Le onze de rêve de Bastia

Alors que le club était loin d’être le favori des sondages en début de saison, le SC Bastia est de retour en Ligue 1. L’occasion de taquiner les voisins d’Ajaccio en leur rappelant que le cœur du football insulaire bat en Haute-Corse. Des seventies qui font toujours rêver, des joueurs emblématiques, une tragédie qui, vingt ans après, marque toujours les esprits : le petit SC Bastia possède les ingrédients d’un grand club. Les joueurs, aussi ? À chacun de se faire son idée.

Modififié
Sur le banc
Nicolas Penneteau
:

Nicolas Penneteau :

Champion d’Europe avec les -19 ans, convoité par le PSG, le jeune Penneteau promettait beaucoup. Solide à Bastia, rarement au chômage technique, il enchaîne les bonnes saisons. Aujourd’hui, Nico a prolongé jusqu’en 2016 à Valenciennes et, apparemment, ça lui va. Il faudra, un jour, qu’on nous explique...

Ali Boumnijel
:

Ali Boumnijel :

Une quinzaine de matchs en six saisons au Sporting. Si Ali a pu disputer la CAN à 40 ans, c’est qu’il a su s’économiser à Bastia.

Pierre Cahuzac
:

Pierre Cahuzac :

Une troisième place et une finale de Coupe de l’UEFA au palmarès de l’entraîneur, décédé en 2003. Ceux qui pourront se vanter de faire mieux que le « Cahu » ne sont pas encore nés. Même mort, Pierre reste présent à Furiani. En tribune d’abord : depuis 2005, les gradins Ouest portent son nom. Sur le terrain ensuite : Yannick, le petit-fils, est l’un des artisans majeurs de la double remuntada. Bon sang ne saurait ...

Pascal Chimbonda
:

Pascal Chimbonda :

Il y a eu une époque où Pascal Chimbonda jouait avec un maillot bleu et était titulaire. Et il n’y avait personne pour se foutre de sa gueule. Enfin presque. Arrivé à Bastia après des débuts prometteurs au Havre, Chimbonda ne se sera pas fait que des amis en Corse. « Racisme » , s’indigne le joueur. « Laxisme » , dénoncent certains supporters. Toujours est-il que Pascal ne tardera pas à faire ses valises pour ...

Anton Drobnjak
:

Anton Drobnjak :

Rien à voir avec Antonin Dvořák et sa Symphonie n°9 en mi mineur « Du Nouveau Monde » . Anto Drobnjak était un numéro 9 majeur du Bastia des nineties. Durant trois saisons, le Monténégrin a fait entendre sa petite musique pas vraiment dégueu. En une centaine de matchs, les filets ont sifflé cinquante fois. Un but toutes les deux rencontres, où la beauté du binaire selon ...

Christian Karembeu
:

Christian Karembeu :

Encore un qui, attiré par le soleil, a voulu préparer sa pré-retraite sur l’Île de Beauté. Une catégorie qui compte de nombreux membres : Stéphane Ziani, Éric Cubilier, Laurent Fournier… On en passe et des moins bons.

Pascal Olmeta
:

Pascal Olmeta :

À Lyon, Jean-Luc Sassus, soupçonné d’être un peu trop attentionné à l’égard de Mme Olmeta, a pu en témoigner, on ne se fait pas Pascal sans se faire casser les œufs. Et le nez. Aussi taré que talentueux, aussi franc qu’imprévisible, le Bastiais de naissance a quitté son île très tôt, ses qualités ayant vite été repérées sur le continent. Un exil – avant un retour en fin de carrière au Gazélec d’Ajaccio – lors duquel il saura montrer que l’éloignement de ...

Franck Jurietti
:

Franck Jurietti :

Quand Furiani ressemblait encore à un traquenard où les visiteurs de D1 perdaient des points, Francky le fox terrier savait recevoir et lâchait rarement ses proies. Un jeu rugueux qu’il a su exporter sur le continent et qui lui fera récolter la bagatelle de 95 biscottes et sept rouges. Un bilan proche de son quasi-frère jumeau – ils ont 15 jours d’écart - Cyril Rool. Une hargne qui lui vaudra aussi une sélection en équipe de France. Mais en cinq secondes de jeu, difficile de ...

Paul Marchioni
:

Paul Marchioni :

Au capitaine des vainqueurs de la Coupe de France 1981, certains puristes auraient peut-être préféré le rustique Charles Orlanducci. Ouais, ben nous, on a fait le choix de ne pas choisir. Parce qu’entre le brocciu et le figatellu, pourquoi faudrait-il afficher une préférence ?

Morlaye Soumah
:

Morlaye Soumah :

Presque 300 matchs avec le même club. Il avait l’amour du maillot, Morlaye. Et pourtant, la liquette n’était pas toujours chouette, à l’image de la douteuse saison Reebok-Nouvelles Frontières. « Avec un peu de recul, la chute de Morlaye Soumah a coïncidé avec le déclin du club. » Signé un certain Philippe, sur un forum de supporters. Pas faux. Prenez ça, Franck Silvestre et Vitorino ...

Cyril Rool
:

Cyril Rool :

La règle, chez les modérateurs, est bien connue : « Don’t feed the Rool. » Le petit Cyril, formé à Bastia, n’avait pas besoin d’être provoqué pour s’enflammer. La tatane souvent flingueuse – « Mais y connaît pas Rool, le mec ! » -, son engagement lui a collé aux crampons. Jeune et plein d'entrain, il envoie un coup de pied à Laurent Croci pour sa première expulsion. Vingt-six autres rouges suivront, agrémentés de 187 ...

Claude Papi
:

Claude Papi :

On a longtemps cru que Papi portait bien son nom. Une calvitie apparue à peine la vingtaine franchie. Un style privilégiant l’intelligence de jeu et la technique à la vitesse pure et la puissance. Des potes d’équipe, Félix (Lacuesta), Jacques (Zimacko) et « Fanfan » (Félix), aux prénoms fleurant bon l’après-guerre. Enfin, un côté casanier difficilement égalable : à l’actif du natif de Porto-Vecchio, plus de 400 matchs avec le SC Bastia, pour 110 ...

Michael Essien
:

Michael Essien :

Au début des années 2000, le Ghanéen, arrivé sur l’île à peine majeur, s’occupe à peu près de tout au milieu de terrain. Le problème pour Bastia, c’est que ça se voit un peu trop au milieu de ses collègues. D’où les convoitises. Le problème pour Essien, c’est que ça ne suffit même pas à s’assurer un classement potable. D’où les envies d’ailleurs. Direction Lyon, donc, avant de retrouver des Blues, ceux de ...

Jean-François Larios
:

Jean-François Larios :

Un physique de déménageur. Une technique fine comme la dentelle. Milieu de terrain, international français, Jean-François n’a passé qu’une seule saison sur l’Île de Beauté. Mais pas n’importe laquelle. Celle de 1977-78, aux côtés des Lacuesta, Papi et « Fanfan » Félix. Il mérite surtout sa place pour une superbe reprise de volée, un soir de décembre 1977, face au Torino. Victoire des Bastiais, 3-2. L’épopée continentale peut commencer. Pour ...

Pierre-Yves André
:

Pierre-Yves André :

International breton – une cape face au Cameroun avec la sélection du bigouden, en 1998 – l’homme aux trois prénoms n’a jamais vraiment réussi à se faire un nom sur ses terres natales. C’est finalement sur l’île qu’il réalisera ses plus belles saisons. Bon, pas plus d’une dizaine de buts par an, quand même, faut pas déconner non plus…

Frédéric Née
:

Frédéric Née :

Aux âmes bien Née, le talent n’attend pas le nombre des années. Brillant avec Caen, le jeune attaquant explose à Bastia. Pour faire la nique aux défenses adverses, Fred et Pierre-Yves jouent comme deux amoureux dans le noir : en guidage automatique. Leur entente est parfaite ; leur amour, beau à voir. Fred ira bien voir à Lyon, mais les blessures pourriront un exil qui ne pouvait être que foireux. Retour en Corse. Ça tombait bien, Pierre-Yves, lui aussi, a fini par revenir de ses ...

Johnny Rep
:

Johnny Rep :

En 1977, Johnny arrive auréolé d’une finale de Coupe du monde et de plusieurs C1. Du lourd. À la tête de l’attaque et de la meilleure équipe bastiaise de l’Histoire, le « Hollandais volant » plante 44 buts en deux saisons et participe grandement aux exploits des hommes de Pierre Cahuzac. Seule ombre au tableau : une défaite en finale de l’UEFA face à ses compatriotes du PSV Eindhoven. En 1981, avec les Verts, Johnny perdra à nouveau une finale – ...

Pascal Olmeta : À Lyon, Jean-Luc Sassus, soupçonné d’être un peu trop attentionné à l’égard de Mme Olmeta, a pu en témoigner, on ne se fait pas Pascal sans se faire casser les œufs. Et le nez. Aussi taré que talentueux, aussi franc qu’imprévisible, le Bastiais de naissance a quitté son île très tôt, ses qualités ayant vite été repérées sur le continent. Un exil – avant un retour en fin de carrière au Gazélec d’Ajaccio – lors duquel il saura montrer que l’éloignement de sa terre natale n’a pas entamé sa fougue.

Franck Jurietti : Quand Furiani ressemblait encore à un traquenard où les visiteurs de D1 perdaient des points, Francky le fox terrier savait recevoir et lâchait rarement ses proies. Un jeu rugueux qu’il a su exporter sur le continent et qui lui fera récolter la bagatelle de 95 biscottes et sept rouges. Un bilan proche de son quasi-frère jumeau – ils ont 15 jours d’écart - Cyril Rool. Une hargne qui lui vaudra aussi une sélection en équipe de France. Mais en cinq secondes de jeu, difficile de placer un tâcle. Rageant.

Paul Marchioni : Au capitaine des vainqueurs de la Coupe de France 1981, certains puristes auraient peut-être préféré le rustique Charles Orlanducci. Ouais, ben nous, on a fait le choix de ne pas choisir. Parce qu’entre le brocciu et le figatellu, pourquoi faudrait-il afficher une préférence ?

Morlaye Soumah : Presque 300 matchs avec le même club. Il avait l’amour du maillot, Morlaye. Et pourtant, la liquette n’était pas toujours chouette, à l’image de la douteuse saison Reebok-Nouvelles Frontières. « Avec un peu de recul, la chute de Morlaye Soumah a coïncidé avec le déclin du club. » Signé un certain Philippe, sur un forum de supporters. Pas faux. Prenez ça, Franck Silvestre et Vitorino Hilton.

Cyril Rool : La règle, chez les modérateurs, est bien connue : « Don’t feed the Rool. » Le petit Cyril, formé à Bastia, n’avait pas besoin d’être provoqué pour s’enflammer. La tatane souvent flingueuse – « Mais y connaît pas Rool, le mec ! » -, son engagement lui a collé aux crampons. Jeune et plein d'entrain, il envoie un coup de pied à Laurent Croci pour sa première expulsion. Vingt-six autres rouges suivront, agrémentés de 187 jaunes, pimentant une carrière riche en couleurs. En œnologie, on appelle aussi ça une belle cave.

Claude Papi : On a longtemps cru que Papi portait bien son nom. Une calvitie apparue à peine la vingtaine franchie. Un style privilégiant l’intelligence de jeu et la technique à la vitesse pure et la puissance. Des potes d’équipe, Félix (Lacuesta), Jacques (Zimacko) et « Fanfan » (Félix), aux prénoms fleurant bon l’après-guerre. Enfin, un côté casanier difficilement égalable : à l’actif du natif de Porto-Vecchio, plus de 400 matchs avec le SC Bastia, pour 110 pions. Bref, Claude aurait aujourd’hui tous les attributs du vrai grand-père. Sauf que Papi est mort à 33 ans. Putain de rupture d’anévrisme.

Michael Essien : Au début des années 2000, le Ghanéen, arrivé sur l’île à peine majeur, s’occupe à peu près de tout au milieu de terrain. Le problème pour Bastia, c’est que ça se voit un peu trop au milieu de ses collègues. D’où les convoitises. Le problème pour Essien, c’est que ça ne suffit même pas à s’assurer un classement potable. D’où les envies d’ailleurs. Direction Lyon, donc, avant de retrouver des Blues, ceux de Chelsea.

Jean-François Larios : Un physique de déménageur. Une technique fine comme la dentelle. Milieu de terrain, international français, Jean-François n’a passé qu’une seule saison sur l’Île de Beauté. Mais pas n’importe laquelle. Celle de 1977-78, aux côtés des Lacuesta, Papi et « Fanfan » Félix. Il mérite surtout sa place pour une superbe reprise de volée, un soir de décembre 1977, face au Torino. Victoire des Bastiais, 3-2. L’épopée continentale peut commencer. Pour Larios, ce sera une cinquantaine de matchs pour 7 buts en une dizaine de mois. Bref, une saison bien remplie.

Pierre-Yves André : International breton – une cape face au Cameroun avec la sélection du bigouden, en 1998 – l’homme aux trois prénoms n’a jamais vraiment réussi à se faire un nom sur ses terres natales. C’est finalement sur l’île qu’il réalisera ses plus belles saisons. Bon, pas plus d’une dizaine de buts par an, quand même, faut pas déconner non plus…

Frédéric Née : Aux âmes bien Née, le talent n’attend pas le nombre des années. Brillant avec Caen, le jeune attaquant explose à Bastia. Pour faire la nique aux défenses adverses, Fred et Pierre-Yves jouent comme deux amoureux dans le noir : en guidage automatique. Leur entente est parfaite ; leur amour, beau à voir. Fred ira bien voir à Lyon, mais les blessures pourriront un exil qui ne pouvait être que foireux. Retour en Corse. Ça tombait bien, Pierre-Yves, lui aussi, a fini par revenir de ses périples.

