Le onze de rêve d’Édouard Cissé

En quinze années de carrière, c’est peu dire qu’Édouard Cissé a côtoyé du beau monde. Entre les titres avec l’OM, le Beşiktaş, le PSG et une finale de Ligue des champions avec Monaco, l’ancien milieu de terrain n’a pas joué avec des peintres. D’ailleurs, quand il faut balancer un onze de rêve, Édouard envoie une team assez lourde. Une équipe entraînée par Didier Deschamps, bien sûr, et qui aurait largement son mot à dire dans la Ligue 1 actuelle.

Modififié
Sur le banc

Lionel Letizi :

Très fort, très humble ! Et manque de pot, trop gentil ! Mais en vrai, moi je l’appelais « le mur » , il était vraiment très fort. Mais il était pas médiatique. Lui, il s’en foutait de ça.

Souleymane Diawara :

Souley, car je si je ne le mets pas, il va me casser les couilles (rires). Non, mais Souley c’est une force de la nature. Et en plus, c’est vraiment une crème. C’est quelqu’un que j’ai énormément apprécié pendant ces deux années à Marseille. C’est un vrai coéquipier. Un golgoth au cœur tendre.

Rodrigo Tello :

Rodrigo Tello :

C’est, pour moi, le meilleur pied gauche que j’ai croisé dans ma carrière. Et pourtant j’en ai croisé, hein ! C’est un petit Roberto Carlos, teigneux et tout ça. Très bonne technique, très bonne frappe ! En Turquie, il a été super important pour moi, car j’étais tout seul, et il me sortait souvent. Lui et Sivok, c’était mes vrais gars là-bas.

Mikel Arteta :

Quand il est arrivé à Paris, on ne le connaissait pas, le mec. Premier match en Ligue des champions, contre le Milan AC à San Siro, au bout de 30 secondes de jeu, il y a une grande chandelle, la balle arrive sur lui et je lui crie « Ça vient ! » pour qu’il avoine, tu vois. Et là, il te sort un contrôle poitrine, semelle sur le ballon, et boum, ça part de l’avant. Là, je me suis dit : « Ah ouais, quand même ! » Il était très ...

Lucho González
:

Lucho González :

Lucho, je le prends car c’est un modèle. L’entraînement était à 10h, lui il se pointait à 9h, puis il partait une heure après tout le monde. Très grand professionnel. Pour moi, c’est un mec qui sent vraiment le foot.

Pauleta
:

Pauleta :

Je le mets car il me faut un buteur, si jamais j’ai un problème avec Fernando (rires). C’est un mec qui avec deux occasions dans un match va te planter un doublé.

Steve Mandanda :

Il a beaucoup de qualités et en plus, c’est quelqu’un d’adorable. Quand Niang est parti de Marseille, il fallait un capitaine, et j’ai soufflé son nom à Didier car c’est un mec incontournable, qui ne fait pas de vagues. C’est quelqu’un de vachement humble, il est super fort mais il ne se la pète pas. C’est comme un petit frère pour moi.

Hugo Ibarra
:

Hugo Ibarra :

Je n’ai joué qu’une saison avec lui, mais il me plaît beaucoup car il a la fameuse grinta sud-américaine. C’est quelqu’un de très technique en plus. C’est vraiment un gagnant. D’ailleurs quand on a perdu la finale de Ligue des champions, il avait vraiment la rage. Lui, il s’en foutait d’être arrivé en finale, il voulait gagner absolument.

Tomas Sivok :

C’est un international tchèque avec qui j’ai joué à Beşiktaş, en Turquie. C’est un blanc qui aurait aimé être black (rires), donc on s’est super bien entendus en dehors du terrain, on écoutait beaucoup de rap ensemble. Et puis sur le terrain, c’est un lâche-rien. Même aux entraînements, il mettait des tacles dans tous les sens. Un vrai compétiteur, ...

Gabriel Heinze :

Gabriel Heinze :

C’est l’un des rares mecs avec qui je me suis tout le temps pris la tête sur le terrain, plusieurs fois par match. Il gueulait tout le temps, mais c’est parce que lui aussi a la grinta. Il a besoin de gueuler pour se motiver. Et puis pareil, en dehors du terrain, c’est un mec adorable.

