En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Le onze de Japhet N'Doram

« Le football, c'est le spectacle » dixit Japhet N'Doram. Comprenez par là que son onze de rêve ne sera pas le plus équilibré de l'Histoire : un 4-3-3 avec Maradona en porteur d'eau pour Romario et le seul Vidic pour tenir la boutique.

Modififié

Bernard Lama : Dans ma génération, il a marqué un style de gardien, comme Barthez. Contre lui, j'ai marqué mon plus beau but, tout simplement. Parce qu'arriver à lober un gardien comme Lama dans les 16 mètres... Le geste était instinctif. J'ai encore du mal à expliquer aujourd'hui comment j'ai fait.Vidéo en bonus (avec la voix de Pascal Praud, désolé)

Roberto Carlos : Énorme capacité à couvrir son couloir, à attaquer et à défendre, même s'il lui arrivait de commettre quelques erreurs tactiques parce qu'il est très attiré par l'offensive. Mais j'aime bien cette attitude, pour un défenseur, de se faire plaisir. Il a quand même un pied gauche magnifique, capable de faire des passes de trente-quarante mètres.Nemanja Vidic : Défenseur moderne, dur sur l'homme, sobre mais efficace. Un très bon joueur de tête.Gerard Piqué : Un joueur que j'aime beaucoup. Il anticipe, il est toujours propre dans sa relance, plein de sérénité.Dani Alves : A droite, c'est le pendant de Roberto Carlos. On reste encore dans l'option offensive encore.Frank Rijkaard : Sobre et efficace, beaucoup de présence physique et techniquement clairvoyant, le tout en récupérant beaucoup de ballons. Il peut aussi créer, éclaircir et faire les décalages. Aujourd'hui, un Kolo Touré me fait penser à lui, même s'il ne joue pas au même poste.Michel Platini : Pour moi, il incarne le football moderne, le foot collectif et l'alliance entre la génération d'avant et la génération actuelle. Si j'avais pu jouer avec lui, je pense que j'aurais pu marquer beaucoup plus de buts. Dans sa gestion du jeu, dans sa vitesse de passe, ça te permet, toi, en étant intelligent, d'anticiper plus de ballons et de marquer plein de buts.Zinédine Zidane : Incontestablement, j'associerais bien Platini à Zidane. Zizou, c'est inventif. Il a cette capacité à garder le ballon et à être décisif pendant que son équipe est en difficulté. Pour moi, Zidane, c'est la simplicité et la générosité dans le jeu.Leo Messi : Je le mets à droite car c'est plus un joueur à repiquer dans l'axe sur son pied gauche. Il le fait souvent ça.Romario : Dans l'axe, pour moi, c'est l'un des meilleurs avant-centres, dans l'altruisme, le plus malin dans ses déplacements, dans le jeu, un gars qui sent le jeu, qui est capable d'éliminer, de prendre la profondeur sans aller vraiment très très vite. Ce sont aussi les démarquages dans le bon timing. Il arrivait à prendre à contre-pied dans tous ses enchaînements. Diego Maradona : Je me dois quand même de mettre Maradona. En le plaçant à gauche, il débordera sur tout le long de la ligne, plus que si j'avais mis Messi à gauche.Ronan BOSCHER


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88