Le onze de rêve de Bastia

Alors que le club était loin d’être le favori des sondages en début de saison, le SC Bastia est de retour en Ligue 1. L’occasion de taquiner les voisins d’Ajaccio en leur rappelant que le cœur du football insulaire bat en Haute-Corse. Des seventies qui font toujours rêver, des joueurs emblématiques, une tragédie qui, vingt ans après, marque toujours les esprits : le petit SC Bastia possède les ingrédients d’un grand club. Les joueurs, aussi ? À chacun de se faire son idée.

Modififié
Sur le banc
Nicolas Penneteau
:

Nicolas Penneteau :

Champion d’Europe avec les -19 ans, convoité par le PSG, le jeune Penneteau promettait beaucoup. Solide à Bastia, rarement au chômage technique, il enchaîne les bonnes saisons. Aujourd’hui, Nico a prolongé jusqu’en 2016 à Valenciennes et, apparemment, ça lui va. Il faudra, un jour, qu’on nous explique...

Ali Boumnijel
:

Ali Boumnijel :

Une quinzaine de matchs en six saisons au Sporting. Si Ali a pu disputer la CAN à 40 ans, c’est qu’il a su s’économiser à Bastia.

Pierre Cahuzac
:

Pierre Cahuzac :

Une troisième place et une finale de Coupe de l’UEFA au palmarès de l’entraîneur, décédé en 2003. Ceux qui pourront se vanter de faire mieux que le « Cahu » ne sont pas encore nés. Même mort, Pierre reste présent à Furiani. En tribune d’abord : depuis 2005, les gradins Ouest portent son nom. Sur le terrain ensuite : Yannick, le petit-fils, est l’un des artisans majeurs de la double remuntada. Bon sang ne saurait ...

Pascal Chimbonda
:

Pascal Chimbonda :

Il y a eu une époque où Pascal Chimbonda jouait avec un maillot bleu et était titulaire. Et il n’y avait personne pour se foutre de sa gueule. Enfin presque. Arrivé à Bastia après des débuts prometteurs au Havre, Chimbonda ne se sera pas fait que des amis en Corse. « Racisme » , s’indigne le joueur. « Laxisme » , dénoncent certains supporters. Toujours est-il que Pascal ne tardera pas à faire ses valises pour ...

Anton Drobnjak
:

Anton Drobnjak :

Rien à voir avec Antonin Dvořák et sa Symphonie n°9 en mi mineur « Du Nouveau Monde » . Anto Drobnjak était un numéro 9 majeur du Bastia des nineties. Durant trois saisons, le Monténégrin a fait entendre sa petite musique pas vraiment dégueu. En une centaine de matchs, les filets ont sifflé cinquante fois. Un but toutes les deux rencontres, où la beauté du binaire selon ...

Christian Karembeu
:

Christian Karembeu :

Encore un qui, attiré par le soleil, a voulu préparer sa pré-retraite sur l’Île de Beauté. Une catégorie qui compte de nombreux membres : Stéphane Ziani, Éric Cubilier, Laurent Fournier… On en passe et des moins bons.

Pascal Olmeta
:

Pascal Olmeta :

À Lyon, Jean-Luc Sassus, soupçonné d’être un peu trop attentionné à l’égard de Mme Olmeta, a pu en témoigner, on ne se fait pas Pascal sans se faire casser les œufs. Et le nez. Aussi taré que talentueux, aussi franc qu’imprévisible, le Bastiais de naissance a quitté son île très tôt, ses qualités ayant vite été repérées sur le continent. Un exil – avant un retour en fin de carrière au Gazélec d’Ajaccio – lors duquel il saura montrer que l’éloignement de ...

Franck Jurietti
:

Franck Jurietti :

Quand Furiani ressemblait encore à un traquenard où les visiteurs de D1 perdaient des points, Francky le fox terrier savait recevoir et lâchait rarement ses proies. Un jeu rugueux qu’il a su exporter sur le continent et qui lui fera récolter la bagatelle de 95 biscottes et sept rouges. Un bilan proche de son quasi-frère jumeau – ils ont 15 jours d’écart - Cyril Rool. Une hargne qui lui vaudra aussi une sélection en équipe de France. Mais en cinq secondes de jeu, difficile de ...

Paul Marchioni
:

Paul Marchioni :

Au capitaine des vainqueurs de la Coupe de France 1981, certains puristes auraient peut-être préféré le rustique Charles Orlanducci. Ouais, ben nous, on a fait le choix de ne pas choisir. Parce qu’entre le brocciu et le figatellu, pourquoi faudrait-il afficher une préférence ?

