1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus Turin/FC Barcelone

Le parcours étoilé du Barça

Face à la Juventus de Turin, le FC Barcelone s'apprête à participer à sa troisième finale de C1 champions en sept campagnes. Si, en soi, cette performance est déjà exceptionnelle, le Barça s'est cette fois-ci offert une cerise sur le gâteau : réveiller le mythe de la Coupe d'Europe des clubs champions.

Modififié

APOEL Nicosie, champion de Chypre (1-0, 4-0)


Il fallait bien un premier adversaire au FC Barcelone dans cette compétition. Une sorte de sparring-partner pour se mettre en jambes, suite à un parcours stoppé dès les quarts de finale en 2013-2014. Dans son traditionnel Nou Camp, le Barça accueille donc l'APOEL Nicosie, vainqueur du champion de Finlande, le HJK Helsinki (2-2, 2-0) lors du troisième tour préliminaire de la Ligue des champions. Au match aller, le Barça surprend avec Marc-André ter Stegen titulaire, pourtant abonné au banc de touche depuis le démarrage de la saison, tandis que Munir El-Haddadi poursuit sa progression. Sur le terrain, les hommes de Luis Enrique se contentent du minimum syndical sans convaincre, grâce à un but de Gerard Piqué sur corner (1-0, 28e). Au retour, El-Haddadi est sur le banc, le trio MSN en plein rodage. Suárez marque son premier but sous ses nouvelles couleurs, tandis que Lionel Messi, à l'aise, se paie un triplé. Sans forcer, le Barça gagne facilement sa double confrontation contre la bande de Rafik Djebbour, pas encore adepte de la célébration AK-47.

Vidéo

Vidéo

Ajax Amsterdam, champion des Pays-Bas (3-1, 2-0)


L'étape du dessus. Avec 4 C1 glanées dans son histoire et une école du football moteur de l'idéologie de jeu barcelonaise, l'Ajax Amsterdam se présente devant le Barça fort de quatre titres consécutifs en Eredivisie. En bon ancien de la maison, Frank de Boer se sent prêt à jouer un mauvais coup à son ancien clan. Que nenni. Grâce à son duo gagnant Lionel Messi-Neymar, le Barça fait la différence au match aller au Nou Camp. Et si Anwar El-Ghazi donne un mince espoir pour l'Ajax de ramener un nul de Catalogne, c'est le jeune Sandro qui parachève le succès blaugrana dans les arrêts de jeu. Lors de la manche retour quinze jours plus tard, l'ArenA voit le phénomène Lionel Messi passer sur Amsterdam comme un célibataire en manque de sensations passe son week-end au Red Light District. D'un énième doublé en compétition européenne, la Pulga bat le record de buts marqués en Ligue des champions détenu alors par le symbole du Real Madrid, Raúl Gonzalez Blanco. Oui oui, à 27 ans.

Vidéo

Vidéo

Manchester City, champion d'Angleterre (2-1, 1-0)


En bon patron qui se respecte, le Barça termine premier de sa poule. Logiquement, les Catalans devraient donc tomber sur un adversaire abordable pour le tirage des huitièmes de finale. Le hic, c'est qu'en sport, performances et logique font rarement bon ménage. En huitièmes de finale, le Barça devra donc se coltiner Manchester City, sorti in extremis de la poule de la mort. Sans conteste, c'est l'affiche de ce tour : Agüero contre Messi, Joe Hart contre Ter Stegen, Busquets contre Yaya Touré. Et dans ce choc des titans, un homme va se distinguer au milieu de ce parterre de stars : Luis Suárez. Lors de la manche aller à Manchester, El Pistolero trouve deux fois l'ouverture et montre à toute l'Europe que son transfert de Liverpool au Barça est tout sauf un flop. Seul homme capable de faire front, le Kun cherchera bien à remettre le navire citizen dans le sens de la marche… Pour mieux le renverser définitivement. Au match retour, l'Argentin détient le penalty susceptible de relancer le suspense alors que le Barça aurait dû prendre le large bien avant. Désireux de mettre ses 187 centimètres au service de sa team, Ter Stegen détourne la tentative en corner. City, c'est fini.

Vidéo

Vidéo

Paris Saint-Germain, champion de France (2-3, 3-1, puis 3-1, 2-0)


Un flirt tourne mal, c'est une histoire bien française. Déjà éliminé par le Barça en 2012-2013, le Paris Saint-Germain avait, sans le savoir, l'envie de redémarrer une histoire avec son ex. Deux ans plus tard donc, c'est un PSG double champion de France qui se retrouve lié au Barça. Si l'histoire démarre passionnément avec une belle victoire des Parisiens au Parc contre une équipe toujours invaincue, le retour de bâton n'en sera que plus douloureux. M, S et N frappent chacun une fois, de sang-froid malgré l'étincelle Ibrahimović. Vaincu lors de la revanche à Barcelone, Paris laisse sa place de leader au Barça avant de démarrer les huitièmes. Et après une nouvelle conquête récupérée à Chelsea, le PSG va avoir droit au savon barcelonais. En une semaine, Neymar largue Van der Wiel, Suárez viole David Luiz deux fois, puis en guise de lettre d'adieu, deux dernières claques de Neymar partent dans la face d'un PSG coupable d'un écart professionnel. Dans le couple, c'était bien Barcelone qui tenait la culotte.

Vidéo

Vidéo

Vidéo

Vidéo

Bayern Munich, champion d'Allemagne (3-0, 2-3)


Avec le Real Madrid, le Bayern Munich, la Juventus et le Barça, ce sont au total 21 Ligues des champions qui se regroupent pour ces demi-finales. Un dernier carré de gala où le tirage au sort réserve, une nouvelle fois, un champion national aux Culés. Armé jusqu'aux dents et récent bourreau du FC Porto en quarts (6-1), le Bayern de Pep Guardiola vient en Espagne pour gagner et, si possible, tuer son adversaire par le jeu. Sur son banc, l'ancienne idole du Nou Camp va longtemps y croire, avant que le match ne porte le sceau d'un homme. Ou plutôt d'un extra-terrestre. Numéro 10 dans le dos, Lionel Messi envoie d'abord un fantastique direct du gauche dans les filets du robot Neuer. Dans la foulée, le quadruple Ballon d'or crée un bug informatique dans la défense bavaroise : Jérôme Boateng perd ses jambes, Neuer est crucifié, Bernat se jette dans le vide. Messi est en train d'emmener le Barça vers Berlin. En guise de « finish him » , Neymar termine le taf et donne des maux de tête à Herr Pep. Au match retour, les calculs de Guardiola seront impossibles à matérialiser. En revanche, la victoire de son équipe au terme d'un match d'une haute intensité prouvera que le Barça vient de sortir un très, très gros client.

Vidéo

Vidéo

Juventus, championne d'Italie


Happy end ou queue de poisson ?

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Paris et Munich étaient décimés.
Message posté par Dayinho
Paris et Munich étaient décimés.


Paris à l'aller seulement hein...
et le Bayern a sans aucun doute le banc le plus puissant d'europe !
rp.bourque Niveau : DHR
Le mythe de la coupe d'Europe des clubs champions... dommage qu'ils n'aient pas rencontré l'atletico, comme ça ils auraient rencontré le champion d'Espagne... :)
1-0 contre le bayern "Gol del Rey, Glo del Dios"
2-0 "Gol del Dios" le commentateur ne doutait plus que c'est El Dios
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Compte tenu des forces en présence, je serai surpris si la Juventus n'abandonnait pas la possession de la balle à leurs adversaires.Barcelone va attaquer,la Juventus va défendre et je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

Barcelone a surclassé ses adversaires lors de tout leurs matchs à élimination directe, exception faite du match retour à Munich mais le contexte était différent car ils avaient une avance confortable, ce qui est assez rare pour être souligné.Prestations auxquelles il convient d'ajouter celles réalisées en Liga.Je ne sais pas si c'est plus fort que 2009,mais ça semble légèrement supérieur à 2011.

