En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Le onze rêvé du Havre de Christophe Maillol

En passe de signer Adriano, alimentant la rumeur Simão, maniant le clinquant et la nostalgie à la fois, Maillol pourrait avoir le culot de construire une équipe de rêve entre noms ronflants, vieilles gloires et petite provocation. Proposition argumentée de onze de rêve pour Christophe.

Modififié
Fabien Piveteau
:

Fabien Piveteau :

Faisait partie de l'âge d'or des gardiens de but français, dans les nineties. Fabien est un ancien du club, époque Tati et Joël Tiéhi, et officie désormais comme agent, un domaine que dit bien connaître Christophe Maillol. Piveteau s'occupe d'ailleurs des intérêts de Michael Essien. Un profil qui pourrait plaire au nouveau président. Pour la remontée havraise en Ligue ...

Djibril Diawara
:

Djibril Diawara :

Pur produit de la formation havraise dans les années 90, Djibril Diawara était censé avoir une carrière flamboyante, notamment avec son départ vers Monaco et une première européenne contre Manchester United. Mais il fait partie de ces joueurs dont le genou en toc a dicté l'évolution - chaotique - de carrière. Pas insensible au sort des revanchards, Maillol n'hésite pas une seconde et réembauche le grand frère de ...

Teddy Bertin
:

Teddy Bertin :

À grands coups de missiles de 40 mètres, Teddy a prouvé tout au long de sa carrière qu'il avait plus à apprendre au football que l'inverse. Du haut de ses 45 ans, il n'aurait aucun mal à s'intégrer à un poste où avoir de la bouteille représente 90% du métier. Les 10% restants ? Le piston. Rappel : de 1991 à 1993, Jean-Christophe Thouvenel, aujourd'hui en charge du recrutement, a posé ses valises au Havre. Il était alors coéquipier de Thierry Goudet, tout nouvel entraîneur ...

Jean-Alain Boumsong
:

Jean-Alain Boumsong :

Lancé dans le grand bain du foot français en 1998, à 19 ans, au HAC, « Boum » connaît la maison et, comme on dit, présente bien dans un trois pièces. Parfait. Christophe Maillol, nostalgique de son époque en boutique Serge Blanco, pourrait très bien imposer aux joueurs, avant match, la marque frappée du 15 et adoptée par des types à prénom composé. Jean-Alain Boumsong sonne alors comme une évidence pour prêter main forte aux trop seuls ...

Roberto Carlos
:

Roberto Carlos :

« J'ai huit enfants de six ou sept femmes différentes. En Italie, c'est facile. J'en ai eu deux. Mais je ne me souviens plus trop. Voyons : une était mexicaine, une autre hongroise et deux brésiliennes... Quatre et deux, six ! Avec les femmes, il m'arrive la même chose qu'avec les montres et les voitures, au bout d'un moment, je me lasse. » Le latéral gauche va évidemment apporter son savoir-faire aux nuits havraises, afin que tout ne se repose pas sur les ...

Jonny Wilkinson
:

Jonny Wilkinson :

Quand on a fait rêver Mayol, émerveiller Maillol est un challenge abordable. Recruté en n°10, Jonny est sommé par la direction de tirer chaque corner rentrant. Et tant pis si un Pilou-Pilou ne vaudra jamais un Djemba-Djemba.

Yann M'Vila
:

Yann M'Vila :

Parce que la vie a parfois une queue et une tête, Yann M'Vila doit revenir aux sources, là où les emmerdes ont commencé. Une manière d'exorciser le douloureux souvenir de cette aventure de capitaine de soirée d'octobre 2012. Difficile de voir autre chose qu'un feu vert à sa venue dans le récent départ du HAC d'Erick Mombaerts, son éphémère coach chez les Espoirs. Peu utilisé à l'Inter Milan, M'Vila aura plus de chances de s'imprégner de l'esprit nerazzurro en reniflant de ...