Patrice Évra
:

Patrice Évra :

Pat’ c’est pareil, c’est un sacré compétiteur. Il hait vraiment la défaite. Même à la PlayStation, il ne supporte pas ça. Pour lui, perdre n’est pas concevable. En plus, pour l’ambiance du groupe, il est extraordinaire car c’est un grand chambreur, mais dans le bon sens du terme. Si par exemple il voit que t’es pas bien luné, il ne va rien te dire. Dans un groupe, c’est très intéressant d’avoir un mec comme ...

Ludovic Giuly
:

Ludovic Giuly :

Ludo c’est un déconneur de dingue et un vrai leader. Quand je suis arrivé à Monaco, on était en stage en Suisse, et c’était une soirée off, donc ils étaient tous au resto et après ils sortaient. Vu que je venais d’arriver, je me suis dit que j’allais rester à l’hôtel. Et puis là, il y a Ludo qui me voit et qui me dit : « Mais qu’est-ce que tu fous là ? » Donc je lui dis : « Bah écoute, je viens d’arriver, je vais pas ...

Édouard Cissé
:

Édouard Cissé :

Je me mets car c’est mon équipe de rêve après tout. Je me mets même capitaine, tiens (rires). Avec ces mecs-là, j’ai beaucoup gagné et j’ai vraiment kiffé !

Fabian Ernst
:

Fabian Ernst :

C’est un Allemand qui a joué avec moi à Besikstas. On n'a joué que six mois ensemble, il est arrivé en décembre l’année du titre, et c’est grâce à lui qu’on a passé un cap de dingue. Un gros bosseur, très professionnel. Et puis il savait tout faire : attaquer, défendre, il était partout. Sur le terrain, je ne me suis jamais aussi bien entendu avec quelqu’un. Je me sentais plus fort à ses côtés. J’avais l’impression que le gars me bonifiait ...

Mamadou Niang
:

Mamadou Niang :

J’ai appris à le connaître. Au début, je pensais que c’était un gros branleur, un fêtard. Alors certes, il fait la fête, mais à côté, c’est un passionné de foot. C’est le genre de mec qui regarde des matchs de Ligue 2, de National. Il vit vraiment pour le foot. Dans le jeu, il est un peu comme Ludo, qu’est-ce qu’il a pu nous casser les couilles à toujours râler. Mais c’est un mec généreux, il court tout le temps ! C’est le genre de gars avec qui tu vas à la ...

href="/ronaldinho.html">Ronaldinho :

Ronaldinho :

J’ai une petite anecdote qui me fait bien marrer. C’était lors d’un PSG-OM, il était sur le banc à côté de moi et je voyais qu’il était grave énervé, du coup je lui dis : « T’inquiète, tu vas rentrer, détends-toi. » Et là il me sort : « Non, mais attends tu sais ce qu’il me dit le coach ? Qu’il ne veut pas me mettre car c’est un match à enjeu et il a peur que je ne supporte pas la pression. Au Brésil, on a déjà quitté le ...

Fernando Morientes :

Fernando Morientes :

Un grand monsieur ! Vraiment la grande classe ! Une humilité de folie, un gars super simple. Jamais un mot plus haut que l’autre. Et puis son football parlait pour lui, hein ! Quand on est allés jouer à Madrid, en Ligue des champions, il y a eu une émeute autour de lui à l’aéroport, je n’ai jamais vu ça. Dans le stade, t’avais des banderoles « Fernando, ici tu es chez toi ! » Et à côté de ça, le mec tu peux le chambrer comme tu veux, c’est ...

Steve Mandanda : Il a beaucoup de qualités et en plus, c’est quelqu’un d’adorable. Quand Niang est parti de Marseille, il fallait un capitaine, et j’ai soufflé son nom à Didier car c’est un mec incontournable, qui ne fait pas de vagues. C’est quelqu’un de vachement humble, il est super fort mais il ne se la pète pas. C’est comme un petit frère pour moi.

Hugo Ibarra : Je n’ai joué qu’une saison avec lui, mais il me plaît beaucoup car il a la fameuse grinta sud-américaine. C’est quelqu’un de très technique en plus. C’est vraiment un gagnant. D’ailleurs quand on a perdu la finale de Ligue des champions, il avait vraiment la rage. Lui, il s’en foutait d’être arrivé en finale, il voulait gagner absolument.

Tomas Sivok : C’est un international tchèque avec qui j’ai joué à Beşiktaş, en Turquie. C’est un blanc qui aurait aimé être black (rires), donc on s’est super bien entendus en dehors du terrain, on écoutait beaucoup de rap ensemble. Et puis sur le terrain, c’est un lâche-rien. Même aux entraînements, il mettait des tacles dans tous les sens. Un vrai compétiteur, quoi.