Johnny Rep : En 1977, Johnny arrive auréolé d’une finale de Coupe du monde et de plusieurs C1. Du lourd. À la tête de l’attaque et de la meilleure équipe bastiaise de l’Histoire, le « Hollandais volant » plante 44 buts en deux saisons et participe grandement aux exploits des hommes de Pierre Cahuzac. Seule ombre au tableau : une défaite en finale de l’UEFA face à ses compatriotes du PSV Eindhoven. En 1981, avec les Verts, Johnny perdra à nouveau une finale – de Coupe de France – face à… Bastia. On est jamais mieux trahi que par les siens.

Nicolas Penneteau : Champion d’Europe avec les -19 ans, convoité par le PSG, le jeune Penneteau promettait beaucoup. Solide à Bastia, rarement au chômage technique, il enchaîne les bonnes saisons. Aujourd’hui, Nico a prolongé jusqu’en 2016 à Valenciennes et, apparemment, ça lui va. Il faudra, un jour, qu’on nous explique...

Ali Boumnijel : Une quinzaine de matchs en six saisons au Sporting. Si Ali a pu disputer la CAN à 40 ans, c’est qu’il a su s’économiser à Bastia.

Pierre Cahuzac : Une troisième place et une finale de Coupe de l’UEFA au palmarès de l’entraîneur, décédé en 2003. Ceux qui pourront se vanter de faire mieux que le « Cahu » ne sont pas encore nés. Même mort, Pierre reste présent à Furiani. En tribune d’abord : depuis 2005, les gradins Ouest portent son nom. Sur le terrain ensuite : Yannick, le petit-fils, est l’un des artisans majeurs de la double remuntada. Bon sang ne saurait mentir.

Pascal Chimbonda : Il y a eu une époque où Pascal Chimbonda jouait avec un maillot bleu et était titulaire. Et il n’y avait personne pour se foutre de sa gueule. Enfin presque. Arrivé à Bastia après des débuts prometteurs au Havre, Chimbonda ne se sera pas fait que des amis en Corse. « Racisme » , s’indigne le joueur. « Laxisme » , dénoncent certains supporters. Toujours est-il que Pascal ne tardera pas à faire ses valises pour Wigan.

Anton Drobnjak : Rien à voir avec Antonin Dvořák et sa Symphonie n°9 en mi mineur « Du Nouveau Monde » . Anto Drobnjak était un numéro 9 majeur du Bastia des nineties. Durant trois saisons, le Monténégrin a fait entendre sa petite musique pas vraiment dégueu. En une centaine de matchs, les filets ont sifflé cinquante fois. Un but toutes les deux rencontres, où la beauté du binaire selon Drobnjak.

Christian Karembeu : Encore un qui, attiré par le soleil, a voulu préparer sa pré-retraite sur l’Île de Beauté. Une catégorie qui compte de nombreux membres : Stéphane Ziani, Éric Cubilier, Laurent Fournier… On en passe et des moins bons.



Par Yann Bouchez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Ca colle bien à la réputation du club: une défense bien bien rugueuse comme on dit...mais belle team mine de rien ;)
Il manque la faucheuse Frederic Mendy qui a hanté la défense bastiaise pêndant presque 8 saisons.
Mark Renton Niveau : CFA2
Ah. Et Zuccarelli fan du Sporting ? Vous êtes totalement à côté de la plaque...
seanbateman@92 Niveau : Loisir
Je crois qu'on oublie tous cette star internationale qu'était Wilfried Gohel...
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Et Merry Krimau , Charles Orlanducci, Félix Lacuesta, Jacques Zimako ?? ben qu'on se le dise c'est bien l'équipe de l'épopée Uefa qui a fait entrer Bastia dans la légende.
Cool_Story_Bro Niveau : Loisir
Ca manque quand même d'un bon Eric Durand tout ça !
Tout à fait d'accord avec pazala.Dzajic c'est 2 saisons à Bastia:
Saison 1975/1976 : 31 matchs,10 buts
Saison 1976/1977 : 35 matchs,21 buts
Le regretté Mariot pour son truc, là, je passe devant le ballon, je me le ramène sur le talon et hop, coup du sombrero. Ça ne devait pas avoir surpris longtemps les défenses, mais bon.
Moravcick ? Solsona ? Felix ? Pantelic dans les buts ?
Mon onze "CHAMPIONS LEAGUE §§
olmeta
cazes /ORLANDUCCI /SOUMAH /MARCHIONI
ESSIEN / LARIOS / PAPI
REP /MILLA /DZAJIC
Elle a de la gueule cette équipe!!!!
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 6 heures Berbatov s'aventure en Inde 12 il y a 6 heures Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 il y a 8 heures Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 123
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 12 heures Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 4 Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 3
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 108 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 8 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4 Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16