En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Le Parc OL concerné par la guerre des taxis

Modififié
La hype Uber cause bien du tort aux taxis lyonnais.

L’Olympique lyonnais a récemment signé un contrat avec Uber de façon que les spectateurs du Nouveau Stade puissent directement commander leur véhicule depuis l’application Parc OL. « Uber est présent à Lyon depuis 2013 et il nous a semblé naturel de poursuivre notre développement local en nous associant à l’un des lieux les plus vibrants de la région » , déclarait le manager général de Lyon dans un communiqué.

Un partenariat qui ne fait pas les affaires des taxis lyonnais qui comptent bien agir pour afficher leur mécontentement. Selon les informations du quotidien Le Progrès, ils menaceraient de bloquer l’accès au Parc OL lors du prochain match contre Bordeaux. « L'OL va revenir sur ce partenariat, affirme Pascal Wilder, président de la Fédération Rhône des taxis indépendants. Jean-Michel Aulas qui, d'ailleurs, ne se déplace qu'en taxi, est quelqu'un d'intelligent. Il est à même de comprendre qu'une société comme Uber ne paie pas d'impôts en France et qu'il est important de faire travailler localement. »


La rébellion est en marche. FM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 101
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 13 janvier Landon Donovan sort de sa retraite et signe au Mexique 21