Gabriel Heinze : C’est l’un des rares mecs avec qui je me suis tout le temps pris la tête sur le terrain, plusieurs fois par match. Il gueulait tout le temps, mais c’est parce que lui aussi a la grinta. Il a besoin de gueuler pour se motiver. Et puis pareil, en dehors du terrain, c’est un mec adorable.

Patrice Évra : Pat’ c’est pareil, c’est un sacré compétiteur. Il hait vraiment la défaite. Même à la PlayStation, il ne supporte pas ça. Pour lui, perdre n’est pas concevable. En plus, pour l’ambiance du groupe, il est extraordinaire car c’est un grand chambreur, mais dans le bon sens du terme. Si par exemple il voit que t’es pas bien luné, il ne va rien te dire. Dans un groupe, c’est très intéressant d’avoir un mec comme lui.

Ludovic Giuly : Ludo c’est un déconneur de dingue et un vrai leader. Quand je suis arrivé à Monaco, on était en stage en Suisse, et c’était une soirée off, donc ils étaient tous au resto et après ils sortaient. Vu que je venais d’arriver, je me suis dit que j’allais rester à l’hôtel. Et puis là, il y a Ludo qui me voit et qui me dit : « Mais qu’est-ce que tu fous là ? » Donc je lui dis : « Bah écoute, je viens d’arriver, je vais pas venir » . Et là il balance : « Non, soit tout le monde vient, soit personne ne sort ! » Tu vois, c’est pour te dire qu’il était toujours comme ça, à impliquer tout le monde. Sur le terrain, il était vraiment casse-couilles, jamais content. Ça n’allait pas assez vite, on était trop bas, il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas. Après voilà, c’est le mec qui va mettre une pure ambiance dans les vestiaires, et il te donne sa chemise si t’en as besoin.

Édouard Cissé : Je me mets car c’est mon équipe de rêve après tout. Je me mets même capitaine, tiens (rires). Avec ces mecs-là, j’ai beaucoup gagné et j’ai vraiment kiffé !

Fabian Ernst : C’est un Allemand qui a joué avec moi à Besikstas. On n'a joué que six mois ensemble, il est arrivé en décembre l’année du titre, et c’est grâce à lui qu’on a passé un cap de dingue. Un gros bosseur, très professionnel. Et puis il savait tout faire : attaquer, défendre, il était partout. Sur le terrain, je ne me suis jamais aussi bien entendu avec quelqu’un. Je me sentais plus fort à ses côtés. J’avais l’impression que le gars me bonifiait quoi.

Mamadou Niang : J’ai appris à le connaître. Au début, je pensais que c’était un gros branleur, un fêtard. Alors certes, il fait la fête, mais à côté, c’est un passionné de foot. C’est le genre de mec qui regarde des matchs de Ligue 2, de National. Il vit vraiment pour le foot. Dans le jeu, il est un peu comme Ludo, qu’est-ce qu’il a pu nous casser les couilles à toujours râler. Mais c’est un mec généreux, il court tout le temps ! C’est le genre de gars avec qui tu vas à la guerre, tu vois.

Ronaldinho : J’ai une petite anecdote qui me fait bien marrer. C’était lors d’un PSG-OM, il était sur le banc à côté de moi et je voyais qu’il était grave énervé, du coup je lui dis : « T’inquiète, tu vas rentrer, détends-toi. » Et là il me sort : « Non, mais attends tu sais ce qu’il me dit le coach ? Qu’il ne veut pas me mettre car c’est un match à enjeu et il a peur que je ne supporte pas la pression. Au Brésil, on a déjà quitté le stade à 4h du matin car les supporters attendaient pour nous lyncher ! Il croit quoi, franchement ? » (rires). Après voilà, c’était les embrouilles entre Ronnie et Luis. Si c’est le meilleur joueur avec qui j’ai joué ? Bah ouais ! Attends, je n’ai pas joué avec beaucoup de Ballons d’or. C’est le seul d’ailleurs. Quand il est arrivé, au début, il s’entrainait à part et on le regardait faire des trucs avec le ballon qu’on n'avait jamais vus avant. Des trucs impossibles, sérieux.

