Le onze de rêve de Robert Pirès

Dix-huit ans de carrière sous le maillot des Bleus ou avec la colonie frenchie d'Arsenal, en passant par le sous-marin jaune du maestro Riquelme, le consultant de beIN Sport a rencontré une pléiade d'artistes. Son équipe à vocation offensive alignée en 3-5-2 conjugue ainsi magie et nostalgie. Comme quoi, le célèbre « muscle ton jeu, Robert » d'Aimé Jacquet a porté ses fruits au fil des années.

Modififié
156 59

Gardien :
Diego López : Je l'ai vu arriver à Villarreal, progresser et on a senti que Diego avait énormément de potentiel, ainsi qu'un bel avenir. Il l'avait déjà prouvé avec nous. Et ce qui est fort, c'est qu'il l'a confirmé ces derniers mois avec le Real Madrid quand il a remplacé Casillas. En France, il n'est pas du tout connu mais, en Espagne, c'est l'un des meilleurs gardiens.
Défenseurs :
Ashley Cole : C'est certainement l'arrière gauche avec lequel je me suis le plus entendu. C'est quelqu'un sur qui tu peux compter sur les aspects défensifs et offensifs. Défensivement, il fait du très bon boulot. Puis offensivement, il apportait toujours quelque chose et cela n'est pas donné à tous les latéraux jouant à ce poste. Ce qui est incroyable avec Ashley, c'est qu'il est toujours régulier. Il fait toujours des bonnes saisons, que ce soit avec nous à l'époque d'Arsenal, maintenant à Chelsea ou avec l'équipe nationale.Thuram : Comme on l'appelait à l'époque, « l'Arbre » . C'est difficile de rajouter quelque chose à propos de Lilian. Dans une équipe, tu as toujours un joueur de cette importance, de cette envergure. Surtout, ce que je trouvais important pour nous, ses coéquipiers, c'était l'impact physique qu'il pouvait mettre à ses adversaires. Il ne faisait pas de cadeau et c'est pour ça qu'on l'appelait « l'Arbre » . Le mec, tu tapais dedans, tu te faisais mal. J'ai voulu me frotter à lui à l'entraînement, j'ai regretté, quoi… Pour les trois derrière, il y va sans soucis (rires).Laurent Blanc : Je l'ai connu bien évidemment en équipe de France mais, surtout, une saison à Marseille. La classe. Ce que j'aimais chez lui, c'était cette relance propre. Il recherchait systématiquement les milieux de terrain, je l'ai vu rarement balancer des ballons loin devant. Techniquement, c'était parfait de jouer avec lui, car tu savais qu'il voulait jouer au sol. Et ça, quand tu joues milieu de terrain, c'est top.
Milieux :
Vieira : J'ai joué avec lui pendant de longues années. Comme on l'appelle, « le Long » parce qu'il n'y a rien qui passait tellement il était long. Quand tu vois les jambes qu'il a, il n'y a rien qui passe. Tout ce que l'on a gagné, on était quasiment toujours ensemble. Pat, dans ce rôle-là de milieu récupérateur, il est obligé d'y être.Gilberto Silva : « Le Long » , je le verrai avec le Brésilien Gilberto Silva. Je les ai vus évoluer ensemble à Arsenal. Il a un registre différent de Pat. Personne n'aurait pensé à Gilberto Silva, hein. C'était la petite touche brésilienne, le mec qui calmait le jeu. Il disait à Pat : « Si tu veux monter, monte. Je suis là et je te couvre. » Il a le rôle de beaucoup de joueurs dans ce registre, c'est le joueur de l'ombre. Tu ne le vois pas. Mais je peux te dire que sur le terrain, il a une grande importance. C'est pour ça que Pat a marqué beaucoup de buts en sa présence.Zidane : Le meneur de jeu, tu l'as deviné de toute façon, c'est Zizou. Là-dessus, c'est difficile de lutter pour les autres (rires). Je pensais à Juan Roman Riquelme, mais même lui ne peut pas lutter… (rires) Si on pouvait inventer un adjectif concernant Zizou, on va