En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. // 6 septembre
  2. // Saint-Bertrand

Le onze type de la Saint-Bertrand

Il faut bien le dire : dans l'imaginaire collectif, le prénom Bertrand est aujourd'hui synonyme de vieillesse. Afin de redorer le blason des « corbeaux brillants » , rien de tel qu'une équipe complète pour souffler sur toute cette poussière. Avec des jeunes, et des moins jeunes.

Modififié
Bertrand
Laquait

Bertrand Laquait

Six saisons passées à l'AS Nancy Lorraine, sept à Charleroi, élue ville la plus moche du monde, puis cinq à se coltiner les sermons de Pascal Dupraz dans les oreilles. Après l'ETG, le natif de Vichy n'aura passé qu'une année au VAFC et se retrouve sans club. Avis aux amateurs, Laquait est un fidèle serviteur.

Ryan
Bertrand

Ryan Bertrand

Quand on obtient sa première titularisation en Ligue des champions un soir de finale, mieux vaut ne pas se rater. Mission accomplie pour le soldat Ryan, même si son avenir sous le maillot de Chelsea est devenu inenvisageable. Acheté 13 millions d'euros par Southampton cet été, l'international anglais tient son avenir entre ses mains.

Bertrand
Abissonono

Bertrand Abissonono

Membre de l'équipe de beach soccer du Cameroun, il est surtout l'un des symboles des années galères de l'Étoile rouge. Au sein du club audonien, l'athlétique stoppeur aura assuré le capitanat durant la saison de National en 2011-2012, mais aussi donné beaucoup de bonheur à Bauer. Abisso na bisso.

Éric Bertrand
Bailly

Éric Bertrand Bailly

Déjà titulaire au sein de la défense du sous-marin jaune, l'Éléphant grandit à pas de géant après un exercice convaincant l'an passé. Vainqueur de la dernière CAN, sa coiffure à la Jimmy Neutron devrait encore être bien à la mode pour 2015/2016. Comme le disait Plastic Bertrand, ça plane pour lui.

Bertrand
Crasson

Bertrand Crasson

Ancien diable et six fois champion de Belgique, il était embauché par la RTBF pour faire vibrer les téléspectateurs devant un match de Jupiler League. Mais suite à une dispute conjugale filmée, puis l'envoi de SMS via GSM, Bertrand se voit démis de ses fonctions. « Je te crache à la gueule... Ma priorité est de te détruire, et après je fêterai cela. » Pas ...

Bertrand
Robert

Bertrand Robert

Une tête de boxeur philippin, une bonne pointe de vitesse et une gauche terrible. En somme, la copie conforme de son frère aîné, un tantinet moins bon. Mais pour le coup, le cadet empoche la mise grâce à son combo « prénoms des années 50 » . Et même le brassard de capitaine, tiens.

Bertrand
Marchand

Bertrand Marchand

Certes, on parle là d'une autre époque. Pourtant, l'ancien milieu défensif avait connu les joies du football professionnel bien avant le banc de touche. C'était entre 1972 et 1980, dans les années noires rennaises. On retiendra donc surtout son année folle comme coach à Guingamp, avec Didier Drogba et Florent Malouda en tête d'affiche.

Alain Bertrand
Aneck Efona

Alain Bertrand Aneck Efona

Il était programmé pour le futur des Lions indomptables dans les années 2000. Suite à de nombreux essais infructueux à Guingamp ou Schalke 04, puis des blessures à répétition, sa carrière n'aura finalement jamais décollé. Comble du mauvais sort : l'an dernier à Berlin, il meurt par noyade au lac Plötzensee, à 35 ans. RIP.

Bertrand
Traoré

Bertrand Traoré

L'année de l'éclosion ? Personne ne le sait encore, mais certains signes sont révélateurs. Pour la première fois depuis sa signature en Angleterre, le Burkinabé n'est plus envoyé en prêt par les Blues. De quoi espérer du temps de jeu pour remplacer Hazard. Ou Pedro. Ou Willian. Ou Oscar… Bah quoi ?

Guillermo
Beltrán

Guillermo Beltrán

Un chasseur de buts robuste et expérimenté, des faux airs de Marcelo Salas avec une crinière noire plaquée vers l'arrière, et quelques tatouages pour se donner encore plus de style. Bref, la touche sud-américaine de l'équipe.

Bertrand
Fayolle

Bertrand Fayolle

D'accord, il n'était pas aussi charismatique que le duo brésilien Alex-Aloísio en attaque, mais il était bien dans l'effectif pour arborer ce superbe maillot SEGA-Géant. Aujourd'hui, le buteur champion de D2 en 1999 est devenu commercial chez Ford. Le rêve américain, sans doute.

Bertrand Laquait (ex-Valenciennes) : Six saisons passées à l'AS Nancy Lorraine, sept à Charleroi, élue ville la plus moche du monde, puis cinq à se coltiner les sermons de Pascal Dupraz dans les oreilles. Après l'ETG, le natif de Vichy n'aura passé qu'une année au VAFC et se retrouve sans club. Avis aux amateurs, Laquait est un fidèle serviteur.

