Le paratonnerre Diego Alves

Après avoir repoussés les penaltys de Griezmann et de Gabi ce dimanche, le Brésilien Diego Alves (trente et un ans) est devenu le meilleur parapenaltis de l’histoire de la Liga avec 50 % d’arrêts. Un record qui place le capitaine de Valence au panthéon des gardiens.

Modififié
3k 15
Entraîneur comblé, Diego Simeone est également un adversaire respecté et un analyste raffiné. Alors, lorsqu’après un succès décisif de siens synonyme de prise de la première place de la Liga, il lâche des louanges envers ses adversaires, l’audience écoute : «  Si Valence avait égalisé, cela aurait été dû à 90 % au mérite de Diego Alves. » Dans la salle de presse de Mestalla, l’affirmation ne surprend personne, et surtout pas la flopée de suiveurs du Valence CF. Car avec deux nouvelles parades sur penalty, cette fois face à Antoine Griezmann puis Gabi, le capitaine des Chés officialise son statut de plus grand stoppeur de penaltys de l’histoire du championnat, passant ainsi devant le mythe Andoni Zubizarreta, avec désormais dix-neuf peines maximales repoussées. Un record presque insensé, tant la concurrence pointe à des années-lumière de son pourcentage d’arrêts, qui agrandit encore un peu plus sa légende. Mais pour l’intéressé, l’important est ailleurs : « Je l’ai toujours dit, quand j’arrête des penaltys qui permettent à l’équipe de gagner, ça me réjouit énormément. Mais quand nous perdons, je m’en fous totalement. »

Cristiano, Messi, Griezmann : un CV de Ballon d’or


Avant qu’il ne devienne l’une des attractions de la Liga, Diego Alves connaît pourtant des prémices douloureuses en Espagne. Débarqué en 2007 à l’UD Almería avec la casquette de second gardien, il balade son spleen sur le banc d’Unai Emery jusqu’à ce que son coéquipier et concurrent, Cobeño, enchaîne cagades et suspensions. Son premier fait de gloire, et pas des moindres, se compte alors en minutes : sitôt titularisé dans les cages andalouses, il connaît une série de 677 minutes sans encaisser le moindre but. Les présentations avec la Liga sont faites, les exploits se succèdent. Ainsi, pour sa première saison en tant que titulaire, il fait la connaissance de trois tireurs de penaltys dont il détourne les tentatives : Kanouté face à Séville, Victor contre Valladolid et Yeste lors d'un duel contre l’Athletic Bilbao. Jusqu’à son départ d’Almería à l’été 2011, il réédite cet exploit face à Edu (Betis), Cristiano Ronaldo (Real Madrid), Nekounam (Osasuna), Llorente et San José (Athletic Bilbao), et une seconde fois Kanouté (Séville). Pour résumer, sur les dix-huit penaltys auxquels il fait face en Andalousie, seuls six terminent au fond des filets, pour un bilan de dix arrêts et deux ratés.


« Le penalty, c’est avant tout une bataille mentale : tu bouges sur ta ligne, tu parles avec le tireur, synthétise Palop, ancien portier de Valence et de Séville, à Super Deporte. Alves essaye également de remporter ce duel. Il montre sa sécurité et sa tranquillité, il fait sentir à l’attaquant qu’il va arrêter son penalty, qu’il est conscient de sa qualité. Les penaltys sont un moment de responsabilité maximale pour le tireur, mais le gardien n’a pas cette pression. » Si bien que lorsqu’un adversaire se retrouve aux onze mètres seul face à Alves, s’entame une brève mais intense guéguerre psychologique qui, plus de la moitié du temps, tourne en faveur du Brésilien. Autant que ses réflexes, Diego Alves fait également parler son sens de l’intimidation face aux tireurs. Un duel du regard qui prend d’autant plus d’importance lorsque l’attaquant sait que son vis-à-vis a déjà détourné des tentatives de Cristiano Ronaldo et de Messi. « Ce sont les meilleurs joueurs du monde, alors lorsque l’on arrête l’un de leurs penaltys, c’est une info reprise dans le monde entier, qui impressionne mes adversaires » , synthétise l’intéressé dans les coursives de Mestalla.

Santi Cañizares : « Diego a tout »


Dernière star à s’être inclinée devant Diego Alves, Antoine Griezmann lui permet par là même de devenir le gardien le plus héroïque de l’histoire de la Liga sur les penaltys en solitaire. Avec un total de 19 penaltys arrêtés en Liga sur 39 tentatives, il affiche une moyenne surréaliste de plus de 50 % d’arrêts. Pour comparaison, le second de cette liste, Andoni Zubizarreta, a dû faire face à 103 penaltys pour en sortir 16, alors que le troisième, Paco Buyo, en a arrêté 15 sur 70. Clairement, Diego Alves ne boxe pas dans la même catégorie que ses pairs. Un fait que confirme Santi Cañizares, légende des Chés : « Pour atteindre ce niveau d’excellence, il faut maîtriser de nombreux facteurs. Diego a tout. Il connaît les statistiques, sait intimider l’attaquant, prend de l’avance, réalise des prouesses techniques... Par exemple, sur sa ligne, il arrive à prendre appui sur sa mauvaise jambe ou n’a aucun mal à se coucher rapidement tout en gardant ses bras en hauteur. » Face à l’Atlético de Madrid, son arrêt sur la tentative du Français relève ainsi de la parade magistrale. Pour Palop, il s’agit même « d’un geste technique à la hauteur de ceux de Messi et Neymar » . Mes que un portero.

Youtube


Par Robin Delorme
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Max_Payne Niveau : CFA2
Son arrêt sur celui de Grizou est vraiment impressionnant.
A vitesse réelle, la frappe de Griezmann est belle, puissante et part bien.
Et Alves la sort avec une fermeté incroyable.

Magnifique arrêt.
In Del Piero We Trust Niveau : Loisir
Mis à part cette stat totalement hallucinante, c'est probablement le gardien le plus sous-côté des 10 dernières années... Emery l'avait aussi mis en concurrence avec Guaita mais on a toujours pas compris pourquoi
"Avec un total de 19 penaltys arrêtés en Liga sur 39 tentatives, il affiche une moyenne surréaliste de plus de 50 % d’arrêts."

Je ne suis pas très bon en maths mais il me semble que ça fait moins de 50% non ?
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Message posté par Maulk
"Avec un total de 19 penaltys arrêtés en Liga sur 39 tentatives, il affiche une moyenne surréaliste de plus de 50 % d’arrêts."

Je ne suis pas très bon en maths mais il me semble que ça fait moins de 50% non ?


Exact, 48.73 %.
clement6628 Niveau : CFA2
Par contre du côté de Griezmann, c'est un 3/8 aux penaltys.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Diego Alves, l'homme qui devrait être le gardien titulaire indiscutable et incontestable de la Seleçao... mais qui ne l'est toujours pas ! Même si Tite est bcp plus cohérent que Dunga dans ses choix, bizarre que ce ne soit pas encore le cas.
Message posté par Maulk
"Avec un total de 19 penaltys arrêtés en Liga sur 39 tentatives, il affiche une moyenne surréaliste de plus de 50 % d’arrêts."

Je ne suis pas très bon en maths mais il me semble que ça fait moins de 50% non ?


Sans doute que parmi ces tentatives, certaines n'étaient pas cadrées.
Après, la phrase est pas clair, c'est certain.
Message posté par Maulk
"Avec un total de 19 penaltys arrêtés en Liga sur 39 tentatives, il affiche une moyenne surréaliste de plus de 50 % d’arrêts."

Je ne suis pas très bon en maths mais il me semble que ça fait moins de 50% non ?


En fait son taux d'arrêt est le bon mais c'est la tournure de la phrase qui est mauvaise.

En arrêtant le pénalty de Gabi, la suite de Griezmann ca lui fait 20 penalies arrêtés sur 39 tentatives dont supérieur à 50 %.

Je pense qu'on a sous nos yeux le meilleur stoppeur de penalty de l'histoire moderne.
En plus il est capable d'être un mur : je me souviens avant sa blessure, il y a 2 saisons (2ème partie de saison où Valence est très fort) de matchs tout bonnement irréels.
Message posté par aerton
En fait son taux d'arrêt est le bon mais c'est la tournure de la phrase qui est mauvaise.

En arrêtant le pénalty de Gabi, la suite de Griezmann ca lui fait 20 penalies arrêtés sur 39 tentatives dont supérieur à 50 %.

Je pense qu'on a sous nos yeux le meilleur stoppeur de penalty de l'histoire moderne.
En plus il est capable d'être un mur : je me souviens avant sa blessure, il y a 2 saisons (2ème partie de saison où Valence est très fort) de matchs tout bonnement irréels.


En arrêtant le pénalty de Gabi,à la suite de celui de Griezmann ça lui fait 20 penalies arrêtés sur 39 tentatives donc supérieur à 50 %.
Message posté par rty
Sans doute que parmi ces tentatives, certaines n'étaient pas cadrées.
Après, la phrase est pas clair, c'est certain.


Exact. 39 penalties tirés. 2 non cadrés et 19 arrets. Soit 19 sur 37 et donc plus de 50% de réussite.
Rodrigo-Caio Niveau : Loisir
Nan mais j'adore ce mec et ce gardien. Il ne moufte jamais, et est souvent performant. Pour commencer il mérite mieux que Valence, au Barça il serait titu indiscutable, dans n'importe quelle équipe t'façon, à part la Juve, l'Inter et MU à la rigueur. Ces abrutis de Brésiliens ne connaissent rien au football, il devrait être indéboulonnable depuis un moment, mais non on te préfère des Gardiens de div 2 Brésilienne ou des Weverton....
Mieux que notre Landreau national qui, pourtant, jouait dans la même cour (plus que dans celle de Zubizareta ou Buyo).

Si l'on en croit ces sources :

http://www.eurosport.fr/football/ligue- … tory.shtml

Et

http://www.europe1.fr/sport/football/ar … -1-1732347

Landreau est à 99 pénalties, 6 manqués, 39 arrêts sur les 93 restants (soit 42%). Pas aussi bien qu'Alves.

Je ne crois pas à la pure technique. Pour moi des types de ce niveau sur cet exercice ont un sixième sens.
blue_army Niveau : CFA2
Message posté par Alain Proviste
Diego Alves, l'homme qui devrait être le gardien titulaire indiscutable et incontestable de la Seleçao... mais qui ne l'est toujours pas ! Même si Tite est bcp plus cohérent que Dunga dans ses choix, bizarre que ce ne soit pas encore le cas.


il aurait été parfait pour l'argentine vu leurs nombre de final perdus au TAB
GegenPressing Niveau : Loisir
Handanovic aussi est extrêmement costaud dans l'exercice. Je n'ai pas ses stats par contre.
Juan_Sanchez Niveau : Loisir
Ce mec est juste incroyable. Je n'ai aucun crainte quand on siffle un peno contre le VCF. Je me souviens d"une seance de TAB lors d'un tournoi amical...une boucherie. Il merite definitivement le poste de titulaire en selecao. Fier de l'avoit à Valence.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 15