Vikash Dhorasoo
:

Vikash Dhorasoo :

Persuadé que le Mauricien est indien, Maillol le sort de force d'une table finale de WPT. L'idée ? Rameuter des partenaires indiens et se servir de l'ancienne idole de Deschaseaux comme tremplin vers l'Indian Soccer League. Pas folle la guêpe.

Álvaro Recoba
:

Álvaro Recoba :

Joufflu, gaucher, sud-américain, ancien de l'Inter. Álvaro Recoba a beau multiplier les points communs avec Adriano, il n'en reste pas moins un fabuleux complément. D'où l'envie de Maillol de reformer le duo. Pour donner du poids à cette idée, outre le chino obligatoire, le boss du HAC envisage de greffer les jambes de Bryan Habana sur le petit corps de l'Uruguayen. Les dents du ...

Sloan Privat
:

Sloan Privat :

« J'étais dans un club d'aviation quand j'étais petit. Je comptais faire les études nécessaires, passer les diplômes de pilote pour réaliser ce rêve. Finalement, j'en ai réalisé un autre. C'est pas mal quand même, non ? » Christophe Maillol aime les rêves et les airs aussi, puisqu'il a prétendu détenir une compagnie aérienne nommée « Frasil » . Mais en piquant Privat à Caen, il souhaite avant tout créer une petite tension ...

Mario Jardel
:

Mario Jardel :

Un vrai mercato français est un mercato où le nom de Mario Jardel est annoncé partout et à toutes les sauces. Cette fois-ci, c'est du côté de la Haute-Normandie. Et tant pis si le renard des grandes surfaces a 41 ans et risque de vite déchanter en voyant que son concurrent direct est Mickaël Le Bihan. Maillol s'est un temps auto-proclamé agent de Jardel, il est l'heure de prouver que s'inventer une vie ne fait pas partie de ses ...

  • Gardien

    Fabien Piveteau : Faisait partie de l'âge d'or des gardiens de but français, dans les nineties. Fabien est un ancien du club, époque Tati et Joël Tiéhi, et officie désormais comme agent, un domaine que dit bien connaître Christophe Maillol. Piveteau s'occupe d'ailleurs des intérêts de Michael Essien. Un profil qui pourrait plaire au nouveau président. Pour la remontée havraise en Ligue 1.

  • Défenseurs

    Djibril Diawara : Pur produit de la formation havraise dans les années 90, Djibril Diawara était censé avoir une carrière flamboyante, notamment avec son départ vers Monaco et une première européenne contre Manchester United. Mais il fait partie de ces joueurs dont le genou en toc a dicté l'évolution - chaotique - de carrière. Pas insensible au sort des revanchards, Maillol n'hésite pas une seconde et réembauche le grand frère de Souleymane.

    Teddy Bertin : À grands coups de missiles de 40 mètres, Teddy a prouvé tout au long de sa carrière qu'il avait plus à apprendre au football que l'inverse. Du haut de ses 45 ans, il n'aurait aucun mal à s'intégrer à un poste où avoir de la bouteille représente 90% du métier. Les 10% restants ? Le piston. Rappel : de 1991 à 1993, Jean-Christophe Thouvenel, aujourd'hui en charge du recrutement, a posé ses valises au Havre. Il était alors coéquipier de Thierry Goudet, tout nouvel entraîneur ciel et marine. Et de Teddy Bertin. Reste plus qu'à le déloger de son poste de coach des U19 de l'Amiens SC.

    Jean-Alain Boumsong : Lancé dans le grand bain du foot français en 1998, à 19 ans, au HAC, « Boum » connaît la maison et, comme on dit, présente bien dans un trois pièces. Parfait. Christophe Maillol, nostalgique de son époque en boutique Serge Blanco, pourrait très bien imposer aux joueurs, avant match, la marque frappée du 15 et adoptée par des types à prénom composé. Jean-Alain Boumsong sonne alors comme une évidence pour prêter main forte aux trop seuls Pierre-Alexandre Bois et Jean-Pascal Fontaine.

