1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus Turin/FC Barcelone

Le parcours étoilé du Barça

Face à la Juventus de Turin, le FC Barcelone s'apprête à participer à sa troisième finale de C1 champions en sept campagnes. Si, en soi, cette performance est déjà exceptionnelle, le Barça s'est cette fois-ci offert une cerise sur le gâteau : réveiller le mythe de la Coupe d'Europe des clubs champions.

Modififié

APOEL Nicosie, champion de Chypre (1-0, 4-0)


Il fallait bien un premier adversaire au FC Barcelone dans cette compétition. Une sorte de sparring-partner pour se mettre en jambes, suite à un parcours stoppé dès les quarts de finale en 2013-2014. Dans son traditionnel Nou Camp, le Barça accueille donc l'APOEL Nicosie, vainqueur du champion de Finlande, le HJK Helsinki (2-2, 2-0) lors du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. Au match aller, le Barça surprend avec Marc-André ter Stegen titulaire, pourtant abonné au banc de touche depuis le démarrage de la saison, tandis que Munir El-Haddadi poursuit sa progression. Sur le terrain, les hommes de Luis Enrique se contentent du minimum syndical sans convaincre, grâce à un but de Gerard Piqué sur corner (1-0, 28e). Au retour, El-Haddadi est sur le banc, le trio MSN en plein rodage. Suárez marque son premier but sous ses nouvelles couleurs, tandis que Lionel Messi, à l'aise, se paie un triplé. Sans forcer, le Barça gagne facilement sa double confrontation contre la bande de Rafik Djebbour, pas encore adepte de la célébration AK-47.

Vidéo

Vidéo

Ajax Amsterdam, champion des Pays-Bas (3-1, 2-0)


L'étape du dessus. Avec 4 C1 glanées dans son histoire et une école du football moteur de l'idéologie de jeu barcelonaise, l'Ajax Amsterdam se présente devant le Barça fort de quatre titres consécutifs en Eredivisie. En bon ancien de la maison, Frank de Boer se sent prêt à jouer un mauvais coup à son ancien clan. Que nenni. Grâce à son duo gagnant Lionel Messi-Neymar, le Barça fait la différence au match aller au Nou Camp. Et si Anwar El-Ghazi donne un mince espoir pour l'Ajax de ramener un nul de Catalogne, c'est le jeune Sandro qui parachève le succès blaugrana dans les arrêts de jeu. Lors de la manche retour quinze jours plus tard, l'ArenA voit le phénomène Lionel Messi passer sur Amsterdam comme un célibataire en manque de sensations passe son week-end au Red Light District. D'un énième doublé en compétition européenne, la Pulga bat le record de buts marqués en Ligue des champions détenu alors par le symbole du Real Madrid, Raúl Gonzalez Blanco. Oui oui, à 27 ans.

Vidéo

Vidéo

Manchester City, champion d'Angleterre (2-1, 1-0)


En bon patron qui se respecte, le Barça termine premier de sa poule. Logiquement, les Catalans devraient donc tomber sur un adversaire abordable pour le tirage des huitièmes de finale. Le hic, c'est qu'en sport, performances et logique font rarement bon ménage. En huitièmes de finale, le Barça devra donc se coltiner Manchester City, sorti in extremis de la poule de la mort. Sans conteste, c'est l'affiche de ce tour : Agüero contre Messi, Joe Hart contre Ter Stegen, Busquets contre Yaya Touré. Et dans ce choc des titans, un homme va se distinguer au milieu de ce parterre de stars : Luis Suárez. Lors de la manche aller à Manchester, El Pistolero trouve deux fois l'ouverture et montre à toute l'Europe que son transfert de Liverpool au Barça est tout sauf un flop. Seul homme capable de faire front, le Kun cherchera bien à remettre le navire citizen dans le sens de la marche… Pour mieux le renverser définitivement. Au match retour, l'Argentin détient le penalty susceptible de relancer le suspense alors que le Barça aurait dû prendre le large bien avant. Désireux de mettre ses 187 centimètres au service de sa team, Ter Stegen détourne la tentative en corner. City, c'est fini.