Fernando Morientes : Un grand monsieur ! Vraiment la grande classe ! Une humilité de folie, un gars super simple. Jamais un mot plus haut que l’autre. Et puis son football parlait pour lui, hein ! Quand on est allés jouer à Madrid, en Ligue des champions, il y a eu une émeute autour de lui à l’aéroport, je n’ai jamais vu ça. Dans le stade, t’avais des banderoles « Fernando, ici tu es chez toi ! » Et à côté de ça, le mec tu peux le chambrer comme tu veux, c’est quand même impressionnant.

Lionel Letizi : Très fort, très humble ! Et manque de pot, trop gentil ! Mais en vrai, moi je l’appelais « le mur » , il était vraiment très fort. Mais il était pas médiatique. Lui, il s’en foutait de ça.

Souleymane Diawara : Souley, car je si je ne le mets pas, il va me casser les couilles (rires). Non, mais Souley c’est une force de la nature. Et en plus, c’est vraiment une crème. C’est quelqu’un que j’ai énormément apprécié pendant ces deux années à Marseille. C’est un vrai coéquipier. Un golgoth au cœur tendre.

Rodrigo Tello : C’est, pour moi, le meilleur pied gauche que j’ai croisé dans ma carrière. Et pourtant j’en ai croisé, hein ! C’est un petit Roberto Carlos, teigneux et tout ça. Très bonne technique, très bonne frappe ! En Turquie, il a été super important pour moi, car j’étais tout seul, et il me sortait souvent. Lui et Sivok, c’était mes vrais gars là-bas.

Mikel Arteta : Quand il est arrivé à Paris, on ne le connaissait pas, le mec. Premier match en Ligue des champions, contre le Milan AC à San Siro, au bout de 30 secondes de jeu, il y a une grande chandelle, la balle arrive sur lui et je lui crie « Ça vient ! » pour qu’il avoine, tu vois. Et là, il te sort un contrôle poitrine, semelle sur le ballon, et boum, ça part de l’avant. Là, je me suis dit : « Ah ouais, quand même ! » Il était très serein, il jouait comme un ancien alors qu’il avait 18 piges.

Lucho González : Lucho, je le prends car c’est un modèle. L’entraînement était à 10h, lui il se pointait à 9h, puis il partait une heure après tout le monde. Très grand professionnel. Pour moi, c’est un mec qui sent vraiment le foot.

Pauleta : Je le mets car il me faut un buteur, si jamais j’ai un problème avec Fernando (rires). C’est un mec qui avec deux occasions dans un match va te planter un doublé.

Didier Deschamps : En entraîneur, je mets Didier direct ! Il nous laisserait les clefs du camion. Les mecs que je viens de te citer, c’est exactement le genre de mecs qu’il aurait pris. Moi, c’est Didier qui m’a rendu comme j’ai été. Il y a eu un avant et un après Didier, pour moi. Quand je suis arrivé à Monaco, il m’a appris qui j’étais.



Propos recueillis par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le depart d'arteta m'avait brise le coeur autant que celui de Sorin.
On faisait vraiment pitie a l'epoque serieux.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Belle équipe.
Il a vu du beau monde l'ami Edouard.
Ce maillot... le seul et unique.
Je me permettrais de mettre Ronnie à gauche et Morientes en pointe...juste pour voir...
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Hugo Ibarra, je me souviens bien de ce joueur à Monaco. Il était vraiment super fort.
Il n'a pas un peu disparu de la circulation ensuite ? Je demande, je ne suivais pas autant le football qu'aujourd'hui.
Dieudoquenelle Niveau : CFA
Arteta et Ronnie dans une même équipe, derrière Pedro et Morientes, un vrai régal que ça aurait été !!
Toujours marrant de voir ce que les mecs disent pour justifier leur place dans leur propre équipe de rêve. Genre je me prends pas au sérieux mais je me considère quand même le meilleur à mon poste
JaphetN'Do Niveau : CFA2
On lui dit pour le niveau de Patrice Evra aujourd'hui ?
Note : 3
Encore une petite tannée pour Luis, c'est sa semaine un peu.. Sinon le mec a l'air cool
Message posté par Nico2845
Toujours marrant de voir ce que les mecs disent pour justifier leur place dans leur propre équipe de rêve. Genre je me prends pas au sérieux mais je me considère quand même le meilleur à mon poste


C'est bon pète un coup mec ...
La petite histoire avec Arteta m'a fait beaucoup rire. Le mec ne se contente pas d'envoyer une quiche devant mais essaye de jouer au foot, évidemment ça faisait tâche dans le PSG de l'époque. Quand à l'anecdote Ronnie/Luis, c'est magnifique...
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
@Nico2845
Tu te mettrais pas dedans ? T'aurais pas envie de jouer avec des mecs pareils ?
" C’est un blanc qui aurait aimé être black (rires), donc on s’est super bien entendus en dehors du terrain, on écoutait beaucoup de rap ensemble."

OK, Sivok écoutait du rap avec lui donc c'est un mec qui voulait être black? Je prends note
En fait, c que des fetards dans son onze pratiquement. Je savais pas pour Niang.
Morgan-Anal-Fist-Anaux Niveau : Loisir
Quand même un mec qui a fait de bons choix de carrière et a tiré le max de son potentiel et qui est arrivé à se constituer un petit palmarès et même à jouer une finale de LDC.
Message posté par eminhull
En fait, c que des fetards dans son onze pratiquement. Je savais pas pour Niang.


C'est clair que quand tu vois Ernst tu comprends tout de suite que c'est un fêtard.
ça à l'air d'être un chic type ce Cissé ! Il a joué avec pas mal de grand joueur, des équipes assez bonne, il n'a pas à regretter sa carrière !
PS : Petit larme à l'oeil quand tu vois des mecs comme Lucho,Heinze,Diawara ( Le monstre, pas le papy actuel),Niang, et Mandanda ( Le monstre, pas celui au bout du rouleau comme en ce moment )
Message posté par AlexMinot
La petite histoire avec Arteta m'a fait beaucoup rire. Le mec ne se contente pas d'envoyer une quiche devant mais essaye de jouer au foot, évidemment ça faisait tâche dans le PSG de l'époque. Quand à l'anecdote Ronnie/Luis, c'est magnifique...


Il avait mis ogbeche en titulaire à la place de ronnie. Qui avait autour de 18 piges à peine à l'époque si je me souviens bien. Et ronnie sur le banc pour manque d'expérience.
Vraiment sympa cette équipe, j'aime beaucoup Edouard Cissé, c'est un bon vivant je trouve, en lisant ses petites anecdotes j'ai fait un bon de dix ans en arrière grâce à lui. Merci Edou !
Clément Buanderie Niveau : Loisir
Il bosse plus sur Beinsport, au fait ??? Le dimanche après midi avec la brune et la blonde...
il y a 9 heures Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 il y a 1 heure Correa maintenu sur le banc de Nancy 5
il y a 4 heures 23 000 euros d'amende pour Depay 4 il y a 5 heures Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 22:45 Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 Hier à 22:22 SFR Sport va changer de nom 18 Hier à 22:04 Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson Hier à 20:51 Diego López définitivement à l'Espanyol 10 Hier à 19:40 Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 33
Hier à 18:25 Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 22 Hier à 17:00 Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 Hier à 15:39 Ruben Aguilar à Montpellier 4 Hier à 15:28 El Loco Bielsa est de retour en L1 ! Hier à 15:28 CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 Hier à 14:45 Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 Hier à 14:06 Griezmann confirme ses envies de départ 54 Hier à 12:32 Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 9 Hier à 11:19 Vidal veut Sánchez au Bayern 36 Hier à 08:00 CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 3 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 18 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 10 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3 samedi 6 mai Quand Dani Alves ouvre une bière 16 samedi 6 mai La Tchéquie lance un championnat de foot-billard 7 samedi 6 mai La France flingue les Féroé 6 samedi 6 mai Boca - River, c'est chaud, même au city stade 5 vendredi 5 mai L'AC Pisa relégué avec la meilleure défense 18 vendredi 5 mai Et si on s'écoutait le dernier gros son de Jesé ? 24 vendredi 5 mai Djorkaeff bientôt à la LFP ? 16 vendredi 5 mai Ligue 1 : Les dates de barrages connues 10 vendredi 5 mai Un entraîneur de Ligue 1 ministre de Marine Le Pen ? 99 vendredi 5 mai Renato Sanches en prêt, Monaco et Marseille à l'affût 37 vendredi 5 mai 327€ à gagner avec Monaco & Hull City jeudi 4 mai Le coup franc génial de Rashford pour ouvrir le score 9 jeudi 4 mai Gagnez un pack "All Inclusive" pour la finale #UCL jeudi 4 mai L'arbitrage vidéo au Portugal la saison prochaine 3 jeudi 4 mai Un joueur arrêté pendant un match au Brésil 2