans au Paris Foot Gay. « Ce n'était clairement pas une décision consultée, il m'a d'ailleurs avoué plus tard qu'il l'avait fait sur un coup de tête. Seulement, il s'est très vite rendu compte qu'il a eu tort, et nous a demandé de revenir. Nous, consensuels, on a accepté  » . Nommé responsable sportif en janvier, au moment où l'association se constitue juridiquement, Léo explique rapidement au président que sa gestion du groupe ne lui convient pas : « En championnat on s'appelle PanamBoys et en gala on s'appelle PFG. On veut juste notre façon de penser l'association  » . En cause, une gestion jugée trop autoritaire et liberticide. « Pascal est un grand caractériel qui a une conception très seigneuriale de l'association, qu'il entend incarner à lui tout seul » . En réalité, « ça fait 10 ans qu'il y a pas d'AG, ni d'élections, On lui a d'abord dit gentiment mais au bout d'un moment on a claqué la porte. Il faut bien voir que ce n'est pas une partie des joueurs qui s'est barrée mais bien tout le monde qui s'en est allé d'un commun accord » surenchérit Alexandre*, que les responsables du Paris Foot Gay considèrent comme « une personne déterminée à nuire par perversité ou esprit de vengeance » .

« On regrette tous cette situation, c'est du gâchis et ça ne vole pas très haut » se défend l'intéressé, avant d'ajouter : « moi je souhaite longue vie au PFG s'il reste encore quelque chose de cette association » . Alexandre explique plus en profondeur son idée : «  À la base, on était un club qui luttait sur le terrain alors que petit à petit le PFG est devenu une structure de lobbying opaque » . « C'est l'anti transparence absolue » confirme Léo, qui souhaite bon courage aux dirigeants pour retrouver des joueurs aussi militants : « Moi je me suis tapé les Gay Games à Barcelone, j'ai fait trois ou quatre Gay Pride alors que je suis même pas homo. Mais bon je vais pas cracher dans la soupe, à chaque fois c'était un plaisir  » . Réticent à évoquer le sujet, Pascal Brèthes botte en touche : « Des épisodes similaires se produisent dans toutes les structures associatives de France, sauf que là c'est le PFG et que c'est une association connue et reconnue en France et en Europe, donc pour faire parler de soi rien de tel que de charger le PFG, c'est ce qu'on appelle la rançon de la gloire. Pour moi il n'y a pas de soucis, nous nous quittons en bons termes, d'ailleurs certains joueurs veulent encore défendre occasionnellement nos couleurs lors des matchs de Gala  » .

S'il reconnaît volontiers regretter la tournure des évènements, Jacques Lizé ne croît pas non plus que cela nuise véritablement au PFG : « Au départ, l'équipe de foot était la priorité, mais depuis quelques années elle est surtout devenue la vitrine pour des matchs de visibilité et ne représente aujourd'hui plus que 5% des activités de l'association. Nous souhaitons seulement conserver une équipe par tradition historique  » . Une conception qui va à l'encontre de toute logique selon Léo : « Un Paris foot gay sans foot, ça veut dire un Paris gay. La réalité de la lutte contre l'homophobie dans le sport c'est celle que nous vivons chaque vendredi soir, pas celle qui se fait en tribune présidentielle du parc des princes. C'est celle qui était à l'origine du club. En jouant chaque semaine avec ce maillot, en allant sur le terrain faire des tournois, on est aussi la matière première de la lutte contre l'homophobie. Sans nous, le PFG n'est qu'une coquille vide aux budgets colossaux. »

10 ans d'action pour quel bilan?

Sans équipe, mal géré, trop subventionné selon certains, le Paris Foot Gay fait plus que jamais face aux critiques, d'autant qu'après 10 ans d'existence, les résultats tardent à se manifester. « En réalité dans le football on ne peut que constater que notre cause n'avance pas. Soyons clairs, en France, il n'y a toujours pas de joueur homosexuel prêt à faire son coming-out donc on ne peut pas se féliciter. En Allemagne, en Angleterre et aux Pays-Bas les fédérations mettent en place de gros programmes pour véhiculer des messages positifs, car elles ont pris conscience que le football est un foyer de développement de l'homophobie. En France, les sportifs restent plus discriminants que la moyenne de la population, et rien n'est fait pour y remédier. Autant la société semble évoluer dans le bon sens, malgré la violence autour du mariage gay, autant sur le plan du football l'homosexualité reste complètement taboue  » explique Jacques Lizé.

