Le onze de rêve de Steve Marlet

Steve Marlet, désormais à Aubervilliers, est un homme qui a le sens de l'amitié. Au moment de composer son onze de rêve, l'ex-international aurait pu piocher en pagaille parmi les noms ronflants qu'il a côtoyés sous le maillot bleu. Il s'est contenté d'en choisir trois. Pour le reste, il a distribué les places entre ses bons amis dans le milieu du foot et les joueurs qui l'ont particulièrement marqué. Un voyage en ballon autour de la bonne camaraderie, d'Auxerre à Fulham en passant par Marseille.

Modififié
0 7

GardienEdwin Van der Sar : « L'homme et le joueur sont exceptionnels. J'ai eu la chance de le connaître en dehors du terrain, c'est quelqu'un de très généreux. Malgré son statut de meilleur gardien de Premier League, il est resté extrêmement abordable » .DéfenseursTaribo West : « Un joueur que j'ai connu à Auxerre, un type très simple avec qui je m'entendais super bien, sur et en dehors du terrain. D'ailleurs je lui dois une fière chandelle car en 1997, c'est lui qui me délivre la passe décisive pour mon but lors du match retour de C1 AJA/Ajax. J'étais jeune et c'est un but qui a contribué à lancer ma carrière sur la scène internationale » .Lilian Thuram : « C'est quelqu'un de vraiment abordable et de stimulant, toujours là à encourager ses coéquipiers. Je le choisis autant pour ses qualités de footballeur que pour sa personnalité hors norme » .Alain Goma : « En latéral droit. Que ça soit à Auxerre ou à Fulham, on a toujours été potes avec Alain. On a vécu des super moments ensemble, notamment lors de la grande période auxerroise (ndlr : Durant la saison 96/97, l'AJA atteint les quarts de finale de la ligue des Champions) » .Lizarazu : « Liza, je l'ai un peu connu à Marseille mais surtout en équipe de France. J'ai aussi eu l'occasion de sympathiser avec lui lors de mon année en Allemagne, à Wolfsburg. Je me rappelle d'un déplacement que nous avions fait avec mon équipe en Bavière, c'était durant l'Oktoberfest. Après le match, j'avais passé toute la soirée avec Bixente à boire des bières, c'était plutôt sympa, on s'était bien marrés » .MilieuxOlivier Dacourt : « Olivier c'est vraiment mon gars dans le milieu du foot. C'est un super pote et un super joueur » .Zinedine Zidane : « Quand on a joué avec Zidane, comment de ne pas le choisir dans son onze de rêve ? Lorsque j'étais en équipe de France, j'ai pu discuter un peu avec lui, notamment de l'OM, c'était quelqu'un d'agréable même si nous n'avons pas créé plus d'affinités que ça. Ça reste de toute manière, le meilleur joueur avec qui j'ai joué » . Bernard Diomède : « A gauche. Comme Alain Goma, c'est un des joueurs qui ont marqué ma période auxerroise. On a joué longtemps ensemble et l'on s'entendait très bien. En plus, il évoluait au même poste que moi mais de l'autre côté, alors nous étions les deux ailiers mangeurs de ligne de l'AJA. On a continué à se voir et je le croise encore de temps en temps sur Paris où il s'occupe de son académie pour les jeunes » .Sabri Lamouchi : « En milieu droit. Je dois dire que je suis très influencé par ma période auxerroise. Lamouchi, c'est un super joueur et un gars simple avec qui je continue de très bien m'entendre aujourd'hui » .AttaquantsDidier Drogba : « Didier m'a beaucoup impressionné par sa rapidité d'évolution. En un an à Marseille, il a tout explosé et est devenu le joueur de classe mondiale que l'on connaît aujourd'hui » .Sonny Anderson : « J'ai beaucoup appris à ses côtés. On s'est retrouvés à Lyon, il arrivait de Barcelone et moi d'Auxerre, il m'a pris sous son aile. Sonny, c'est vraiment la classe, un vrai gentleman. Je le croise encore de temps en temps lors des matchs de charité » . Remplaçants Grégory Coupet : « Un très bon pote » , Steed Malbranque et puis la jeune génération d'Auxerre, Mexès ou Cissé avec qui « je partageais une passion pour les fringues » .Entraîneur Jacques Santini : « Pas facile de trancher entre Guy Roux et lui mais si je devais en choisir qu'un, ça serait lui » .Schéma tactique « Un 4-4-2, mon organisation favorite en tant que joueur. C'est un système équilibré qui permet d'évoluer en fonction du match et de l'adversaire. J'aime jouer avec des joueurs techniques sur les ailes et deux attaquants devant. De toute manière, ça n'était pas possible pour moi de choisir entre Anderson et Drogba, les deux sont trop forts. A mon avis, c'est une équipe qui devrait gagner quelques matchs » . Propos recueillis par Thomas Lecomte

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Purée, le trident offensif trop classe.
@ Mr_Toque Ironique ou sincère ta remarque? Si c'est ironique... j'trouve qu'il y a bien pire ... et si c'est sincère J'trouve que t'as raison! lol
C'est bien la première fois que j'entends dire du bien de Santini comme coach!
Lamouchi, la grande classe, j'adorais ce joueur. Elle a de la gueule son équipe, j'adhère
Marlet n'aurait jamais dû quitter Lyon pour Fulham, il a flingué sa carrière (même s'il s'est un peu rattrapé par la suite)

Dommage je l'aimais bien.
complètement d'accord avec Dudley, grosse erreur de quitter l'OL pour Fulham où il n'a jamais franchi un palier. J'ai également été sur le cul quand j'ai vu apparaître le nom de Santini; comme quoi, il ne devait pas être un si mauvais coach (quand on y repense, il a quand même emmené les Bleus en 1/4 de l'Euro 2004 après des qualifs sans faute et un 3-0 historique en Allemagne en amical). Sinon une équipe sympa composée d'anciens auxerrois et quelques Bleus et Lyonnais. Cela sent le mec qui a gardé plein de potes dans le milieu du foot, ça fait plaisir !
il a eu une bonne carrière, certainement plus belle que ce qu'il pouvait espérer. Sa chance a été de rejoindre l'AJA ua bon moment, et Roux était bien coinnu pour faire eclore les talents que personne ne sentait venir (saib, Laslandes, lamouchi, Marlet, j'en oublie ceertainement)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Lille au feu vert
0 7