    Roberto Carlos : « J'ai huit enfants de six ou sept femmes différentes. En Italie, c'est facile. J'en ai eu deux. Mais je ne me souviens plus trop. Voyons : une était mexicaine, une autre hongroise et deux brésiliennes... Quatre et deux, six ! Avec les femmes, il m'arrive la même chose qu'avec les montres et les voitures, au bout d'un moment, je me lasse. » Le latéral gauche va évidemment apporter son savoir-faire aux nuits havraises, afin que tout ne se repose pas sur les seules épaules - certes larges - d'Adriano. Roberto Carlos, la caution glamour du HAC sauce Maillol. Et cela tombe bien : il vient de lâcher son poste à Sivasspor, donc il est libre.

  • Milieux

    Jonny Wilkinson : Quand on a fait rêver Mayol, émerveiller Maillol est un challenge abordable. Recruté en n°10, Jonny est sommé par la direction de tirer chaque corner rentrant. Et tant pis si un Pilou-Pilou ne vaudra jamais un Djemba-Djemba.

    Yann M'Vila : Parce que la vie a parfois une queue et une tête, Yann M'Vila doit revenir aux sources, là où les emmerdes ont commencé. Une manière d'exorciser le douloureux souvenir de cette aventure de capitaine de soirée d'octobre 2012. Difficile de voir autre chose qu'un feu vert à sa venue dans le récent départ du HAC d'Erick Mombaerts, son éphémère coach chez les Espoirs. Peu utilisé à l'Inter Milan, M'Vila aura plus de chances de s'imprégner de l'esprit nerazzurro en reniflant de vieux survêtements d'Adriano qu'en restant en Italie.

    Vikash Dhorasoo : Persuadé que le Mauricien est indien, Maillol le sort de force d'une table finale de WPT. L'idée ? Rameuter des partenaires indiens et se servir de l'ancienne idole de Deschaseaux comme tremplin vers l'Indian Soccer League. Pas folle la guêpe.

    Álvaro Recoba : Joufflu, gaucher, sud-américain, ancien de l'Inter. Álvaro Recoba a beau multiplier les points communs avec Adriano, il n'en reste pas moins un fabuleux complément. D'où l'envie de Maillol de reformer le duo. Pour donner du poids à cette idée, outre le chino obligatoire, le boss du HAC envisage de greffer les jambes de Bryan Habana sur le petit corps de l'Uruguayen. Les dents du bonheur.

  • Attaquants

    Sloan Privat : « J'étais dans un club d'aviation quand j'étais petit. Je comptais faire les études nécessaires, passer les diplômes de pilote pour réaliser ce rêve. Finalement, j'en ai réalisé un autre. C'est pas mal quand même, non ? » Christophe Maillol aime les rêves et les airs aussi, puisqu'il a prétendu détenir une compagnie aérienne nommée « Frasil » . Mais en piquant Privat à Caen, il souhaite avant tout créer une petite tension avec le club voisin. La bulle médiatique locale autour de ce coup de buzz régional formera le socle d'un Le Havre/Caen désormais désigné comme le « claquossico » . À coup sûr, la plus belle réussite du mandat Maillol.

    Mario Jardel : Un vrai mercato français est un mercato où le nom de Mario Jardel est annoncé partout et à toutes les sauces. Cette fois-ci, c'est du côté de la Haute-Normandie. Et tant pis si le renard des grandes surfaces a 41 ans et risque de vite déchanter en voyant que son concurrent direct est Mickaël Le Bihan. Maillol s'est un temps auto-proclamé agent de Jardel, il est l'heure de prouver que s'inventer une vie ne fait pas partie de ses hobbies.



    Par Matthieu Pécot et Ronan Boscher
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88