Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Top 100
  3. // N°1
  4. // Edito

Le Onze de l’indépendance, comme une évidence

Rachid Mekhloufi et l'équipe du FLN arrivent en tête du classement des joueurs ayant marqué l'histoire du foot africain. Devant des légendes comme George Weah, Samuel Eto'o, Roger Milla ou Didier Drogba. Voilà pourquoi.

Modififié
La médaille d'or est pour eux. Rachid Mekhloufi et ses coéquipiers de l’équipe du FLN se classent premiers de ce classement des joueurs ayant marqué l'histoire du football africain. Ils ne sont peut-être pas les meilleurs footballeurs de l’histoire du continent. Qu’importe, Mekhloufi, Zitouni, Brahimi, Ben Tifour et les autres sont de grands hommes. Car marquer le football africain, c’est d’abord servir son pays et son continent. En écrire l'histoire.


Les 13 et 14 avril 1958, ces joueurs ont décidé de quitter clandestinement la France, leur confort, leur club, compromettant ainsi leur carrière et risquant leur vie pour leurs idéaux. Ces hommes ont ainsi donné une leçon de courage, d’engagement, de persévérance : une leçon de vie. Malgré la peur, les pressions politiques, sportives, pas question de renoncer. Le 18 mars 1962, les accords d’Évian mettent fin à la guerre entre la France et l’Algérie, qui obtient son indépendance le 5 juillet 1962. Il n’est pas non plus question de magnifier ces hommes, ni de les comparer aux soldats morts au front ; mais savoir utiliser ses compétences et ses talents pour servir sa cause est admirable. Cette équipe du FLN est un symbole de l’indépendance africaine. Cela vaut toutes les Coupes du monde et frappes dans la lucarne.

Par Flavien Bories
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier