Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Le onze de rêve de Roberto Ayala

A la retraite depuis huit mois, « El Raton » (la Souris) s'occupe désormais à plein temps d'une petite équipe singulière : ses trois filles et son fiston, qu'il conduit chaque jour à l'école. Loin de son passé de grand défenseur, dans le paisible quartier de Villa Devoto, à Buenos Aires, depuis lequel il dresse un onze de rêve « en 4-3-1-2, avec un meneur de jeu, incontournable pour un Argentin ! »

Modififié


GardienSantiago Cañizares
« Avec un gars comme ça dans ton dos, tu sais que tu peux te permettre de monter tranquillement. Il avait une vraie âme de leader. Et puis cette teinture blonde : c'est un extraverti et aussi l'un des grands amis que je me suis faits dans le football » .DéfenseursJavier Zanetti
« Sa constance dans un grand club comme l'Inter Milan parle pour lui, c'est aussi le recordman du nombre de sélections avec l'Argentine. Si je lui en veux ? Non, pas du tout, ça fait longtemps qu'il m'a dépassé (Ndlr : Ayala occupe le second rang, avec 115 sélections). On a débuté ensemble contre le Chili en 1994. On faisait souvent chambre commune en sélection. Et à Milan, même si on jouait dans les deux clubs rivaux, on partageait beaucoup de choses, au-delà du football. Encore aujourd'hui on part ensemble en vacances en famille » .André Cruz
« J'ai joué à ses côtés à Naples. De l'élégance et une conduite de balle exquise. Très efficace dans la relance du ballon » .Alessandro Costacurta
« Un de ces types qui ont tout gagné, parmi les plus expérimentés, mais qui continuent d'être toujours les premiers à l'entraînement. Et qui transmettent cette énergie à leurs coéquipiers » .Paolo Maldini
« Une forte personnalité, qui a été le capitaine de l'une des plus grandes équipes du monde pendant des années. Je l'ai toujours pris en exemple. C'est quelqu'un de très simple, de très disponible, tout en étant un leader de vestiaire » .MilieuxFernando Redondo
« Une qualité technique et une vision du jeu qui porte la marque déposée “Argentine”. Un compétiteur élégant au service du collectif » .Diego Simeone
« Un caractère de vainqueur, un mental d'acier. Sur le terrain, il n'arrêtait pas de donner des instructions. Il avait déjà ce profil d'entraîneur, donc ça ne me surprend pas de le voir là aujourd'hui » .Leonardo

« J'adore son jeu. Très fort dans le un contre un, avec une facilité à créer le danger. A la Coupe du monde 1994, on a été surpris de le voir jouer latéral, mais cela montre l'étendue de ses qualités » .Pablo Aimar
« De l'habilité, une capacité à éliminer, à se frayer un chemin dans la défense pour apporter le danger dans la surface adverse. Comme Riquelme, il sait déjà avant de recevoir la balle ce qu'il va en faire » .Attaquants Lionel Messi
« Le meilleur joueur avec lequel j'ai joué. Le déséquilibre personnifié. Capable de surprendre son rival chaque fois qu'il prend le ballon, d'inventer sans cesse un nouveau dribble. Il te fait miroiter le ballon, et hop, il te l'enlève aussitôt ! » Hernan Crespo
« Le goleador né. Je n'ai jamais vu un joueur qui avait autant faim de buts. Il vit de ça. En 1995, il est venu me voir en sélection pour me demander pourquoi je ne montais pas plus souvent pour aller mettre ma tête sur les coups de pied arrêtés. Il me parlait du plaisir d'entendre le ballon toucher les filets. C'est son adrénaline, peu importe comment la balle entre, pour lui, ce qui compte, c'est le but » .EntraîneurMarcelo Bielsa
« C'est l'entraîneur qui a su tirer le meilleur de mes qualités. Il rend ses joueurs plus forts. Ce que devrait toujours faire un entraîneur » . Propos recueillis par Florent Torchut, à Buenos Aires

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 16
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
À lire ensuite
Pitroipa, l'ailier volant