Un constat partagé par Pascal Brèthes, qui remarque cependant « une libération progressive de la parole, notamment grâce à notre charte contre l'homophobie, qui a été signée par la LFP et par des clubs majeurs comme Saint-Étienne, Bordeaux et le PSG, pour ne citer qu'eux. Notre charte a aussi été reprise par le ministère des Sports afin d'être appliquée au sein des différentes fédérations sportives » . Si les résultats peuvent sembler légers, ils ont le mérite d'exister. Il faut comprendre que le club militant est parti de loin, seul contre tous, en terrain miné. «  Il y a 8 ans aucun joueur de foot de L1 ou L2 ne voulait répondre à une interview sur le sujet. Aujourd'hui, on arrive à en engager certains dans des clips contre l'homophobie. Il y a donc une avancée. Le véritable symbole de notre combat c'est Louis Nicollin, qui est passé en quelques années du statut d'homophobe de service à celui de défenseur sincère de la cause, et qui n'hésite jamais à nous aider bénévolement. Pendant des années nous étions en conflit par presse interposée avec Montpellier et maintenant le club est devenu un soutien majeur dans la lutte contre les discriminations  » . Engagé dans une «  dynamique très positive  » , Pascal Brèthes pense qu'un « déclic s'est produit dans beaucoup de clubs professionnels » grâce à son action.

Youtube

Ils sont d'ailleurs nombreux chez les PanamBoyz, comme Léo Cohen, à reconnaître la force de caractère d'un homme parti de rien, qui est aujourd'hui à la tête de l'association de référence en Europe en matière de lutte contre l'homophobie. « À la différence d'autres structures, le Paris Foot Gay a un véritable impact médiatique; C'est vrai qu'il y a une personnalisation regrettable du PFG autour de Pascal Brèthes mais la question est de savoir si le PFG aurait pu grandir aussi vite et aussi fort sans lui; Moi je pense que non. Sa cause est noble et son travail exceptionnel. C'est un homme de réseaux qui a une énergie inépuisable; il s'est investi sans relâche et a fait énormément pour la cause homosexuelle dans le foot, c'est incontestable » . Engagé corps et âmes dans son projet, Pascal Brèthes a rapidement su fédérer autour de sa cause. Progressivement, des personnalités comme Vikash Dhorasoo, Alain Cayzac ou Michel Hidalgo ont apporté leur soutien.

Rester soudés face à l'homophobie

« Quand j'ai crée le PFG en 2003, je ne pensais pas du tout en arriver là où on en est aujourd'hui  » rebondit Pascal Brèthes. D'abord raillé, son club où se côtoient homos et hétéros est sorti grandi de l'affrontement avec le Créteil Bebél en 2009 et de l'épisode Yohan Lemaire, écarté du FC Chooz en 2010 pour sa sexualité. Autant d'épreuves et d'épisodes où le PFG «  a prouvé son utilité et sa raison d'exister  » , dans un monde du ballon rond où suinte l'homophobie. Cette dernière s'inscrit selon le sociologue du sport Anthony Mette «  aussi bien dans les comportements que dans les mentalités, au niveau amateur comme au niveau professionnel  » . Pour lutter contre l'enracinement des préjugés, Pascal Brethes martèle en permanence le même message : «  la solution passera forcément par l'éducation. C'est à la source qu'il faut combattre le problème car on peut expliquer le respect à un enfant alors qu'il est difficile de faire changer un homophobe convaincu  » . À ce titre, le PFG met chaque année sur pied de nombreux évènements (comme les rencontres b.YOURSELF), lance de vastes programmes de formation et de sensibilisation, joue son rôle de vigie solitaire. « À part nous, personne ou presque ne s'occupe de la lutte contre les discriminations homosexuelles dans le football » regrette Jacques Lizé.

Mues par le même désir de voir la tolérance triompher, les deux associations prônent aujourd'hui l'apaisement, malgré leur différent. Ivan Amosse, au PFG depuis 10 ans, a décidé de jouer dans les deux clubs l'année prochaine. « La situation des Panam Boyz est présentée comme extrêmement claire dans la presse, avec un groupe soudé opposé au PFG, mais ce n'est pas du tout le cas. La vérité c'est qu'à aucun moment les joueurs ne sont pas entrés en guerre avec le PFG. Il faut maintenant que les tensions s'apaisent, puisque notre vocation est d'être un club ami  » . Une conception partagée par Léo Cohen, le joueur des PanamBoyz, qui explique : « Ils nous voient comme une menace alors qu'on pourrait être complémentaires. Nous on fait notre truc sur le terrain mais nous n'avons pas vocation à faire ce que fait Pascal. J'espère moi aussi que les tensions vont s'apaiser car finalement ce qu'on poursuit c'est la même chose  » . Avant de prévenir, prophétique : « Il ne faut pas que la lutte contre l'homophobie passe du statut de cause à celui de marché. Le jour où il y aura compétition dans la lutte contre l'homophobie cela voudra dire qu'on aura tous perdu » .

