Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le parcours santé du Barça

Facile vainqueur du Deportivo Alaves (0-3), le Barça s’est ouvert une autoroute vers les huitièmes de finale de la Copa del Rey. Le tout sans Messi, laissé au repos. Même constat pour Valence qui ramène une victoire de Llagostera (0-2).

Modififié
Sans Messi ni Xavi, le Barça reste le même : imperturbable. Sur la pelouse du Deportivo Alaves, Barcelone s’est fait plaisir. Une victoire 3-0 sans broncher qui permet au tenant du titre de la Copa del Rey d’assurer, ou presque, sa qualification pour les huitièmes de finale. Face au premier de Segunda B, et accessoirement ancien finaliste de la feu Coupe de l’UEFA, les Catalans ont attaqué le match sur le bon pied. Après la première demi-heure, la conservation est tyrannique, les mouvements saignants, les occasions foison. Mais le tableau d’affichage n’est toujours pas débridé. Il faut encore tout le flair de David Villa pour y remédier. Sur une ouverture mal jugée par la défense basque, El Guaje envoie une praline dans la lucarne locale.

La barre en tremble encore que le second acte commence. Les Blaugranas reprennent illico leur mainmise sur la rencontre. Il ne faut pas plus de six minutes à Iniesta, capitaine d’un soir, pour déposer une feuille morte dans la lucarne d’Urtzi. Et par la même tuer tout suspense. Le but refusé à Alexis Sanchez, dans une position régulière, ne fera pas même polémique. Tito Vilanova préfère faire souffler quelques-uns de ses poulains. Busquets, Villa et Iniesta filent sur le banc pendant que Song, Tello et Dos Santos rentrent sur le pré. Alaves tente comme il peut de se battre mais les jambes n’y sont plus. Le cœur encore moins. Complaisant, ce Barça ne corse l’addition que par Fabregas, qui soigne un peu plus ses statistiques, et rentre en Catalogne avec le sentiment du devoir accompli.

Valence galère puis assure

En Catalogne, justement, il y avait bien un match en ce début de soirée. A Llagostera, le FC Valence a d’abord ramé avant de dérouler. A la décharge des ouailles de Pellegrino, ce 16e de finale aller avait tout du piège. Sur un terrain synthétique, sous une pluie battante, et dans un stade ouvert aux quatre vents, les Valencians ont été pris à la gorge. Les joueurs de l’UD Llagostera, modestes pensionnaires de Segunda B, soit notre niveau National, avaient toute la panoplie de l’équipe casse-bonbon : un pressing de tous les instants et une agressivité souvent à la limite. Bref des ingrédients qui leur ont permis de faire jeu égal pendant près d’une mi-temps.

Presque, car dans le temps additionnel du premier acte, Jonas vient calmer tout ce beau monde surexcité. A la retombée d’un coup-franc, le Brésilien envoie sa reprise dans le petit filet. Même pas le temps d’engager que l’arbitre renvoie les 22 acteurs aux vestiaires. A la reprise, plus entreprenants, plus appliqués, les Valencians ne laissent pas respirer leurs adversaires. Histoire de fructifier cette domination, Nelson Valdez, à la réception d’un corner, officialise le break. Sa tête est imparable, Llagostera est sonné et ne se réveillera que dans les dix dernières minutes. Le temps pour Sellares, la pointe locale, d’envoyer son penalty sur le poteau. Et d’annihiler quasi définitivement les chances de Llagostera pour le retour à Mestalla.

Résultats :


UD Llagostera/ FC Valence : 0-2
Buts : Jonas (45+1e) et Valdez (68e) pour Valence.

Deportivo Alaves/FC Barcelone : 0-3
Buts : Villa (40e), Iniesta (51e) et Fabregas (88e) pour Barcelone.

Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 10 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 19 heures La drôle de liste d'invités de la finale 35 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3