La Juventus quant à elle va devoir réitérer les prestations effectuées au retour contre le Real Madrid et Monaco, Dortmund ce n'est même pas la peine d'y songer.Déjà contre Monaco qui n'est qu'en Ligue 1 ils ont serré les dents, je n'imagine même pas ce que ça va être contre Barcelone.

Allez,je vais être atypique : ouverture du score de la Juventus en première période sur un coup de pied arrêté (ouadelss' ?) Barcelone reprend ses attaques jusque à la fin du match et égalise dans les 10 dernières minutes.Tirs aux buts, et,scénario classique,l'équipe qui n'a pas dominé la rencontre l'emporte.
Et le Real était decima. On s'en cogne, on est en finaaaaaaaaaaaaaale !
Juventine7 Niveau : CFA2
Quoi, il est prévu que quelqu'un rapelle sur chaque article du Barca que Paris et Munich n'étaient pas à 100 mais à 80 % ?
Ca vaut vraiment la peine? Paris aurait fait le poid même au complet peut-être?
Et ok, Robben et Ribery sont pas des peintres et peut-être que Alaba aurait pu contenir un peu plus Messi mais quand je vois Boateng tomber tel un vulgaire Demichelis je me dit que, peu importe l'attaque, ca aurait pas suffit en défense.
Chaque fois que je revois les buts de Messi face au Bayern, j'hallucine.

En fait, je ne comprends pas ces buts. Je ne sais pas ce que fait Messi. Comment il dribble, court et tire.

Mon oeil ne saisit pas ses mouvements.

Boateng en tombe à la renverse. Moi aussi, mentalement.
Note : 4
La gestion de l'effectif fait partie integrante de la saison d'une equipe.
Dsl mais le PSG a la chance d'evoluer dans un championnat mediocre, si ils avaient fait le boulot correctement en debut de saison ils auraient pu profiter des rencontres de L1 pour faire tourner.
Mais non en avril/mai ils etaient encore au coude à coude avec le terrible OL.
Tant pis pour eux.
Message posté par Juventine7
Quoi, il est prévu que quelqu'un rapelle sur chaque article du Barca que Paris et Munich n'étaient pas à 100 mais à 80 % ?
Ca vaut vraiment la peine? Paris aurait fait le poid même au complet peut-être?
Et ok, Robben et Ribery sont pas des peintres et peut-être que Alaba aurait pu contenir un peu plus Messi mais quand je vois Boateng tomber tel un vulgaire Demichelis je me dit que, peu importe l'attaque, ca aurait pas suffit en défense.


Bah l'apport d'Alaba est autant offensif que défensif tant le mec est polyvalent. Quand je vois certaines montées de Bernat où il garde le ballon bien trop longtemps en attendant de se le faire chiper par la défense du Barça, ben je me dis que l'Autrichien est peut-être finalement le joueur qui a le plus manqué au Bayern. Donc autant pour Paris ça n'a aucun sens d'invoquer les blessés, autant le Bayern aurait sans doute bien mieux fait avec une équipe à 100%. Après bon, toutes les équipes ont, pour gagner la C1, des petits plus. Des fois c'est un arbitrage litigieux( Chelsea Barça 2009), d'autres fois c'est une réussite extrême (toute la campagne du Chelsea 2012), d'autres fois encore c'est un volcan islandais (Inter-Barça 2010) et enfin parfois c'est des blessures à répétitions chez les concurrents directs, comme ça semble être le cas pour le Barça de cette année. Ce genre de conjoncture favorable ne veut pas dire qu'un potentiel sacre du Barça devrait être dévalorisé, c'est juste qu'elles sont là, c'est un fait.
En 2009 pourtant le Barca aligne Puyol latéral droit, poste qu'il n'a plus occupé depuis ses débuts, Pique le jeune prometteur, Yaya Toure défenseur central et Sylvinho le Geogre Clooney brésilien. Alves et Abidal des hommes ultra important dans le Barca de Pep suspendus.