Par Christophe Gleizes

* le nom a été changé suite à une demande d'anonymat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En clair les panam boyz ont tourné le dos au PFG mais restent quand même à l'intérieur de l'assos? Je trouve cette polémique dommage pour une association qui s'en prend vraiment plein la gueule. A mon avis Ils devraient recruter michel moulin pour retrouver de la cohésion dans le vestiaire.
Note : -1
Barton rouge à l'homophobie.
« Il ne faut pas que la lutte contre l'homophobie passe du statut de cause à celui de marché. Le jour où il y aura compétition dans la lutte contre l'homophobie cela voudra dire qu'on aura tous perdu »

Bah désolé mais c'est déjà le cas, comme toutes les assos anti-racistes qui finalement touchent des millions d'euros pour des résultats plus que discutables. Le problème de ces assos, c'est que contrairement à la Croix Rouge, MSF et autres ONG, elles ne vivent que de subventions et pas de la générosité des donateurs (bien sûr les ONG touchent des subventions, mais qui sont directement lièes au nombre de donateurs).
Du coup, il y a un vrai problème avec ces mecs qui gèrent ces associations qui brassent des sommes colossales quasiment du jour en lendemain sans avoir à rendre de comptes à ses donateurs.
bentamaman Niveau : DHR
ça me fait marrer cette histoire d'homophobie dans le football, parce que le reste des secteurs très masculins de la société française c'est différend c'est sur...

Genre dans la mécanique, le bâtiment, la sécurité etc c'est gayfrendly bien sur.

Tu fais ton coming out tranquille.

Le football c'est vraiment devenu le truc facile sur quoi taper sérieux....
La création même du Paris-Foot-Gay est une aberration. Sous prétexte que les gays sont discriminés, on créé une équipe juste pour eux... Un beau message d'ouverture effectivement. A quand le Paris-Foot-Black pour lutter contre le racisme?

Et si aucun joueur ne fait son coming-out dans le foot, comme vous le déplorez, c'est pas plutôt parce que tout le monde s'en fout de connaître les orientations sexuelles de chacun? Quand on est gay il faut l'afficher, c'est ça? Et est-ce qu'il faut aussi clamer haut et fort pour qui l'on vote? C'est vrai ça, on entend jamais de joueurs déclarer qu'ils votent Mélenchon, il faudrait songer à créer un Paris-Foot-Coco...

Bref, encore une association débile qui va à l'encontre du combat qu'elle prétend mener.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
ah ces histoires de bonnes femmes...
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Je conchie allégrement toutes ces assoc type PFG, Licra, SOS Racisme et j'en passe

Dans ce pays, tu peux plus rien dire ou faire sans qu'une assoc te tombe dessus en se faisant passer pour des victimes.

Ca me débecte, allez tous mourir
Le PFG a depuis sa création une équipe mixte d'homos et d'hétéro, car Pascal Brèthes refuse le communautarisme
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
assez d'accord même si on connait pas le vrai fonctionnement de ces associations. Mais quand tu vois ces idiots de SOS racisme qui avait la liste des tribunes à surveiller pour cause de problème de racisme, c'était risible.
CR7-Messi ? Niveau : Loisir
Franchement ? Rien à faire de ça . Je comprends même pas comment un journaliste de so foot peut passer son temps à faire des recherches sur cette aberration . Faudrait revoir vos priorités . SCANDALISÉ !!!!!
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 2
Tous les communautarismes me filent la chiasse. Tous.
ils n'ont qu'a monté le paris football trans.
ils ont déja un bon défenseur central sur place.
Note : -2
L'image du fan de foot est redorée avec les commentaires qui suivent immanquablement ce genre d'articles. Merci SoFoot de rappeler à internet pourquoi le reste de la société nous prend pour des gros beaufs.
Message posté par Jicem
Et si aucun joueur ne fait son coming-out dans le foot, comme vous le déplorez, c'est pas plutôt parce que tout le monde s'en fout de connaître les orientations sexuelles de chacun? Quand on est gay il faut l'afficher, c'est ça?


