En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Marius Trésor

Le onze de rêve de Marius Trésor

C’est à l’occasion du lancement de son ex-future marque de vêtements vintage dans le resto de son pote Lilian Laslandes, près de Bordeaux, que Marius a secrètement décliné pour sofoot.com sa dream team. Légende vivante du foot mondial, le Girondin a fait le pari de recommercialiser le label qui était le sien en 1985 : « MT 65 » . Comme ses initiales et le nombre de ses sélections en équipe de France, dont il détenait alors le record national. À noter que notre bonhomme ne s’est pas mis dans son onze de rêve. La marque des grands, probablement. Sacré Marius…

Modififié
Sur le banc
Dominique Dropsy
:

Dominique Dropsy :

« C’est mon Doumé ! Et puis comme ça, je le remercie d’être avec nous… »

Victor Zvunka :

« Mon Vicky, sept ans à te côtoyer au sein de la défense de l’OM, je ne pouvais pas t’oublier ! »

Manuel Amoros
:

Manuel Amoros :

« Bravo Manu pour tout ce que tu as apporté au foot français, malgré ton jeune âge. »

Dominique Rocheteau :

« Je te dis merci, Dominique, tu portais bien ton surnom, "L’Ange Vert"… »

Josip Skoblar :

« C’est le plus grand attaquant étranger que j’ai eu en face de moi, à mes débuts. Puis j’ai été heureux qu’il soit ensuite mon coéquipier à l’OM. »

Aimé Jacquet :

« Un grand merci pour les années passées ensemble aux Girondins. »

Georges Carnus
:

Georges Carnus :

« Au début de ma carrière, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec lui, comme gardien. En équipe de France où à l’O.M. »

Gérard Janvion
:

Gérard Janvion :

« Comme défenseur, on pouvait partir à la guerre avec lui ; toujours présent… »

Patrick Battiston :

« Je dirais simplement MONSIEUR BATTISTON ! J’aurais bien aimé avoir sa frappe de balle… »

Jean-Pierre Adams
:

Jean-Pierre Adams :

« Mon Dieu, quelle force, quelle présence, lui aussi ! L’attaquant, quand il sortait des griffes de Jean-Pierre, c’était du tout-cuit pour moi, qui jouais en position de libéro… »

Maxime Bossis :

« En dehors de sa présence physique, il m’impressionnait par son calme sur le terrain. »

Georges Bereta
:

Georges Bereta :

« Je te remercie, Georges, car grâce à ton expérience, j’ai pu gagner la Coupe de France, en 1976. De cette équipe de l’OM, tu étais le seul à connaître l’ambiance d’une très grande rencontre. »

René Girard :

« Tout simplement : le guerrier ! Bravo Néné ! »

Jean Tigana :

« Le dératé ! L’homme capable de répondre présent toute la durée d’un match… »

Alain Giresse :

« La science du jeu personnifiée. Capable de tout sur le terrain, même de marquer de la tête ! »

« Un poison pour une défense… J’ai été ravi d’être son coéquipier à Bordeaux. »

Michel Platini :

« Pour moi, le meilleur joueur français de tous les temps. J’ai été heureux d’être en équipe de France avec lui. »

Georges Carnus : « Au début de ma carrière, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec lui, comme gardien. En équipe de France où à l’O.M. »

Gérard Janvion : « Comme défenseur, on pouvait partir à la guerre avec lui ; toujours présent… »

Patrick Battiston : « Je dirais simplement MONSIEUR BATTISTON ! J’aurais bien aimé avoir sa frappe de balle… »

Jean-Pierre Adams : « Mon Dieu, quelle force, quelle présence, lui aussi ! L’attaquant, quand il sortait des griffes de Jean-Pierre, c’était du tout-cuit pour moi, qui jouais en position de libéro… »

Maxime Bossis : « En dehors de sa présence physique, il m’impressionnait par son calme sur le terrain. »

Georges Bereta : « Je te remercie, Georges, car grâce à ton expérience, j’ai pu gagner la Coupe de France, en 1976. De cette équipe de l’OM, tu étais le seul à connaître l’ambiance d’une très grande rencontre. »

René Girard : « Tout simplement : le guerrier ! Bravo Néné ! »

Jean Tigana : « Le dératé ! L’homme capable de répondre présent toute la durée d’un match… »

Alain Giresse : « La science du jeu personnifiée. Capable de tout sur le terrain, même de marquer de la tête ! »

Bernard Lacombe : « Un poison pour une défense… J’ai été ravi d’être son coéquipier à Bordeaux. »

Michel Platini : « Pour moi, le meilleur joueur français de tous les temps. J’ai été heureux d’être en équipe de France avec lui. »

Dominique Dropsy : « C’est mon Doumé ! Et puis comme ça, je le remercie d’être avec nous… »

Victor Zvunka : « Mon Vicky, sept ans à te côtoyer au sein de la défense de l’OM, je ne pouvais pas t’oublier ! »

Manuel Amoros : « Bravo Manu pour tout ce que tu as apporté au foot français, malgré ton jeune âge. »

Dominique Rocheteau : « Je te dis merci, Dominique, tu portais bien ton surnom, "L’Ange Vert"… »

Josip Skoblar : « C’est le plus grand attaquant étranger que j’ai eu en face de moi, à mes débuts. Puis j’ai été heureux qu’il soit ensuite mon coéquipier à l’OM. »

Aimé Jacquet : « Un grand merci pour les années passées ensemble aux Girondins. »

Michel Hidalgo : « Parce que Michel Hidalgo, quoi !!! »



Propos recueillis par Laurent Brun
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 34
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165