1. // Euro 2012
  2. // Match amical
  3. // France/Estonie

Le paradoxal Anthony Réveillère

Le plus ancien de la maison bleue, c'est lui. Souvent là, jamais indispensable, jamais décevant, Anthony Réveillère entretient depuis des années son profil original rempli de paradoxes.

Modififié
179 19
On ne va pas se mentir, la place d'Anthony Réveillère dans le groupe bleu pour l'Euro doit beaucoup à la blessure de Bacary Sagna. Mathieu Debuchy s'étant assuré la sienne avec une saison d'excellente facture, l'autre place d'arrière droit revenait au Gunner, titulaire fréquent avec les Bleus et sous les ordres de Wenger, avant qu'une sale fracture de la jambe contre Norwich début mai ne chamboule tout. Et offre à Anthony Réveillère son premier Euro. Mais à y regarder de plus près, c'est la non-sélection du latéral lyonnais qui aurait été une surprise. Appelé presque à chaque fois sous l'ère Laurent Blanc, Réveillère en était devenu un cadre discret. Un drôle d'oxymore sous forme de paradoxe pour un joueur qui en recouvre plusieurs.

Profil discret

Joueur le plus âgé du groupe France, Anthony Réveillère ne compte que dix-sept sélections, étalées sur neuf ans, avec un trou de novembre 2005 à juin 2010. Une misère. Un ancien de la maison bleue donc, mais pas un régulier de Clairefontaine pour autant. Un mec capable d'être concurrencé par François Clerc, de se faire humilier par Alessandro Mancini un soir de mars 2007 devant l'Europe du foot, mais d'être toujours là, quand ces deux nommés sont depuis longtemps entrés dans les oubliettes de l'Histoire. Cadre du très grand OL, il a été un pion essentiel du système Aulas et a permis au club de ne pas couler et de s'assurer une transition douce entre la période faste et le retour dans le rang. Presque toujours convoqué depuis la Coupe du monde 2010, rarement titulaire, pas un élément de base du système Blanc, on ne sait jamais trop dans quelle case mettre Anthony Réveillère.

Très bon joueur de club ? Bon back up au niveau international ? À la croisée de ces deux réponses, Réveillère apparaît surtout comme un super joueur de groupe. Celui qui ne râle pas quand il ne joue pas, qui est content quand il joue. Celui qui ne baisse pas le niveau de l'équipe quand il entre, mais qui ne le réhausse pas non plus. Le genre à se mettre en évidence quand l'équipe déroule. À couler quand le bateau sombre. Un impact finalement neutre à l'échelon international, mais une bonne pioche pour une compétition sur un mois dans un groupe parsemé d'ego et d'histoires en tout genre. La fameuse valeur sûre ultra régulière, qui ne surprend, ni ne déçoit : « Anthony est toujours là quand on fait appel à lui, que ce soit à droite ou à gauche. Il donne toujours satisfaction. Il est plein d'entrain. C'est important pour le groupe d'avoir des joueurs comme ça  » , dixit Laurent Blanc lors de l'annonce de la pré-liste des joueurs évoluant en France.

Figure consensuelle

Sur le pré, quel genre d'arrière est Anthony Réveillère ? Un bon défenseur ? Un bon piston ? Ni l'un, ni l'autre, en fait. Excellent nulle part, mais bon partout. Moins punchy que Debuchy, moins puissant que Sagna. Mais "solide", "propre techniquement", aussi bien en phases défensives qu'offensives, Anthony Réveillère est une figure consensuelle jusqu'au bout. Et est même polyvalent. Mais pas dans n'importe quel contexte, comme il le précise d'ailleurs : « En ce qui concerne la polyvalence, je suis plus fermé en club, mais, pour la sélection, il n'y a aucun souci. Je n'ai aucun problème pour tenir le poste à gauche en cas de besoin, même si mon poste de prédilection reste à droite. » À lire entre les lignes, c'est aussi une façon de rappeler que s'il est un joueur majeur du système lyonnais depuis des années, un baron local de la Ligue 1, l'échelon national est pour lui un bonus pour lequel il s'accommodera bien de certains compromis. Titulaire contre la Serbie, à l'origine du but de Malouda, sa très correcte partition a été unanimement reconnue. Une histoire de mec qui n'en fait ni trop, ni plus, mais qui fait le taff.

Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 3
On découvre aujourd'hui seulement que Réveillère est un bon latéral de haut niveau, bien meilleur que l'imposture Sagna...
je l ai vu de mes propres yeux muselé CR7 aka pseudo meilleur joueur de tous les temps... pdt 90min !!
Un très grand joueur, fidèle à l'OL. Plutot que Mancini, je retiendrai son duel contre Coentrao, la racaille du Benfica
http://www.leprogres.fr/multimedia/2010 … 33EE74C365
RahXephon Niveau : CFA
@toof11, Sagna n'est sans doute pas un excellentissime joueur, mais de là à dire que c'est une imposture... surtout qu'il montait en puissant et qu'il était très bon à Arsenal avant de se reblesser, bordel*...