Morlaye Soumah
:

Morlaye Soumah :

Presque 300 matchs avec le même club. Il avait l’amour du maillot, Morlaye. Et pourtant, la liquette n’était pas toujours chouette, à l’image de la douteuse saison Reebok-Nouvelles Frontières. « Avec un peu de recul, la chute de Morlaye Soumah a coïncidé avec le déclin du club. » Signé un certain Philippe, sur un forum de supporters. Pas faux. Prenez ça, Franck Silvestre et Vitorino ...

Cyril Rool
:

Cyril Rool :

La règle, chez les modérateurs, est bien connue : « Don’t feed the Rool. » Le petit Cyril, formé à Bastia, n’avait pas besoin d’être provoqué pour s’enflammer. La tatane souvent flingueuse – « Mais y connaît pas Rool, le mec ! » -, son engagement lui a collé aux crampons. Jeune et plein d'entrain, il envoie un coup de pied à Laurent Croci pour sa première expulsion. Vingt-six autres rouges suivront, agrémentés de 187 ...

Claude Papi
:

Claude Papi :

On a longtemps cru que Papi portait bien son nom. Une calvitie apparue à peine la vingtaine franchie. Un style privilégiant l’intelligence de jeu et la technique à la vitesse pure et la puissance. Des potes d’équipe, Félix (Lacuesta), Jacques (Zimacko) et « Fanfan » (Félix), aux prénoms fleurant bon l’après-guerre. Enfin, un côté casanier difficilement égalable : à l’actif du natif de Porto-Vecchio, plus de 400 matchs avec le SC Bastia, pour 110 ...

Michael Essien
:

Michael Essien :

Au début des années 2000, le Ghanéen, arrivé sur l’île à peine majeur, s’occupe à peu près de tout au milieu de terrain. Le problème pour Bastia, c’est que ça se voit un peu trop au milieu de ses collègues. D’où les convoitises. Le problème pour Essien, c’est que ça ne suffit même pas à s’assurer un classement potable. D’où les envies d’ailleurs. Direction Lyon, donc, avant de retrouver des Blues, ceux de ...

Jean-François Larios
:

Jean-François Larios :

Un physique de déménageur. Une technique fine comme la dentelle. Milieu de terrain, international français, Jean-François n’a passé qu’une seule saison sur l’Île de Beauté. Mais pas n’importe laquelle. Celle de 1977-78, aux côtés des Lacuesta, Papi et « Fanfan » Félix. Il mérite surtout sa place pour une superbe reprise de volée, un soir de décembre 1977, face au Torino. Victoire des Bastiais, 3-2. L’épopée continentale peut commencer. Pour ...

Pierre-Yves André
:

Pierre-Yves André :

International breton – une cape face au Cameroun avec la sélection du bigouden, en 1998 – l’homme aux trois prénoms n’a jamais vraiment réussi à se faire un nom sur ses terres natales. C’est finalement sur l’île qu’il réalisera ses plus belles saisons. Bon, pas plus d’une dizaine de buts par an, quand même, faut pas déconner non plus…

Frédéric Née
:

Frédéric Née :

Aux âmes bien Née, le talent n’attend pas le nombre des années. Brillant avec Caen, le jeune attaquant explose à Bastia. Pour faire la nique aux défenses adverses, Fred et Pierre-Yves jouent comme deux amoureux dans le noir : en guidage automatique. Leur entente est parfaite ; leur amour, beau à voir. Fred ira bien voir à Lyon, mais les blessures pourriront un exil qui ne pouvait être que foireux. Retour en Corse. Ça tombait bien, Pierre-Yves, lui aussi, a fini par revenir de ses ...

Johnny Rep
:

Johnny Rep :

En 1977, Johnny arrive auréolé d’une finale de Coupe du monde et de plusieurs C1. Du lourd. À la tête de l’attaque et de la meilleure équipe bastiaise de l’Histoire, le « Hollandais volant » plante 44 buts en deux saisons et participe grandement aux exploits des hommes de Pierre Cahuzac. Seule ombre au tableau : une défaite en finale de l’UEFA face à ses compatriotes du PSV Eindhoven. En 1981, avec les Verts, Johnny perdra à nouveau une finale – ...

Pascal Olmeta : À Lyon, Jean-Luc Sassus, soupçonné d’être un peu trop attentionné à l’égard de Mme Olmeta, a pu en témoigner, on ne se fait pas Pascal sans se faire casser les œufs. Et le nez. Aussi taré que talentueux, aussi franc qu’imprévisible, le Bastiais de naissance a quitté son île très tôt, ses qualités ayant vite été repérées sur le continent. Un exil – avant un retour en fin de carrière au Gazélec d’Ajaccio – lors duquel il saura montrer que l’éloignement de sa terre natale n’a pas entamé sa fougue.

