1. //
  2. // 28e journée
  3. // QPR/Arsenal

Le nouveau challenge d'Arsenal

Habitués à finir en trombe après s'être fait sortir de la Ligue des champions, les Gunners ne devraient pas changer les habitudes. Surtout qu'ils sont au coude à coude avec Manchester United.

3 53
La scène est racontée par des proches de Wenger, invités à l'occasion du huitième de finale de la Ligue des champions aller contre Monaco. Quelques heures après le fiasco, l'entraîneur d'Arsenal est resté seul dans le vestiaire, la tête baissée, la porte ouverte, au milieu de tous les équipements et les straps jetés au sol par une équipe tout aussi abattue. Une scène qui amène tous les détracteurs du technicien à se frotter les mains : cette défaite, qui laisse entrevoir une cinquième élimination en huitième de finale d'affilée en Ligue des champions (le record du Real, entre 2004 et 2010, peut être égalé l'an prochain) face cette fois-ci à un adversaire abordable, pourrait être celle de trop pour l'Alsacien. Après tout, sur le même laps de temps, les Merengues ont consommé cinq techniciens (Luxemburgo, Lopez Caro, Capello, Schuster, Juande Ramos). Mais Wenger ne va pas jeter l'éponge si facilement. Surtout que sa saison n'est pas dépourvue de challenges. Une manière de reprendre confiance avant le retour dans 15 jours à Monaco ? Presque pas. Si personne ne crache évidemment sur une qualification historique, Wenger ne joue pas l'intox quand il dit qu'il n'y croit plus. Mettre trois buts ou plus à l'équipe de Jardim ? Pourquoi ne pas l'avoir fait à l'Emirates si c'était si facile ? Non, l'entraîneur français a un autre objectif : le podium du championnat anglais.

La perspective d'un gros choc à la 37e journée


Dit comme ça, le sourire prend place immédiatement sur le visage. Déjà bien distancé par Chelsea (neuf points de retard et un match en moins pour les Blues), Arsenal va une nouvelle fois se satisfaire d'un accessit. Oui, sauf que cette fois-ci, la lutte pour le dernier billet qualificatif directement pour la Champions concerne ces bons vieux ennemis de Man United, le rival préféré des clients de l'Emirates. Un duel remis au goût du jour avec le calendrier : lors de l'avant-dernière journée, Arsenal devra se déplacer à Old Trafford, exactement comme en 2002, lorsque les Londoniens avaient gagné la Premier League grâce à un but de Sylvain Wiltord. Et si ce duel enflamme désormais les forums gooners, c'est aussi une question de pragmatisme. Confiants avant de jouer Monaco, Arsenal a compris qu'avec sa défense, il était difficile de jouer face à une équipe qui joue le contre. Mais le nouveau schéma de Wenger, avec trois attaquants ainsi qu'Özil et Cazorla au milieu, s'applique parfaitement en Angleterre où tout le monde joue la gagne.

Everton et QPR, quatre jours et six points pour se refaire


Olivier Giroud en est le parfait exemple. Critiqué de toute part après son match de Ligue des champions, il sait qu'il pourra toujours tirer son épingle du jeu en championnat, où il y aura bien quelques duels aériens et une présence physique à imposer pour se mettre en confiance. Il l'a d'ailleurs prouvé ce week-end face à Everton, en ouvrant la marque, après avoir raté de nouvelles occasions. Pour Wenger, il y aura toujours des matchs au moment où les cinq blessés majeurs reviendront (Debuchy, Arteta, Flamini, Ramsey, Wilshere) ce qui n'est peut-être pas le cas en Coupe d'Europe. En ce sens, une victoire contre QPR, ce mercredi soir, permettrait de donner de la continuité aux résultats des Gunners en championnat (ils en sont à trois victoires de rang face à Leicester, Crystal Palace et donc Everton) et, surtout, pourrait permettre de placer tout l'environnement du club dans cet objectif. Mais pour vraiment calmer les esprits, les Gunners seraient bien inspirés de gagner également un trophée en fin de saison. Ça tombe bien, ils sont toujours qualifiés en Cup. Ils disputeront les quarts de finale dimanche prochain... sur la pelouse de Manchester United. Tiens tiens.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
J'aime bien Arsène, mais quand on voit le décalage entre les moyens dont il dispose depuis 20 ans et l'absence totale de trophée européen, je pense qu'Arsenal aurait pu trouver mieux. Jamais il n'a recruté un gardien valable depuis le départ de Seaman. Mertesacker en défense centrale est une blague et Ozil à 40 millions n'est pas loin de l'accident industriel. Il est grand temps de passer la main...
Quel est l'interet de l'article si ce n'est faire 30 commentaires avec des commentaires tirant toujours dans le meme sens?

De la redite pour 90% de l'article et quelques imprecisions: reduire Giroud a de la presence aerienne est ridicule et implique de ne pas regarder les matchs ou simplement les stats de Giroud qui est bien plus a l'aise dans le petit jeu et la consevraiton que dans le jeu aerien, Man uTD - Arsenal c'est lundi pas dimanche et le recentrage d'Ozil est simplement du aux absences combinees de Jako et Ramsey, Ozil etant regulierement aligne en faux ailier quand l'un des deux est operationnel.
RaulMorientes Niveau : District
En 2004, le real est allé en quart (vs Monaco 4-2 / 3-1) monsieur le "journaliste"..
De rien.
RaulMorientes Niveau : District
Je continue la lecture de l'article: Vous oubliez un autre technicien, Pellegrini, sorti lui aussi en 8e contre Lyon en 2009-2010 (1-0 / 1-1).
@devedj

Lehmann etait bien au dessus de Seaman.
Ozil etait bien plus un trophy asset marquant le retour du club sur la scene internationale en terme de transferts apres des annees de rigueur que l'identification d'un vrai manque dans l'equipe. Wenger l'a quasiment reconnu en conf de presse. D'ailleurs sans Ozil, pas sur qu'il y aurait eu un Sanchez.

Sinon concernant l'avenir de Tonton, se pose un peu le meme probleme qu'avec les "heros" de 98, etant donne sa place dans l'histoire du club, il partira quand il l'aura choisi, meme si cela doit ralentir la progression du club durant quelques annees.
Je vois bien Rosicky après un but : "People = Shit"!!!!!!
Note : 2
Wenger est general manager d'Arsenal, pas seulement entraineur, et donc responsable de l'ensemble du sportif dont la politique de transfert. Sur ce sujet des transfert, on peut faire pas mal de commentaires, c'est sûr.

Mais question, vous pensez vraiment qu'avec les divers effectifs qu'il a eu sous a main ces 5-6 dernières années, un autre entraîneur aurait pu gagner la BPL? Une coupe, je dis pas, mais la BPL? Face aux effectifs qu'on eu ces dernières années City, United et Cheldea?

Je n'y crois pas une seconde.

Je crains vraiment que le jour ou quelqu'un remplacera Wenger, ça se passe comme avec Van Gaal à United: une succession TRES difficile, avec aucun résultat en BPL à court terme.
En tout cas pour avoir vu 3 matches depuis son arrivée, c'est cool pour Tonton Arsène de pouvoir compter sur Ospina. C'est quand même vraiment une bête ce gardien. Un des rares points positifs ces derniers temps.
Xavlemancunien Niveau : National
Message posté par Phil...
Wenger est general manager d'Arsenal, pas seulement entraineur, et donc responsable de l'ensemble du sportif dont la politique de transfert. Sur ce sujet des transfert, on peut faire pas mal de commentaires, c'est sûr.

Mais question, vous pensez vraiment qu'avec les divers effectifs qu'il a eu sous a main ces 5-6 dernières années, un autre entraîneur aurait pu gagner la BPL? Une coupe, je dis pas, mais la BPL? Face aux effectifs qu'on eu ces dernières années City, United et Cheldea?

Je n'y crois pas une seconde.

Je crains vraiment que le jour ou quelqu'un remplacera Wenger, ça se passe comme avec Van Gaal à United: une succession TRES difficile, avec aucun résultat en BPL à court terme.


Bah la chute sera moins rude pour vous, ça fait quelques années que vous faites plus de résultats en BPL
Note : 1
Message posté par Xavlemancunien


Bah la chute sera moins rude pour vous, ça fait quelques années que vous faites plus de résultats en BPL


Je ne suis absolument pas supporter d'Arsenal. C'est un avis "neutre".

Et puis, côté ManU, si la saison passée a été très moche, vous pourriez revenir en C1 dès l'année prochaine. 2 ans pour faire la transition de Sir Alex, avec un peu de recul, ce n'est pas si mal, on aurait pu craindre bien pire.
Message posté par fullgrinta
En tout cas pour avoir vu 3 matches depuis son arrivée, c'est cool pour Tonton Arsène de pouvoir compter sur Ospina. C'est quand même vraiment une bête ce gardien. Un des rares points positifs ces derniers temps.


Ce qui me fait reposer la question de la valeur des gardiens de L1 (considérée très bonne) vs les fameuses "exigences" de la BPL pour les gardiens selon Lollichon: Ospina était un bon gardien de L1, mais pas un top. Il est petit pour un gardien et pas franchement puissant, totalement rédhibitoire en BPL selon Lollichon. Et pourtant il y est bon et apprécié de tous pour ses début.

Bon, on va attendre qu'Ospina ai plus de 3 matchs pour juger, mais n'y a-t-il pas là matière à se poser des questions?
@fullgrinta

Depuis la defaite au St Mary's, il y a pas mal de raison se de rejouir du debut d'annee des gunners.
Le changement de systeme a permis de trouver une relative stabilite avec un anchor man devant la defense charge uniquement des taches defensives.
Tonton a inverse le systeme et renonce a aligner un 10 qui est de toute facon broye par les milieux puissants de PL.
Mis a part la deroute monegasque, l'equipe est bien plus coherente qu'en debut de saison meme si le moindre coup de moins bien peut etre sanctionne en PL.

@Phil

Ospina est satisfaisant mais pas non plus impeccable depuis ses debuts. Comme on a pu l'entrevoir a Palace par exemple, il est encore leger dans le domaine aerien. Il compense son manque de taille par une excellente lecture des trajectoires et un vrai courage (ce qui manquait a De Gea au debut).
Note : 3
Grâce à la malédiction SoFoot, Arsenal va donc passer en LdC et finir deuxième de Premier League.

Giroud dans les airs, c'est un peu l'anti-Ayew : il a la taille mais pas le timing. Son apport se joue bien plus au sol, comme le dit Ari. Arsène bricole avec les blessés (Wilshere, particulièrement, manque beaucoup) mais on avait l'impression ces dernières semaines qu'Arsenal retrouvait sa force collective, avec l'émergence de Coquelin. Ca pioche un peu, preuve avec le match face à Monaco, mais même si le personnage m'agace souvent avec ses marottes et obstinations, Arsène fait tout de même un travail remarquable.

@Phil... : j'attendrais tout de même un peu avant de proclamer le retour de United. Ca joue moins bien que Palace et la qualif en Champions est tout sauf acquise à ce stade.
Xavlemancunien Niveau : National
Message posté par Phil...


Je ne suis absolument pas supporter d'Arsenal. C'est un avis "neutre".

Et puis, côté ManU, si la saison passée a été très moche, vous pourriez revenir en C1 dès l'année prochaine. 2 ans pour faire la transition de Sir Alex, avec un peu de recul, ce n'est pas si mal, on aurait pu craindre bien pire.