Vidéo

Vidéo

Paris Saint-Germain, champion de France (2-3, 3-1, puis 3-1, 2-0)


Un flirt tourne mal, c'est une histoire bien française. Déjà éliminé par le Barça en 2012-2013, le Paris Saint-Germain avait, sans le savoir, l'envie de redémarrer une histoire avec son ex. Deux ans plus tard donc, c'est un PSG double champion de France qui se retrouve lié au Barça. Si l'histoire démarre passionnément avec une belle victoire des Parisiens au Parc contre une équipe toujours invaincue, le retour de bâton n'en sera que plus douloureux. M, S et N frappent chacun une fois, de sang-froid malgré l'étincelle Ibrahimović. Vaincu lors de la revanche à Barcelone, Paris laisse sa place de leader au Barça avant de démarrer les huitièmes. Et après une nouvelle conquête récupérée à Chelsea, le PSG va avoir droit au savon barcelonais. En une semaine, Neymar largue Van der Wiel, Suárez viole David Luiz deux fois, puis en guise de lettre d'adieu, deux dernières claques de Neymar partent dans la face d'un PSG coupable d'un écart professionnel. Dans le couple, c'était bien Barcelone qui tenait la culotte.

Vidéo

Vidéo

Vidéo

Vidéo

Bayern Munich, champion d'Allemagne (3-0, 2-3)


Avec le Real Madrid, le Bayern Munich, la Juventus et le Barça, ce sont au total 21 Ligues des champions qui se regroupent pour ces demi-finales. Un dernier carré de gala où le tirage au sort réserve, une nouvelle fois, un champion national aux Culés. Armé jusqu'aux dents et récent bourreau du FC Porto en quarts (6-1), le Bayern de Pep Guardiola vient en Espagne pour gagner et, si possible, tuer son adversaire par le jeu. Sur son banc, l'ancienne idole du Nou Camp va longtemps y croire, avant que le match ne porte le sceau d'un homme. Ou plutôt d'un extra-terrestre. Numéro 10 dans le dos, Lionel Messi envoie d'abord un fantastique direct du gauche dans les filets du robot Neuer. Dans la foulée, le quadruple Ballon d'or crée un bug informatique dans la défense bavaroise : Jérôme Boateng perd ses jambes, Neuer est crucifié, Bernat se jette dans le vide. Messi est en train d'emmener le Barça vers Berlin. En guise de « finish him » , Neymar termine le taf et donne des maux de tête à Herr Pep. Au match retour, les calculs de Guardiola seront impossibles à matérialiser. En revanche, la victoire de son équipe au terme d'un match d'une haute intensité prouvera que le Barça vient de sortir un très, très gros client.

Vidéo

Vidéo

Juventus, championne d'Italie


Happy end ou queue de poisson ?

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Paris et Munich étaient décimés.
Message posté par Dayinho
Paris et Munich étaient décimés.


Paris à l'aller seulement hein...
et le Bayern a sans aucun doute le banc le plus puissant d'europe !
rp.bourque Niveau : DHR
Le mythe de la coupe d'Europe des clubs champions... dommage qu'ils n'aient pas rencontré l'atletico, comme ça ils auraient rencontré le champion d'Espagne... :)
1-0 contre le bayern "Gol del Rey, Glo del Dios"
2-0 "Gol del Dios" le commentateur ne doutait plus que c'est El Dios
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Compte tenu des forces en présence, je serai surpris si la Juventus n'abandonnait pas la possession de la balle à leurs adversaires.Barcelone va attaquer,la Juventus va défendre et je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

Barcelone a surclassé ses adversaires lors de tout leurs matchs à élimination directe, exception faite du match retour à Munich mais le contexte était différent car ils avaient une avance confortable, ce qui est assez rare pour être souligné.Prestations auxquelles il convient d'ajouter celles réalisées en Liga.Je ne sais pas si c'est plus fort que 2009,mais ça semble légèrement supérieur à 2011.