Franck Jurietti : Quand Furiani ressemblait encore à un traquenard où les visiteurs de D1 perdaient des points, Francky le fox terrier savait recevoir et lâchait rarement ses proies. Un jeu rugueux qu’il a su exporter sur le continent et qui lui fera récolter la bagatelle de 95 biscottes et sept rouges. Un bilan proche de son quasi-frère jumeau – ils ont 15 jours d’écart - Cyril Rool. Une hargne qui lui vaudra aussi une sélection en équipe de France. Mais en cinq secondes de jeu, difficile de placer un tâcle. Rageant.

Paul Marchioni : Au capitaine des vainqueurs de la Coupe de France 1981, certains puristes auraient peut-être préféré le rustique Charles Orlanducci. Ouais, ben nous, on a fait le choix de ne pas choisir. Parce qu’entre le brocciu et le figatellu, pourquoi faudrait-il afficher une préférence ?

Morlaye Soumah : Presque 300 matchs avec le même club. Il avait l’amour du maillot, Morlaye. Et pourtant, la liquette n’était pas toujours chouette, à l’image de la douteuse saison Reebok-Nouvelles Frontières. « Avec un peu de recul, la chute de Morlaye Soumah a coïncidé avec le déclin du club. » Signé un certain Philippe, sur un forum de supporters. Pas faux. Prenez ça, Franck Silvestre et Vitorino Hilton.

Cyril Rool : La règle, chez les modérateurs, est bien connue : « Don’t feed the Rool. » Le petit Cyril, formé à Bastia, n’avait pas besoin d’être provoqué pour s’enflammer. La tatane souvent flingueuse – « Mais y connaît pas Rool, le mec ! » -, son engagement lui a collé aux crampons. Jeune et plein d'entrain, il envoie un coup de pied à Laurent Croci pour sa première expulsion. Vingt-six autres rouges suivront, agrémentés de 187 jaunes, pimentant une carrière riche en couleurs. En œnologie, on appelle aussi ça une belle cave.

Claude Papi : On a longtemps cru que Papi portait bien son nom. Une calvitie apparue à peine la vingtaine franchie. Un style privilégiant l’intelligence de jeu et la technique à la vitesse pure et la puissance. Des potes d’équipe, Félix (Lacuesta), Jacques (Zimacko) et « Fanfan » (Félix), aux prénoms fleurant bon l’après-guerre. Enfin, un côté casanier difficilement égalable : à l’actif du natif de Porto-Vecchio, plus de 400 matchs avec le SC Bastia, pour 110 pions. Bref, Claude aurait aujourd’hui tous les attributs du vrai grand-père. Sauf que Papi est mort à 33 ans. Putain de rupture d’anévrisme.

Michael Essien : Au début des années 2000, le Ghanéen, arrivé sur l’île à peine majeur, s’occupe à peu près de tout au milieu de terrain. Le problème pour Bastia, c’est que ça se voit un peu trop au milieu de ses collègues. D’où les convoitises. Le problème pour Essien, c’est que ça ne suffit même pas à s’assurer un classement potable. D’où les envies d’ailleurs. Direction Lyon, donc, avant de retrouver des Blues, ceux de Chelsea.

Jean-François Larios : Un physique de déménageur. Une technique fine comme la dentelle. Milieu de terrain, international français, Jean-François n’a passé qu’une seule saison sur l’Île de Beauté. Mais pas n’importe laquelle. Celle de 1977-78, aux côtés des Lacuesta, Papi et « Fanfan » Félix. Il mérite surtout sa place pour une superbe reprise de volée, un soir de décembre 1977, face au Torino. Victoire des Bastiais, 3-2. L’épopée continentale peut commencer. Pour Larios, ce sera une cinquantaine de matchs pour 7 buts en une dizaine de mois. Bref, une saison bien remplie.

Pierre-Yves André : International breton – une cape face au Cameroun avec la sélection du bigouden, en 1998 – l’homme aux trois prénoms n’a jamais vraiment réussi à se faire un nom sur ses terres natales. C’est finalement sur l’île qu’il réalisera ses plus belles saisons. Bon, pas plus d’une dizaine de buts par an, quand même, faut pas déconner non plus…

Frédéric Née : Aux âmes bien Née, le talent n’attend pas le nombre des années. Brillant avec Caen, le jeune attaquant explose à Bastia. Pour faire la nique aux défenses adverses, Fred et Pierre-Yves jouent comme deux amoureux dans le noir : en guidage automatique. Leur entente est parfaite ; leur amour, beau à voir. Fred ira bien voir à Lyon, mais les blessures pourriront un exil qui ne pouvait être que foireux. Retour en Corse. Ça tombait bien, Pierre-Yves, lui aussi, a fini par revenir de ses périples.

