1. // Joyeux Noël

Le Noël de Le Graët

Arrivé en cadeau surprise (les mauvaises langues disent pour le plus grand bonheur des clubs pros) à la tête de la FFF, notre nouveau président post-Knysna se retrouve à gouverner le bateau un peu ivre du foot français, avec comme principal bagage et programme ce qu’il a vendu lors des élections: un solide sens pratique. Alors autant lui redonner un peu de la magie de Noël avec une petite sélection de cadeaux, afin de l’aider à affronter une année 2012 pleine de promesses et surtout de risques.

8 1
- Claire-Gabrielle Tanon « Al Jazeera. Liberté d'expression et pétromonarchie » (PUF)

Nul doute que l’avenir du ballon tricolore se discutera en partie désormais sur les plateaux hexagonaux du groupe qatarien, alors autant savoir à qui l’on cause avant de venir une ou deux fois par an expliquer que tout va bien dans le foot français.

- Eliane Patriarca & Pauline André « Le sport vert » (Actes sud junior)

Car si les bleus étaient allés à l’entraînement en vélo, il n’y aurait jamais eu d’affaire du bus à Knysna. En voilà une piste à creuser pour la renaissance du sens civique de nos stars à crampons dorés.

- « Ukraine : guide Lonely Planet »

Félicitations se dit привітання en ukrainien, cela fera toujours plaisir à l’entraineur de la sélection nationale. Pour les bonnes adresses à Donetsk ou Kiev, demander à DSK.

- Titiou Lecoq & Diane Lisarelli « L’encyclopédie de la web culture » (Robert Laffont)

Dur pour un président à l’ancienne de comprendre la révolution numérique, surtout quand à la Fédé elle se résume à bien faire fonctionner le logiciel d’enregistrement des licences (dont tous les clubs amateurs au passage se plaignent). Bref il serait temps d’ouvrir son compte facebook et twitter, de rejoindre la page Tatane, ou de s’abonner au fil de Domenech. Sinon, un abonnement à « sport et plein air » , la revue de la FSGT pour trouver des idées pour garder ses licenciés en foot loisir ?

- Gilles Verdez & Matthieu Suc « La face cachée de Franck Ribéry » ( Editions du moment)

Puisqu’il paraît que les Bleus ont retrouvé le chemin de « l’humilité » …

- « La France noire : Trois siècles de présence » (La découverte)

Après avoir maintenu Mr. François Blaquart à la responsabilité de la DTN, alors que sa réputation fut salement amochée après l’affaire des quotas, peut-être a-t-on besoin d’un peu d’histoire pour se remémorer d’où vient le malaise (et pas seulement d’un Mondial raté)?

- Une adhésion à la fondation Terra Nova (http://www.tnova.fr/)

Soutien – discret – de Hollande pendant les primaires, maire socialiste d’une ville modeste et chef d’entreprise à dimension humaine. Bref beau représentant de la gauche qui aime les gagnants et les classes moyennes, pour qui le progrès, c’est la voie du milieu.

- Bastien Drut « Économie du football professionnel » (La découverte) ou Xavier Breuil « Histoire du football féminin en Europe » (Nouveau Monde édition)

Ou comment régler la quadrature du ballon : soutenir le sport pro qui l’a porté à bout de bras vers son poste actuel ou miser sur le développement des féminines contre les conservatismes des barons du foot provincial.

- Jean-Paul Ollivier « L’aventure du football en Bretagne » (éditions palantines)

Le foot breton est au foot français ce que le PS est à la gauche, une belle réussite locale…

- Jean-François Bourg « Clubs sportifs et collectivités territoriales : enjeux, modèles, partenariats et stratégies » (PUS

Après 2012, son prochain chalenge sera de lancer sur de bons rails la préparation de l’Euro 2016. Mais le contexte s’assombrit, la crise se précise, et on regarde un peu plus où se dépense l’argent public. Nancy a jeté l’éponge, Nantes dès le départ et Strasbourg no comment… foot de riche certes, mais qui va le rester ?

- « Code du sport » (Dalloz)

En cas de litige avec certains salariés, par exemple sur un renouvellement de contrat, autant connaître un peu le droit.





Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Le Graët, élu pour remplacer les vieux hébitués, dépoussiérer et moderniser le fonctionnement de la fédé, et enfin redorer l'image de l'équipe de France.
Ben il a eu tout faux, et déjà pas mal de casseroles en quelques mois.
Normal, ça fait 40 ans qu'il y est.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 1