En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2012
  2. // France/Roumanie

Le onze des Bleus en forme

Et si on faisait une équipe composée uniquement des joueurs en forme du dernier week-end, ou presque, sans tenir compte de l'influence et du passé des membres de l'effectif ? Ça pourrait donner un 4-3-3 sympa.

Modififié

Carrasso (Bordeaux) : Avec Steve Elana, c'est de loin le meilleur gardien actuel du championnat. Contre Lorient, il a encore su rester très vigilant. Pas un hasard si son équipe n'encaisse plus de but depuis la défaite à Nice.Trémoulinas (Bordeaux) : Ce n'est pas parce qu'il a désormais la coupe de cheveux de Dhorasoo qu'il ne s'est pas remis en question. Comme bon nombre de Bordelais, le latéral gauche a eu du mal à repartir pour une nouvelle saison. Depuis le choc remporté contre Lyon, il prouve cependant qu'il a digéré, qu'il ne va pas finir comme Chalmé.Méxès (Roma) : Suspendu en championnat, Philippe Méxès n'a pas goûté à l'ambiance morose qui plombe Rome quasiment chaque week-end. Il reste sur son but en Ligue des Champions, où son club peut envisager les huitièmes. Un truc plus léger, quoi.Rami (Lille) : Le LOSC enchaîne son marathon de l'automne, et comme l'année dernière, Adil Rami semble en redemander. Taulier de l'équipe, il ne s'interdit plus quelques montées pleines de confiance, à la Souleymane Diawara, ou jadis, Laurent Blanc.L.Diarra (Real Madrid) : Certes, il n'est pas titulaire en ce moment, mais son envie de tout casser peut faire des ravages à ce poste. De toute façon, Mourinho lui a déjà fait comprendre qu'il allait falloir s'y coller, s'il voulait commencer des matchs de temps en temps.M'Vila (Rennes) : Pour ne pas finir comme Rio Mavuba, le jeune Rennais multiplie les séances de muscu en semaine. Le week-end, il prend soin de s'appliquer sur chaque passe depuis qu'Antonetti l'entoure d'un mec plus défensif (Mandjeck), et d'un mec plus offensif (Dalmat). C'est comme ça que Rennes est en tête de la Ligue 1.Matuidi (St-Étienne) : A l'occasion du choc contre l'OM, celui qu'on annonce comme le successeur de Makélélé a tout fait comme son ainé : un grand sens du ratissage, mais aussi, dès que possible, de belles ouvertures vers l'avant. Petit plus, il a aussi tenté des percées balle au pied.Gourcuff (Lyon) : On en parle peu, mais Gourcuff est en train de prendre ses marques à Lyon. Sur le premier but à Nancy, il lance Briand dans le bon tempo qui remise pour le premier but de Lisandro cette saison. Le genre d'action qu'il peut tenter trente fois par match s'il est en confiance.Malouda (Chelsea) : Intenable contre l'OM, il a baissé un peu le pied contre Arsenal, laissant Drogba continuer sa bonne série et soigner ses stats contre les Gunners. Mais il a prouvé qu'il était en période d'ovulation, prêt à placer son package accélération + coup d'épaule à tout moment.Gameiro (Lorient) : Sur le plateau des “Spécialistes”, Stéphane Guy a lancé Christian Gourcuff sur l'efficacité moindre cette saison de Kévin Gameiro. La réponse du coach ne s'est pas fait attendre : « Vous voyez les buts, moi je vois son activité pendant les matchs. Il est toujours aussi motivé » . Et ce n'est pas le genre du Breton de passer la pommade.Payet (St-Étienne) : Il n'a pas marqué contre l'OM. Certains en profiteront pour dire que son incroyable réussite le fuit (1 but tous les 2,5 tirs). Il n'empêche, l'ancien Nantais a encore tenté. Et sur le but que marque son équipe, c'est lui qui lance le contre, avec une passe aveugle “à la Ronaldinho”.[page]Et les autres, où ils en sont ?Depuis qu'il est devenu capitaine de l'OM à la mi-août, Mandanda (Marseille) ne fait plus une erreur. Remarque, il ne fait plus de miracles non plus. C'est toujours mieux que Lloris (Lyon), limite sur le but de Payet il y a dix jours, encore plus sur le deuxième but nancéien samedi dernier.Sakho (PSG) peut désormais être sérieux pendant 90 minutes, il l'a prouvé contre Nice. Clichy (Arsenal) s'est fait piétiner par Drogba alors que Reveillère (Lyon) donne l'impression de ne pas se donner à fond avec son club. Peur de se refaire le genou ou envie de voir Puel partir ?Diaby (Arsenal) a croisé la route d'Essien dimanche. Il en frissonne encore. A.Diarra (Bordeaux) marche un peu trop sur les pieds de ses coéquipiers quand il monte d'un cran. Bien inspiré quand il s'agit de jouer contre West Bromwich Albion, Nasri (Arsenal) s'est contenté de passes latérales contre Chelsea, alors que Valbuena (Marseille) a compris qu'à terme, il passera derrière Ayew, Gignac et Rémy.On parle beaucoup de l'inefficacité d'Erding, mais Hoarau (PSG) n'a pas non plus marqué contre Nice. Ce n'est pas faute d'avoir eu de bons ballons. Rémy (Marseille) l'a avoué après son match contre Sochaux, au bout de dix minutes, il était cramé. Et ce n'est pas contre Chelsea ou St-Étienne qu'il s'est refait la cerise. Quant à Benzema (Real Madrid), hormis bien manger à la cantine et faire parler ses entraîneurs, ben... il ne fait pas grand-chose.


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 9 il y a 7 heures Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 45 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 24 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 9 samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 27
À lire ensuite
Troyes au quart de Tours