La Juventus quant à elle va devoir réitérer les prestations effectuées au retour contre le Real Madrid et Monaco, Dortmund ce n'est même pas la peine d'y songer.Déjà contre Monaco qui n'est qu'en Ligue 1 ils ont serré les dents, je n'imagine même pas ce que ça va être contre Barcelone.

Allez,je vais être atypique : ouverture du score de la Juventus en première période sur un coup de pied arrêté (ouadelss' ?) Barcelone reprend ses attaques jusque à la fin du match et égalise dans les 10 dernières minutes.Tirs aux buts, et,scénario classique,l'équipe qui n'a pas dominé la rencontre l'emporte.
Et le Real était decima. On s'en cogne, on est en finaaaaaaaaaaaaaale !
Juventine7 Niveau : CFA2
Quoi, il est prévu que quelqu'un rapelle sur chaque article du Barca que Paris et Munich n'étaient pas à 100 mais à 80 % ?
Ca vaut vraiment la peine? Paris aurait fait le poid même au complet peut-être?
Et ok, Robben et Ribery sont pas des peintres et peut-être que Alaba aurait pu contenir un peu plus Messi mais quand je vois Boateng tomber tel un vulgaire Demichelis je me dit que, peu importe l'attaque, ca aurait pas suffit en défense.
Chaque fois que je revois les buts de Messi face au Bayern, j'hallucine.

En fait, je ne comprends pas ces buts. Je ne sais pas ce que fait Messi. Comment il dribble, court et tire.

Mon oeil ne saisit pas ses mouvements.

Boateng en tombe à la renverse. Moi aussi, mentalement.
Note : 4
La gestion de l'effectif fait partie integrante de la saison d'une equipe.
Dsl mais le PSG a la chance d'evoluer dans un championnat mediocre, si ils avaient fait le boulot correctement en debut de saison ils auraient pu profiter des rencontres de L1 pour faire tourner.
Mais non en avril/mai ils etaient encore au coude à coude avec le terrible OL.
Tant pis pour eux.
Message posté par Juventine7
Quoi, il est prévu que quelqu'un rapelle sur chaque article du Barca que Paris et Munich n'étaient pas à 100 mais à 80 % ?
Ca vaut vraiment la peine? Paris aurait fait le poid même au complet peut-être?
Et ok, Robben et Ribery sont pas des peintres et peut-être que Alaba aurait pu contenir un peu plus Messi mais quand je vois Boateng tomber tel un vulgaire Demichelis je me dit que, peu importe l'attaque, ca aurait pas suffit en défense.


Bah l'apport d'Alaba est autant offensif que défensif tant le mec est polyvalent. Quand je vois certaines montées de Bernat où il garde le ballon bien trop longtemps en attendant de se le faire chiper par la défense du Barça, ben je me dis que l'Autrichien est peut-être finalement le joueur qui a le plus manqué au Bayern. Donc autant pour Paris ça n'a aucun sens d'invoquer les blessés, autant le Bayern aurait sans doute bien mieux fait avec une équipe à 100%. Après bon, toutes les équipes ont, pour gagner la C1, des petits plus. Des fois c'est un arbitrage litigieux( Chelsea Barça 2009), d'autres fois c'est une réussite extrême (toute la campagne du Chelsea 2012), d'autres fois encore c'est un volcan islandais (Inter-Barça 2010) et enfin parfois c'est des blessures à répétitions chez les concurrents directs, comme ça semble être le cas pour le Barça de cette année. Ce genre de conjoncture favorable ne veut pas dire qu'un potentiel sacre du Barça devrait être dévalorisé, c'est juste qu'elles sont là, c'est un fait.
En 2009 pourtant le Barca aligne Puyol latéral droit, poste qu'il n'a plus occupé depuis ses débuts, Pique le jeune prometteur, Yaya Toure défenseur central et Sylvinho le Geogre Clooney brésilien. Alves et Abidal des hommes ultra important dans le Barca de Pep suspendus.