essayer de le faire. Ce qui était marrant avec Zizou, pour le peu de fois où j'ai joué titulaire avec lui, c'est qu'il me disait : « Bon écoute, Portugais, si tu veux jouer à ma place, n'hésite pas. Si tu veux que j'aille à gauche, il n'y a aucun souci. » Le mec me demandait de jouer à sa place quoi, tu vois (rires). Et moi, je répondais : « Non, non, t'inquiète, Zizou, je te laisse le rôle de meneur de jeu, il te va bien. » Ça, c'est Zizou.Fredrik Ljungberg : Le playboy de l'équipe, monsieur Calvin Klein (rires). Je trouve que c'est le joueur idéal au milieu de terrain pour une formation, car il apporte un certain équilibre. À mon époque, c'était mon bon pendant. Moi, je pouvais attaquer, lui, je savais qu'il allait défendre (rires). On était complémentaires. Et il a marqué pas mal de buts…Santi Cazorla : Sur le côté gauche, le petit Santi Cazorla. Il me faut des mecs sur les côtés, quand même. Manu Petit ne peut pas déborder, c'est pas possible (rires). Je l'ai vu débarquer à Villarreal. Il était tout jeune, devait avoir 18-19 ans. Premier entraînement à la présaison, il est arrivé, puis s'est entraîné. J'ai dit : « Oula, lui, avec les qualités qu'il a, pied gauche, pied droit, tu ne savais même pas quel était son pied fort tellement il était habile, il va forcément réussir. » Il est talentueux parce qu'il est en sélection espagnole, même s'il ne joue pas beaucoup à cause de la concurrence. Mais il a réussi à Málaga, puis cette saison avec Arsenal. Je suis content de son parcours.
Attaquants :
Thierry Henry : La fusée Henry, comme on l'appelait (rires). Titi, il a toutes les qualités de l'attaquant. Il va vite, il est explosif, adroit donc obligé d'être dans le onze de rêve !Bergkamp : Dennis, c'est la classe. L'une des plus belles techniques que j'ai vues, c'était très fort. On parle de Zizou, mais lui, je peux te dire que c'est quelque chose. C'était clair, c'était propre. Il ne cherchait pas la fantaisie et misait tout sur l'efficacité.
Remplaçants : Wiltord : À Arsenal, c'était soit Fredrik, soit lui. Sylvain avait cette petite touche technique et était également complémentaire avec moi. En plus, il nous apportait beaucoup, notamment en ce qui concerne l'explosivité.Marcos Senna : Pour moi, il aurait mérité d'être élu meilleur joueur du tournoi à l'Euro 2008. Dans un rôle un petit peu différent, il s'inscrivait dans le même registre que Gilberto Silva. Techniquement, c'est pareil. Une très belle frappe et un excellent tireur de coup franc.Riquelme : Juan Roman Riquelme (avec l'accent espagnol, ndlr), oui, obligé ! Malheureusement, je n'ai pas beaucoup joué avec lui. Mais aux entraînements, j'ai rarement vu un joueur avec une telle qualité de passes. Le dosage, la précision, pfiouu… Énorme.Campbell : Le monstre, il faisait peur à tout le monde. Mais je peux te dire que c'est un amour, c'est impressionnant. Il jouait avec cette image-là et c'est ça qui était marrant. Et on lui disait : « Toi, tu fais peur à tout le monde, mais sans déconner, t'as vu la tête que t'as ? » Parce que quand tu regardes bien, il a une tête de gentil (rires). J'ai rarement vu un corps aussi costaud que le sien. De dos, c'était impressionnant. On n'avait peur de personne avec lui, on pouvait y aller à la guerre. On l'envoyait en premier ! (rires)Pirès : Je me mets, aller, joker de luxe (rires). Et je prends du plaisir à regarder cette équipe jouer. Elle est pas mal, non ?
Youtube


Propos recueillis par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Enorme respect pour ce gars dont on sent la serenite dans cet interview.

Quand meme marrant qu'il n'ait pas mentioner de gardien gunner....;)
BlanLokal Niveau : DHR
Par contre Diego Lopez au goal alors qu'il a joué avec des Lama, Barthez, Seaman... Bizarre.

Sinon, belle équipe!
Note : 1
Pas de trace de Sylvain Kastendeuch ? Il a joué avec pourtant nan ?
Le foot français a tout intérêt à ce que Laurent Blanc réussisse et, pourquoi pas, obtienne de meilleurs résultats que Carlo, notamment en qualité de jeu, attitude des joueurs ... Un paramètre qui peut compter.
Vu qu'il est "portugais" Pires a normalement choisi D.Lopez, solidaire avec le père José !
vata-fenculo Niveau : CFA2
BERGKAMP!!!!!!!!!!!!!!!!
Chris-Sheva92 Niveau : DHR
Pas de trace de Cyril Pouget?
BlanLokal Niveau : DHR
@macdermot

je pensais exactement à ca... ahahah
vata-fenculo Niveau : CFA2
Message posté par BlanLokal
Par contre Diego Lopez au goal alors qu'il a joué avec des Lama, Barthez, Seaman... Bizarre.

Sinon, belle équipe!


Pas bizarre mais révélateur.
Révélateur de ce qu'il en pense réellement en tant que joueur ou révélateur de la relation humaine entretenu.

La liste des "exclus" est longue: Liza en arrière gauche, Dessailly ey Deschamps, Pouget...etc.
J'ai laché une larme en voyant le Nom de Bergkamp. Enfin un mec qui reconnait des Genies.
Une belle petite équipe Gunnero-Sous-marin jaune... Zidane/Bergkamp dans la même équipe... pffouuu, ça aurait été trop beau !!
Message posté par BIGBANG7
Le foot français a tout intérêt à ce que Laurent Blanc réussisse et, pourquoi pas, obtienne de meilleurs résultats que Carlo, notamment en qualité de jeu, attitude des joueurs ... Un paramètre qui peut compter.


quel rapport avec l'article ?
C'est con mais le plus beau but du monde c'est pas celui-la mais le but qu'il met contre l'argentine.
Belle équipe sur le papier
Zidane + Bergkamp = demie molle

Il doit être fan d'Almodovar pour avoir mis Lopez dans l'équipe !!
Mais c'est vrai qu'il est bon, je me souuviens de que Capello l'avait fait débuter en championnat avant qu'Iker ne regagne sa place (Capello voulait un grand gardien dans les buts)
ConnardLeBarbant Niveau : Ligue 1
Note : 4
Message posté par BIGBANG7
Le foot français a tout intérêt à ce que Laurent Blanc réussisse et, pourquoi pas, obtienne de meilleurs résultats que Carlo, notamment en qualité de jeu, attitude des joueurs ... Un paramètre qui peut compter.


Merci captain Obvious.
Note : 2
Message posté par Chris-Sheva92
Pas de trace de Cyril Pouget?


Pas de traces non plus de Danny Boffin ou de Frédéric Meyrieu, bizarre quand on voit son équipe composée de brics et de brocs.

Blague à part, il aura quand même joué avec une tripotée de bons joueurs le cochon!
Message posté par liddel
J'ai laché une larme en voyant le Nom de Bergkamp. Enfin un mec qui reconnait des Genies.


Tout le monde qui connait un peu le foot reconnait que Bergkamp est un génie
vata-fenculo Niveau : CFA2
Message posté par HB7
Belle équipe sur le papier
Zidane + Bergkamp = demie molle

Il doit être fan d'Almodovar pour avoir mis Lopez dans l'équipe !!
Mais c'est vrai qu'il est bon, je me souuviens de que Capello l'avait fait débuter en championnat avant qu'Iker ne regagne sa place (Capello voulait un grand gardien dans les buts)


Bergkamp seul suffit à mon bonheur.
Dur, impossible de garder un caleçon propre en pensant à mon idole.
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 15
Lilial Thuram surnommé "l'arbre" et Viera "Le Long". J'aurais aimé connaître le surnom de Makélélé alors...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
156 59