Du coup c'est le jeune Busquets qui est aligné en 6 évoluant dans sa 1ere saison pro. Pour le reste le Barca peut compter sur son équipe type.

Mais j'ai pas entendu parlé d'un Barca diminué par telle blessure ou suspension à cette époque là, et malgré une défense bricolé le Barca s'impose face à Manchester sans encaissé le moindre but.
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par Thanos


Bah l'apport d'Alaba est autant offensif que défensif tant le mec est polyvalent. Quand je vois certaines montées de Bernat où il garde le ballon bien trop longtemps en attendant de se le faire chiper par la défense du Barça, ben je me dis que l'Autrichien est peut-être finalement le joueur qui a le plus manqué au Bayern. Donc autant pour Paris ça n'a aucun sens d'invoquer les blessés, autant le Bayern aurait sans doute bien mieux fait avec une équipe à 100%. Après bon, toutes les équipes ont, pour gagner la C1, des petits plus. Des fois c'est un arbitrage litigieux( Chelsea Barça 2009), d'autres fois c'est une réussite extrême (toute la campagne du Chelsea 2012), d'autres fois encore c'est un volcan islandais (Inter-Barça 2010) et enfin parfois c'est des blessures à répétitions chez les concurrents directs, comme ça semble être le cas pour le Barça de cette année. Ce genre de conjoncture favorable ne veut pas dire qu'un potentiel sacre du Barça devrait être dévalorisé, c'est juste qu'elles sont là, c'est un fait.


ouais Alaba a joué milieu la majeur partie de la saison et pas arrière gauche donc Bernat aurait sans doute été titulaire.
Note : 1
L'intro parle de 'réveiller le mythe de la Coupe d'Europe des clubs champions.'
C'est un peu ironique quand on sait que le Barca n'est pas champion d'Espagne en titre...

Cela dit, en dehors du match aller à Paris le parcours du Barca est juste parfait, ils ont été impressionnants du début à la fin de cette saison de LDC.
Message posté par pauloradiobemba


ouais Alaba a joué milieu la majeur partie de la saison et pas arrière gauche donc Bernat aurait sans doute été titulaire.


Je me trompe peut-être, mais quand Alaba était aligné, c'était rarement avec Thiago, Xabi et Schweinsteiger disponibles en même temps non? Donc bon, même si on saura jamais, je ne suis pas certain que Guardiola aurait pris le risque d'aligner Bernat au Camp Nou dans la zone de Messi. Quoi qu'il en soit, je pense que même si Alaba avait été aligné au milieu, sa capacité de percussion (qui a cruellement fait défaut au milieu bavarois) aurait sans doute permis à Bernat de rester plus bas et aurait rendu le jeu du Bayern nettement plus incisif dans le camp barcelonais. Donc, on en revient au fait que la contribution offensive d'Alaba est au moins aussi importante que son sérieux défensif.
LIGA total! Niveau : Loisir
Message posté par Thanos


Je me trompe peut-être, mais quand Alaba était aligné, c'était rarement avec Thiago, Xabi et Schweinsteiger disponibles en même temps non? Donc bon, même si on saura jamais, je ne suis pas certain que Guardiola aurait pris le risque d'aligner Bernat au Camp Nou dans la zone de Messi. Quoi qu'il en soit, je pense que même si Alaba avait été aligné au milieu, sa capacité de percussion (qui a cruellement fait défaut au milieu bavarois) aurait sans doute permis à Bernat de rester plus bas et aurait rendu le jeu du Bayern nettement plus incisif dans le camp barcelonais. Donc, on en revient au fait que la contribution offensive d'Alaba est au moins aussi importante que son sérieux défensif.


Quand les joueurs que tu cites furent disponible ... c'est Alaba qui était blessé !
BlauwenZwart Niveau : District
Roh, n'empêche, on le répète mais ce trio Messi-Suarez-Neymar... Ca fait mal !
D'ailleurs, j'ai encore mal pour David Luiz, moi.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26