Johnny Rep : En 1977, Johnny arrive auréolé d’une finale de Coupe du monde et de plusieurs C1. Du lourd. À la tête de l’attaque et de la meilleure équipe bastiaise de l’Histoire, le « Hollandais volant » plante 44 buts en deux saisons et participe grandement aux exploits des hommes de Pierre Cahuzac. Seule ombre au tableau : une défaite en finale de l’UEFA face à ses compatriotes du PSV Eindhoven. En 1981, avec les Verts, Johnny perdra à nouveau une finale – de Coupe de France – face à… Bastia. On est jamais mieux trahi que par les siens.

Nicolas Penneteau : Champion d’Europe avec les -19 ans, convoité par le PSG, le jeune Penneteau promettait beaucoup. Solide à Bastia, rarement au chômage technique, il enchaîne les bonnes saisons. Aujourd’hui, Nico a prolongé jusqu’en 2016 à Valenciennes et, apparemment, ça lui va. Il faudra, un jour, qu’on nous explique...

Ali Boumnijel : Une quinzaine de matchs en six saisons au Sporting. Si Ali a pu disputer la CAN à 40 ans, c’est qu’il a su s’économiser à Bastia.

Pierre Cahuzac : Une troisième place et une finale de Coupe de l’UEFA au palmarès de l’entraîneur, décédé en 2003. Ceux qui pourront se vanter de faire mieux que le « Cahu » ne sont pas encore nés. Même mort, Pierre reste présent à Furiani. En tribune d’abord : depuis 2005, les gradins Ouest portent son nom. Sur le terrain ensuite : Yannick, le petit-fils, est l’un des artisans majeurs de la double remuntada. Bon sang ne saurait mentir.

Pascal Chimbonda : Il y a eu une époque où Pascal Chimbonda jouait avec un maillot bleu et était titulaire. Et il n’y avait personne pour se foutre de sa gueule. Enfin presque. Arrivé à Bastia après des débuts prometteurs au Havre, Chimbonda ne se sera pas fait que des amis en Corse. « Racisme » , s’indigne le joueur. « Laxisme » , dénoncent certains supporters. Toujours est-il que Pascal ne tardera pas à faire ses valises pour Wigan.

Anton Drobnjak : Rien à voir avec Antonin Dvořák et sa Symphonie n°9 en mi mineur « Du Nouveau Monde » . Anto Drobnjak était un numéro 9 majeur du Bastia des nineties. Durant trois saisons, le Monténégrin a fait entendre sa petite musique pas vraiment dégueu. En une centaine de matchs, les filets ont sifflé cinquante fois. Un but toutes les deux rencontres, où la beauté du binaire selon Drobnjak.

Christian Karembeu : Encore un qui, attiré par le soleil, a voulu préparer sa pré-retraite sur l’Île de Beauté. Une catégorie qui compte de nombreux membres : Stéphane Ziani, Éric Cubilier, Laurent Fournier… On en passe et des moins bons.



Par Yann Bouchez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ca colle bien à la réputation du club: une défense bien bien rugueuse comme on dit...mais belle team mine de rien ;)
Il manque la faucheuse Frederic Mendy qui a hanté la défense bastiaise pêndant presque 8 saisons.
Mark Renton Niveau : CFA2
Ah. Et Zuccarelli fan du Sporting ? Vous êtes totalement à côté de la plaque...
seanbateman@92 Niveau : Loisir
Je crois qu'on oublie tous cette star internationale qu'était Wilfried Gohel...
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Et Merry Krimau , Charles Orlanducci, Félix Lacuesta, Jacques Zimako ?? ben qu'on se le dise c'est bien l'équipe de l'épopée Uefa qui a fait entrer Bastia dans la légende.
Cool_Story_Bro Niveau : Loisir
Ca manque quand même d'un bon Eric Durand tout ça !
Tout à fait d'accord avec pazala.Dzajic c'est 2 saisons à Bastia:
Saison 1975/1976 : 31 matchs,10 buts
Saison 1976/1977 : 35 matchs,21 buts
Le regretté Mariot pour son truc, là, je passe devant le ballon, je me le ramène sur le talon et hop, coup du sombrero. Ça ne devait pas avoir surpris longtemps les défenses, mais bon.
Moravcick ? Solsona ? Felix ? Pantelic dans les buts ?
Mon onze "CHAMPIONS LEAGUE §§
olmeta
cazes /ORLANDUCCI /SOUMAH /MARCHIONI
ESSIEN / LARIOS / PAPI
REP /MILLA /DZAJIC
Elle a de la gueule cette équipe!!!!
il y a 3 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 7 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions