En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Le onze de rêve de Jean-Pierre Papin

Il est le seul Français à avoir obtenu un Ballon d'Or en jouant au pays. A priori, Jean-Pierre Papin restera le seul pour encore très longtemps. Depuis, JPP S'est reconverti consultant pour Canal Plus mais n'a rien oublié de ses années fastes. Il a même de quoi faire un onze de rêve et plus si affinités.

« J'ai préféré faire un onze affectif plutôt que compétitif. C'est-à-dire les joueurs avec lesquels je m'entendais le mieux sur et en dehors du terrain. Et il y a certains joueurs que tu ne peux pas mettre sur le banc, c'est pourquoi des Van Basten, Gullit ou Stoijkovic n'y figurent pas alors qu'ils étaient au-dessus du lot. Je n'ai aucun regret sur ma carrière, ça m'a permis de jouer avec des monuments dans quatre clubs importants : Marseille, Milan, Munich et Bordeaux » .Gardien « C'est compliqué car j'en ai plein en tête. Rien que Rossi ou Olmeta, c'est pas mal. Mais je vais mettre Oliver Kahn. C'était quelqu'un de très exigeant, il fallait que tout soit parfait. Il était bien loin de l'image dure et fermée qu'il véhiculait de l'extérieur » .Défense « C'est très Marseille des années 90 car on était costauds. J'aime les équipes défensives avec une grosse densité physique. Pour ça, je choisis une défense classique à quatre avec deux latéraux qui sont Paolo Maldini – un gentleman – et Eric Di Méco qui avait un gros moteur. L'axe central, c'est infranchissable. J'ai tout misé sur l'impact et le jeu aérien. On opte donc pour Carlos Mozer et Basile Boli. On ne se rend pas bien compte, mais c'était une charnière monstrueuse. Pourtant j'ai joué avec Franco Baresi et Alessandro Costacurta, entre autres » . Milieu « Je suis très facile sur le schéma tactique. Je prends un milieu en parapluie avec un gros milieu défensif qui gratte et récupère toutes les balles et qui les donnent aux génies devant lui. Mon unique milieu défensif, placé devant la défense, est Franck Rijkaard. Il était physiquement usant. Ensuite, sur les côtés, je mets deux génies : Chris Waddle et Abedi Pelé. Avec eux, t'es certain d'avoir du spectacle et des bons ballons. Enfin pour faire la liaison entre Rijkaard à la récupération et les deux milieux offensifs, je choisis Lothar Matthaüs. Il avait une telle vision... Et une expérience hors norme » .Attaque « Je me place en buteur. Normal. Et juste derrière moi, Enzo Francescoli. Je n'ai joué qu'un an avec lui, c'est trop peu car j'avais pris un tel plaisir... Il avait tout. Il savait tout faire » .Remplaçants : « Gaëtan Huard – Thomas Helmer – Franck Sauzée – Marco Simone et Johan Micoud » .


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs