Le onze de rêve d'Ederson

Écarté des terrains pendant huit mois suite à une blessure aux ischio-jambiers, Ederson savoure. Alors quand l'OL fait une sortie scolaire à l'Adidas Store des Champs Elysées, le Brésilien est tout sourire. Et balance sa dream team très auriverde.

0 5

Gardien Hugo Lloris. « C'est le gardien le plus fort avec lequel j'ai évolué. Hugo est très fort et encore très jeune, il a donc encore une grosse marge de progression. D'après moi, il va faire faire de grandes choses à l'avenir, que ce soit en club ou en équipe de France. » Défenseurs Cafu : « Un joueur avec une endurance incroyable et qui a joué jusqu'à très tard. Malgré son âge avancé, il avait un rythme incroyable sur le terrain, un peu comme Roberto Carlos. » Roberto Carlos : «  Lui, il a tout : puissance, endurance, force et frappe de balle. Un joueur complet quoi. Il est retourné aux Corinthians, mais il a signé en Russie en janvier je crois. » Franz Beckenbauer : « J'ai seulement vu des vidéos de lui et c'est vraiment impressionnant. » « Pour le dernier, j'hésite entre Maldini ou Baresi. Bon, va pour Paulo Maldini. Il a fait une très bonne carrière, et puis c'est un combattant, il ne lâchait jamais rien. » Milieux « Il faut un récupérateur ? Je ne vois pas trop... Clarence Seedorf tiens. Il est capable de récupérer mais aussi de bien jouer au ballon. Je me souviens d'un de ses buts avec le Milan Ac, une reprise de volée exceptionnelle. D'ailleurs, on a joué contre lui en préparation à Londres l'été dernier, bah il est trop fort ! Aussi bon que sans le ballon, il dirige l'équipe sur le terrain. Bref, un vrai capitaine né. J'ai joué contre lui et je l'ai bougé un peu ! (rires) Il est assez difficile à prendre car il se positionne très bien. » « Je vais mettre un milieu de terrain très créatif et je commence par Zinedine Zidane. Lui, il fait tout à merveille. Au Brésil, il est très apprécié, très respecté. On voit qu'il s'investit à fond dans ce qu'il fait et d'après ce qu'on m‘a dit, il se donnait aussi à fond à l'entrainement. C'est vraiment un exemple pour nous, les jeunes joueurs. En 1998, il a été décisif mais en 2006, c'était extraordinaire. Je me rappelle notamment son énorme match contre le Brésil : un sombrero sur Ronaldo, des passements de jambes... » Roberto Baggio : « Ce type-là avait une technique incroyable. J'ai regardé récemment ses actions et que ce soit avec le Milan, l'Inter ou la Juve, il a fait des trucs de dingue. Sa coupe mulet ? Ça change un petit peu, ça n'est pas mon style hein, mais il ne faut jamais dire jamais ! » Diego Maradona : « Je suis obligé de le mettre. C'est toujours un plaisir de regarder ces joueurs-là à l'œuvre. Je pense qu'il pourrait jouer sans souci dans le foot d'aujourd'hui, à l'image de Messi, qui pourrait avoir sa place dans la liste. Difficile de choisir seulement onze joueurs... » Attaquants Ronaldo : « Mon idole, un vrai phénomène. J'étais assez triste de le voir prendre sa retraite. Il a énormément souffert avec toutes ses blessures, même s'il est toujours revenu au haut niveau. Il a montré l'exemple à tout le monde. D'ailleurs, quand j'étais blessé pendant huit mois, je me suis beaucoup inspiré de lui. A la fin de sa carrière, il est reparti au Brésil et il a fait de bonnes choses avec les Corinthians, malgré son problème de poids. Mais comme il n'arrivait pas à maigrir, ce n'était pas évident pour lui. J'étais ému quand j'ai vu sa dernière conférence de presse, où il a lui-même reconnu que son corps ne pouvait plus suivre la tête. Ça fait de la peine car on a perdu quelqu'un qui amenait au foot un truc en plus. » Pelé : « Voilà, ça nous fait une attaque 100% brésilienne. Et contrairement à Diego Maradona, je ne pense pas qu'il prendra un jour les rênes d'une sélection nationale. Pelé est tourné vers d'autres choses, même s'il suit toujours les résultats de Santos. » Propos recueillis par Thomas Bohbot

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
faudra avouer que Lolo fait un peu tache quand même! Enfin bon j'espère que Ederson ne sera jamais entraineur parce que à côté de lui Tele Santana c'est du catenaccio! Roberto Carlos en central def, 1 milieu offensif à la recup, 2 attaquants et un trequartista pour completer le milieu c'est du lourd, lourd, lourd. Manque plus que Chilavert aux goals, et on est biens!
@Finnanigan: je pense pas qu'Ederson voulait mettre R.Carlos en déf. central, plutôt en arrière gauche, ac Cafu à droite, Beckenbauer et Maldini dans l'axe
exact mais l'idée développée par finnanigan est toujours valable. Lloris s'arracherait les cheveux dans cette équipe!
est-ce que cette équipe battrait celle de JPP...
Roberto Bagggggio !!!! D'un coup j'ai beaucoup de respect et d'admiration pour Ederson..
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 5