Ceci dit, je ne me fais pas trop de souci, au final, avec Debuchy et Réveillère, on est plutôt bien pourvus de ce côté là. Le côté gauche m'inquiète plus...
waynerooney Niveau : CFA
Il a considérablement progressé ces 2-3 dernières années
Sagna une imposture, et ça se croit connaisseur de foot...
Je ne dirais pas que Sagna est une imposture mais je pense qu'il est largement surévalué, en équipe de France en tous cas (je ne regarde pas assez Arsenal pour juger).

En revanche je n'ai pas attendu cet Euro ni la derniere coupe du monde pour savoir que Réveillere était un bon joueur, je me rappelle notamment du match contre Madrid à Gerland (3 - 0) où il fait un match énorme, au diable le Mancinigate
MesqueunRahan Niveau : Loisir
Mes que un Mancini
RahXephon Niveau : CFA
Note : -1
@rasputin
Crois-moi, tu aurais dû regarder les matchs d'Arsenal cette année, après son retour de blessure, il était meilleur qu'il ne l'avait jamais été.
@ rahXephon

Dans ce cas faut il titulariser un mec qui n'arrive pas à s'imposer en équipe nationale malgré de très bonnes performances en club ?
Léocus Pocus Niveau : Loisir
A gauche si on oublie Evra qui, en Edf, a décidé qu'il jouerait en marchant et se ferait enrhumer par le premier joueur passant dans son couloir, Clichy sort d'une bonne saison à City ou il est en train de pousser Kolarov vers un CDI sur le banc, et son match contre la Serbie était plutôt aboutit, bien qu'il ait baissé le pied (comme tout les autres) en deuxième mi temps.
Plasil Power Niveau : CFA
quand on regarde de plus près, sur les deux derniers matchs amicaux, nos 4 arrières latéraux ont été décisifs. Réveillère amène le but de malouda, clichy le but de ribery, debuchy marque et... evra amène les deux buts de l'islande!
Un peu comme le chiffre 42M apparaît dans chaque article et commentaire sur Pastore, on a Mancini dans chaque article sur Réveillère.

Réduire la (longue) carrière de Réveillère à cette seule action, c'est vraiment réducteur, et un peu lassant.

Est-ce qu'on parle de la finale de l'UEFA où Ronaldo humilie Nesta à chaque article sur l'Italien?
RahXephon Niveau : CFA
@rasputin
En fait, ses très bonnes performances en club ne datent véritablement que de cette année... donc il n'a pas eu l'occasion de les réitérer en EdF. Mais c'est un faux débat puisque, de toute façon, il est blessé. J'espère juste qu'on pourra compter sur lui à l'avenir.
benitohermosodemendoza Niveau : Loisir
Je ne suis pas d'accord avec l'article. Reveillere est pour moi indiscutable : toujours disponible dans l'entre jeu, dur sur l'homme en défense. Si il y a bien un type qui inspire confiance derrière, c'est lui. Les fantasques joueurs qui lui sont régulièrement préférés sont peut-être capables de coup d'éclat et de prouesses ponctuelles, mais quelle inconsistance à un poste qui demande une assurance sans faille!

Des Reveillere, il nous en faudrait un de chaque coté.

PS : En plus, un bon taiseux dans ce poulailler qu'est clairefontaine, ça repose...
Il faut arrêter de parler de Mancini à chaque fois qu'il y a une brève sur Reveillere... Un défenseur c'est destiné à se prendre des vents, je ne vois pas ou est l'humiliation à se retrouver face à un joueur qui réussit un enchainement parfait en quart de ligue des champions.
Le plus inquiétant à mon gout c'est plutôt que Debuchy n'ai jamais rencontré son Mancini...
Eh! So Foot vous pouvez arrêter de commencer tous les articles par "on va pas se mentir", à partir de là...
 //  16:10  //  Supporter de Lyon
@YeahYo:
"Je l ai vu de mes propres yeux muselé CR7 aka pseudo meilleur joueur de tous les temps... pdt 90min !!"

Je suis supporter de l'ol, et franchement, je n'ai jamais craint Cristiano Ronaldo à l'heure de l'affronter, car jamais il n'a passé Réveillère. Que ce soit avec ManU ou le real. ET ça fait bien plus de 90 minutes.

EN revanche, j'ai souvent vu Cristiano Ronaldo décider qu'il allait finalement changer de côté. :)

D'ailleurs, une idée pour Lolo Blanc: même s'il part avec Debuchy arrière droit titulaire, si l'EdF devait affronter le Portugal, titulariser Réveillère pour ce match ne serait pas une mauvaise idée.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
179 19