Au temps pour moi, c'est le "je crains" qui m'a induit en erreur. Nous on a surtout perdu un an avec Moyes qui reprend un effectif repus, champion par défaut, sans garder le staff de Sir Alex. Si un coach de l'envergure d'un Van Gaal (pas disponible à ce moment-là c'est vrai) avait repris l'équipe, pas sûr qu'on soit dans la situation où l'on est maintenant, y'aura eu une période de transition mais sans doute pas aussi violente, c'est mon avis en tout cas.
Message posté par Phil...


Bon, on va attendre qu'Ospina ai plus de 3 matchs pour juger, mais n'y a-t-il pas là matière à se poser des questions?


Pas vraiment... te souviens-tu des débuts catastrophique de Lloris, qu'on a attribués à sa défense flottante mais qui a tout simplement mis plusieurs mois avant de se mettre au niveau ? Idem pour De Gea, par exemple. Je pense que faire une comparaison linéaire en termes de niveau n'apporte pas grand chose dans ce cas : des exigences différentes, certainement, peut-on pour autant les réduire à une question de qualité ? Voir aussi Ter Stegen avec le Barça, ou bien les gardiens qui brillent en CDM et ne font rien derrière.
I put my fingers into my eyes!!!!
Message posté par Xavlemancunien


Au temps pour moi, c'est le "je crains" qui m'a induit en erreur. Nous on a surtout perdu un an avec Moyes qui reprend un effectif repus, champion par défaut, sans garder le staff de Sir Alex. Si un coach de l'envergure d'un Van Gaal (pas disponible à ce moment-là c'est vrai) avait repris l'équipe, pas sûr qu'on soit dans la situation où l'on est maintenant, y'aura eu une période de transition mais sans doute pas aussi violente, c'est mon avis en tout cas.


Avec le recul, on a quand même l'impression que Soeur Alex avait tout planifié pour rendre sa succession compliquée : non-renouvellement des cadres, transferts à court terme (RVP), jeunesse moyenne privilégiée (Cleverley) et départ de pousses plus prometteuses (Pogba). Soit c'est voulu, soit il a un peu lâché la rampe dans ses dernières années...
Note : 7
Si on reproche à Arsène de n'avoir plus gagné la BPL depuis plus de 10 ans, alors il faudrait aussi reprocher à Florentino Perez de n'avoir gagné qu'un seul Championnat sur les 6 derniers.

S'il y a un paramètre que le temps occulte souvent : c'est la concurrence. Et en l'occurrence, ça fait bien longtemps qu'Arsenal a plus eu l'effectif de ses rivaux. Entre le Chelsea de Mou, le Man U de Cristiano Ronaldo, le City du Cheick voir même le Liverpool de Torres/Gerrard, c'est pas facile de s'imposer.

La seule chose qu'on pourrait reproche à Arsène, c'est d'être un trop bon gestionnaire et de manquer clairement de folie (ce qui donne la régularité mais ne fait pas gagner de titres).
Message posté par devedj
J'aime bien Arsène, mais quand on voit le décalage entre les moyens dont il dispose depuis 20 ans et l'absence totale de trophée européen, je pense qu'Arsenal aurait pu trouver mieux. Jamais il n'a recruté un gardien valable depuis le départ de Seaman. Mertesacker en défense centrale est une blague et Ozil à 40 millions n'est pas loin de l'accident industriel. Il est grand temps de passer la main...


"Il est grand temps de passer la main..."
Entièrement d'accord. Ou prendre du recul et devenir simple manager et avoir qq sur le banc pour les matchs.
Message posté par rty
La seule chose qu'on pourrait reproche à Arsène, c'est d'être un trop bon gestionnaire et de manquer clairement de folie (ce qui donne la régularité mais ne fait pas gagner de titres).


Au delà de la régularité, ça apporte surtout ce qui fait que les proprios d'Arsenal veulent le garder: de la rentabilité.

Arsenal fait partie des rares entreprises dans le foot à générer des revenus importants et de façon pérenne. Et ça, c'est clairement une réussite dans laquelle Wenger a une large part de responsabilité.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 53