C'est quand même hallucinant de toujours lire ce genre de commentaire sous CHAQUE article faisant allusion à la question de l'homophobie dans le foot. Je comprends qu'on s'en tamponne totalement, moi-même je n'y pense pas tous les matins en me réveillant, mais d'où vient ce besoin de décréter qu'il n'y a pas de question et qu'il n'y a pas de problème ?

Tu crois SÉRIEUSEMENT, en prenant le temps d'y réfléchir trois secondes, que si aucun joueur gay n'a fait son coming out, c'est parce que TOUS les joueurs gays considèrent que ce n'est pas important et que tout le monde s'en fout ? Il y en a sûrement certains qui s'en foutent, mais tous, sans rire ?

Une fois encore, la question n'est pas "faut-il l'afficher ?", mais "PEUT-ON L'AFFICHER ?" Ce n'est pas plus compliqué que cela.

Après qu'une asso comme le PFG ne serve pas à grand-chose, là-dessus, je veux bien le croire, en fait je ne sais pas trop ce qu'ils font et je doute de l'utilité de faire des clips sur le sujet.
Rossonero01 Niveau : Loisir
Moi je suis toujours prêt à sortir un petit "allez fait pas ta tapette" le dimanche sur le terrain mais il va bientôt falloir arrêter
Message posté par Khamsin
C'est quand même hallucinant de toujours lire ce genre de commentaire sous CHAQUE article faisant allusion à la question de l'homophobie dans le foot. Je comprends qu'on s'en tamponne totalement, moi-même je n'y pense pas tous les matins en me réveillant, mais d'où vient ce besoin de décréter qu'il n'y a pas de question et qu'il n'y a pas de problème ?

Tu crois SÉRIEUSEMENT, en prenant le temps d'y réfléchir trois secondes, que si aucun joueur gay n'a fait son coming out, c'est parce que TOUS les joueurs gays considèrent que ce n'est pas important et que tout le monde s'en fout ? Il y en a sûrement certains qui s'en foutent, mais tous, sans rire ?

Une fois encore, la question n'est pas "faut-il l'afficher ?", mais "PEUT-ON L'AFFICHER ?" Ce n'est pas plus compliqué que cela.

Après qu'une asso comme le PFG ne serve pas à grand-chose, là-dessus, je veux bien le croire, en fait je ne sais pas trop ce qu'ils font et je doute de l'utilité de faire des clips sur le sujet.



Euh, dis-moi à quel moment j'ai dit qu'il n'y avait pas d'homophobie dans le foot? L'homophobie existe dans tous les milieux, le foot n'y échappe pas.

C'est quoi cette idée qui vous fait croire qu'en se révélant au grand public, les homosexuels n'auront plus de problème? Un homophobe, t'auras beau lui dire que Machin est gay, il n'en restera pas moins homophobe. Les Noirs peuvent difficilement se cacher d'être Noir, ça n'empêche qu'il y a du racisme (oui, je prends volontairement un exemple bateau).

Si on part de ton principe, il faudrait aussi que les Juifs (par exemple) s'assument publiquement alors, pourtant je suis persuadé que tu t'en fous au plus haut point de savoir qui est Juif et qui ne l'est pas, et cela que tu sois antisémite ou pas.

Donc à la question "PEUT-ON L'AFFICHER?", je te réponds "Oui. Mais on s'en fout". On peut très bien révéler son homosexualité à sa famille, ses proches ou ses coéquipiers sans en faire une affaire publique, les gays l'ont bien compris, voilà pourquoi tu penses que personne n'a fait son coming out. Si j'ai des boutons sur les fesses je ne dois pas avoir à le déclarer au monde entier pour me sentir mieux.
Les homos c'est des pédés, et pis c'est tout.
Message posté par Khamsin


C'est quand même hallucinant de toujours lire ce genre de commentaire sous CHAQUE article faisant allusion à la question de l'homophobie dans le foot. Je comprends qu'on s'en tamponne totalement, moi-même je n'y pense pas tous les matins en me réveillant, mais d'où vient ce besoin de décréter qu'il n'y a pas de question et qu'il n'y a pas de problème ?

Tu crois SÉRIEUSEMENT, en prenant le temps d'y réfléchir trois secondes, que si aucun joueur gay n'a fait son coming out, c'est parce que TOUS les joueurs gays considèrent que ce n'est pas important et que tout le monde s'en fout ? Il y en a sûrement certains qui s'en foutent, mais tous, sans rire ?

Une fois encore, la question n'est pas "faut-il l'afficher ?", mais "PEUT-ON L'AFFICHER ?" Ce n'est pas plus compliqué que cela.

Après qu'une asso comme le PFG ne serve pas à grand-chose, là-dessus, je veux bien le croire, en fait je ne sais pas trop ce qu'ils font et je doute de l'utilité de faire des clips sur le sujet.



Je vais te dire pourquoi il y a des commentaires de ce genre. Tout simplement parce que, à l'époque de crise sociale où l'on vit, les problèmes des gays ne sont pas une priorité.

Mais les politiques de gauche utilisent ce genre de sujets dits "modernistes" afin de ne pas parler des vrais sujets comme le chômage ou autre problèmes plus graves.

Exemple, la France fait la guerre au Mali mais le mariage Gay est bien plus important comme sujet à aborder.

ALors peut on l'afficher que l'on est gay, sincèrement, je me contre fous de cette question, je préfère m'attarder sur la protection de l'enfance par exemple parce que là, il y aurait à redire et surtout une lutte qui en vaut la peine.
Message posté par Jicem



Euh, dis-moi à quel moment j'ai dit qu'il n'y avait pas d'homophobie dans le foot? L'homophobie existe dans tous les milieux, le foot n'y échappe pas.

C'est quoi cette idée qui vous fait croire qu'en se révélant au grand public, les homosexuels n'auront plus de problème? Un homophobe, t'auras beau lui dire que Machin est gay, il n'en restera pas moins homophobe. Les Noirs peuvent difficilement se cacher d'être Noir, ça n'empêche qu'il y a du racisme (oui, je prends volontairement un exemple bateau).

Si on part de ton principe, il faudrait aussi que les Juifs (par exemple) s'assument publiquement alors, pourtant je suis persuadé que tu t'en fous au plus haut point de savoir qui est Juif et qui ne l'est pas, et cela que tu sois antisémite ou pas.

Donc à la question "PEUT-ON L'AFFICHER?", je te réponds "Oui. Mais on s'en fout". On peut très bien révéler son homosexualité à sa famille, ses proches ou ses coéquipiers sans en faire une affaire publique, les gays l'ont bien compris, voilà pourquoi tu penses que personne n'a fait son coming out. Si j'ai des boutons sur les fesses je ne dois pas avoir à le déclarer au monde entier pour me sentir mieux.


Utopiste..
Evidemment qu'on s'en fout mais chacun devrait avoir la liberté de vivre sa sexualité sans etre emmerdé s'il ne se cache pas sur celle-ci.

Mais crois-tu vraiment que tout le monde s'en foute? Les joueurs gays savent tres bien que si le vestiaire de leur club etait au courant les 3/4 des mecs changeraient de comportement avec eux. Le foot est un sport homophobe tout comme plein d'autres milieux de la société.
So Foot est un magazine de foot et traite donc d'un sujet récurrent dans notre société vu par le prisme du foot, quoi de plus normal?
L'homophobie dans le foot est un probleme, et comme tous les problemes, il faut les résoudre non?
Les mecs qui se voilent la face ici, c'est assez paradoxal parce que vous crachez sur cet article au nom de votre propre ouverture d'esprit, mais vous semblez oublier que l'ensemble de la population francaise ne réfléchit pas comme vous et qu'il existe une vraie discrimination des homos.
Alors apres, que le combat du PFG soit légitime et efficace il est permis d'en douter mais c'est un sujet qui mérite d'etre traité dans So Foot.
il y a 59 minutes La nouvelle folie capillaire de PEA 5 il y a 1 heure Une merguez de gardien en D2 algérienne il y a 2 heures Justin Kluivert régale en U19 3
il y a 4 heures Sauvetage héroïque en D3 anglaise 6 il y a 4 heures Hatem intime, épisode 2 61 il y a 4 heures Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 11 il y a 6 heures En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 6 il y a 7 heures La belle enroulée au Costa Rica 3 il y a 7 heures Superbe arrêt contre quatre attaquants 3 il y a 7 heures Barzagli pris la main dans la discothèque 23 il y a 8 heures Hazard accepte de négocier avec le Real 50
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:18 Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 62 Hier à 15:53 Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 Hier à 11:10 Medel demande sa femme en mariage avec un avion 16 Hier à 10:23 Zubizarreta veut San Iker à l'OM 28
Hier à 09:40 Verratti veut rester à Paris 46 Hier à 09:22 Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 13 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 10 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7
69 30