Ryan Bertrand (Southampton) : Quand on obtient sa première titularisation en Ligue des champions un soir de finale, mieux vaut ne pas se rater. Mission accomplie pour le soldat Ryan, même si son avenir sous le maillot de Chelsea est devenu inenvisageable. Acheté 13 millions d'euros par Southampton cet été, l'international anglais tient son avenir entre ses mains.

Bertrand Abissonono (ex-Red Star) : Membre de l'équipe de beach soccer du Cameroun, il est surtout l'un des symboles des années galères de l'Étoile rouge. Au sein du club audonien, l'athlétique stoppeur aura assuré le capitanat durant la saison de National en 2011-2012, mais aussi donné beaucoup de bonheur à Bauer. Abisso na bisso.

Éric Bertrand Bailly (Villarreal CF) : Déjà titulaire au sein de la défense du sous-marin jaune, l'Éléphant grandit à pas de géant après un exercice convaincant l'an passé. Vainqueur de la dernière CAN, sa coiffure à la Jimmy Neutron devrait encore être bien à la mode pour 2015/2016. Comme le disait Plastic Bertrand, ça plane pour lui.

Bertrand Crasson (ex-Anderlecht) : Ancien diable et six fois champion de Belgique, il était embauché par la RTBF pour faire vibrer les téléspectateurs devant un match de Jupiler League. Mais suite à une dispute conjugale filmée, puis l'envoi de SMS via GSM, Bertrand se voit démis de ses fonctions. « Je te crache à la gueule... Ma priorité est de te détruire, et après je fêterai cela. » Pas cool.

Bertrand Robert (AEL Limassol) : Une tête de boxeur philippin, une bonne pointe de vitesse et une gauche terrible. En somme, la copie conforme de son frère aîné, un tantinet moins bon. Mais pour le coup, le cadet empoche la mise grâce à son combo « prénoms des années 50 » . Et même le brassard de capitaine, tiens.

Bertrand Marchand (Stade rennais, puis entraîneur) : Certes, on parle là d'une autre époque. Pourtant, l'ancien milieu défensif avait connu les joies du football professionnel bien avant le banc de touche. C'était entre 1972 et 1980, dans les années noires rennaises. On retiendra donc surtout son année folle comme coach à Guingamp, avec Didier Drogba et Florent Malouda en tête d'affiche.

Alain Bertrand Aneck Efona (espoir déchu) : Il était programmé pour le futur des Lions indomptables dans les années 2000. Suite à de nombreux essais infructueux à Guingamp ou Schalke 04, puis des blessures à répétition, sa carrière n'aura finalement jamais décollé. Comble du mauvais sort : l'an dernier à Berlin, il meurt par noyade au lac Plötzensee, à 35 ans. RIP.

Bertrand Traoré (Chelsea FC) : L'année de l'éclosion ? Personne ne le sait encore, mais certains signes sont révélateurs. Pour la première fois depuis sa signature en Angleterre, le Burkinabé n'est plus envoyé en prêt par les Blues. De quoi espérer du temps de jeu pour remplacer Hazard. Ou Pedro. Ou Willian. Ou Oscar… Bah quoi ?

Guillermo Beltrán (Cerro Porteño) : Un chasseur de buts robuste et expérimenté, des faux airs de Marcelo Salas avec une crinière noire plaquée vers l'arrière, et quelques tatouages pour se donner encore plus de style. Bref, la touche sud-américaine de l'équipe.

Bertrand Fayolle (ex-ASSE) : D'accord, il n'était pas aussi charismatique que le duo brésilien Alex-Aloísio en attaque, mais il était bien dans l'effectif pour arborer ce superbe maillot SEGA-Géant. Aujourd'hui, le buteur champion de D2 en 1999 est devenu commercial chez Ford. Le rêve américain, sans doute.

Remplaçants :Jean-Paul Bertrand-Demanes (FC Nantes) : « Je n'aime pas Ibrahimović. Il a un melon… Le problème, c'est qu'on lui fait croire qu'il est intelligent, alors qu'il est con comme ses pieds. Ce n'est pas une caricature, mais pas loin : il est fort avec les faibles. On ne le voit pas avec les forts. » Voilà un ancien gardien adepte des sorties au poing.Tony Beltran (Real Salt Lake) : Vainqueur de la MLS en 2009, cet arrière droit originaire de la Californie compte trois sélections avec les États-Unis et semble avoir juré fidélité à son club de draft, avec 182 matchs au compteur. Lâche rien Tony, le monde est à toi.Bertrand Layec (ex-arbitre) : Élu quatre fois meilleur arbitre de Ligue 1, l'homme en noir est aujourd'hui à la retraite et doit cirer le banc. Pour passer le temps, il est condamné par le tribunal correctionnel de Paris pour diffamation et injures publiques envers son ancien homologue, Bruno Derrien. Jouez, messieurs.Stéphanie Rose Bertram (WAG) : La force offensive supplémentaire, en cas de panne. Entre photos en bikini ou simple bodypainting, la compagne de Gregory van der Wiel montre que l'on peut très bien cumuler un nom de famille douteux avec beaucoup de charme.Bertrand Nique (Libramont) : Au vu de son patronyme, on préfère laisser ce gardien belge terminer le travail.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 12 heures Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
il y a 3 heures David Neres claque un geste « à la Berbatov » 1 il y a 7 heures Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 59
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 7
Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 50 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 9 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32