Du coup c'est le jeune Busquets qui est aligné en 6 évoluant dans sa 1ere saison pro. Pour le reste le Barca peut compter sur son équipe type.

Mais j'ai pas entendu parlé d'un Barca diminué par telle blessure ou suspension à cette époque là, et malgré une défense bricolé le Barca s'impose face à Manchester sans encaissé le moindre but.
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par Thanos


Bah l'apport d'Alaba est autant offensif que défensif tant le mec est polyvalent. Quand je vois certaines montées de Bernat où il garde le ballon bien trop longtemps en attendant de se le faire chiper par la défense du Barça, ben je me dis que l'Autrichien est peut-être finalement le joueur qui a le plus manqué au Bayern. Donc autant pour Paris ça n'a aucun sens d'invoquer les blessés, autant le Bayern aurait sans doute bien mieux fait avec une équipe à 100%. Après bon, toutes les équipes ont, pour gagner la C1, des petits plus. Des fois c'est un arbitrage litigieux( Chelsea Barça 2009), d'autres fois c'est une réussite extrême (toute la campagne du Chelsea 2012), d'autres fois encore c'est un volcan islandais (Inter-Barça 2010) et enfin parfois c'est des blessures à répétitions chez les concurrents directs, comme ça semble être le cas pour le Barça de cette année. Ce genre de conjoncture favorable ne veut pas dire qu'un potentiel sacre du Barça devrait être dévalorisé, c'est juste qu'elles sont là, c'est un fait.


ouais Alaba a joué milieu la majeur partie de la saison et pas arrière gauche donc Bernat aurait sans doute été titulaire.
Note : 1
L'intro parle de 'réveiller le mythe de la Coupe d'Europe des clubs champions.'
C'est un peu ironique quand on sait que le Barca n'est pas champion d'Espagne en titre...

Cela dit, en dehors du match aller à Paris le parcours du Barca est juste parfait, ils ont été impressionnants du début à la fin de cette saison de LDC.
Message posté par pauloradiobemba


ouais Alaba a joué milieu la majeur partie de la saison et pas arrière gauche donc Bernat aurait sans doute été titulaire.


Je me trompe peut-être, mais quand Alaba était aligné, c'était rarement avec Thiago, Xabi et Schweinsteiger disponibles en même temps non? Donc bon, même si on saura jamais, je ne suis pas certain que Guardiola aurait pris le risque d'aligner Bernat au Camp Nou dans la zone de Messi. Quoi qu'il en soit, je pense que même si Alaba avait été aligné au milieu, sa capacité de percussion (qui a cruellement fait défaut au milieu bavarois) aurait sans doute permis à Bernat de rester plus bas et aurait rendu le jeu du Bayern nettement plus incisif dans le camp barcelonais. Donc, on en revient au fait que la contribution offensive d'Alaba est au moins aussi importante que son sérieux défensif.
LIGA total! Niveau : Loisir
Message posté par Thanos


Je me trompe peut-être, mais quand Alaba était aligné, c'était rarement avec Thiago, Xabi et Schweinsteiger disponibles en même temps non? Donc bon, même si on saura jamais, je ne suis pas certain que Guardiola aurait pris le risque d'aligner Bernat au Camp Nou dans la zone de Messi. Quoi qu'il en soit, je pense que même si Alaba avait été aligné au milieu, sa capacité de percussion (qui a cruellement fait défaut au milieu bavarois) aurait sans doute permis à Bernat de rester plus bas et aurait rendu le jeu du Bayern nettement plus incisif dans le camp barcelonais. Donc, on en revient au fait que la contribution offensive d'Alaba est au moins aussi importante que son sérieux défensif.


Quand les joueurs que tu cites furent disponible ... c'est Alaba qui était blessé !
BlauwenZwart Niveau : District
Roh, n'empêche, on le répète mais ce trio Messi-Suarez-Neymar... Ca fait mal !
D'ailleurs, j'ai encore mal pour David Luiz, moi.
il y a 1 heure Pogba marque en dabant 14
il y a 5 heures Crivelli à Angers 11 Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 7
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8