En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 20e journée
  3. // Napoli/Genoa (2-1)

Le Napoli s'en remet à Higuaín

Pour le dernier match de la 20e journée de Serie A, le Napoli s'impose face au Genoa (2-1). Dominateurs, les Azzurri ont gâché énormément d'occasions après l'ouverture du score d'Higuaín et ont bien failli le payer très cher. Heureusement, Pipita a inscrit un penalty pour arracher la décision et permettre aux siens de retrouver leur place sur le podium.

Modififié
« Pour le Napoli, a marqué... avec le numéro neuf... Gonzalo... (Higuaín)... Gonzalo... (Higuaín)... Gon-za-lo...(Hi-gua-in)... » Daniele « Decibel » Bellini, speaker officiel du Napoli, est rodé et n'a pas eu, cette fois, à attendre bien longtemps pour célébrer la nouvelle réalisation de son attaquant argentin préféré. L'attente a duré précisément huit petites minutes. Le temps pour l'ancien Madrilène de faire ce qu'il sait faire de mieux : trouver le chemin des filets adverses. Pas le but le plus difficile de sa carrière, loin de là, sur une simple tête à l'affût d'un tir repoussé de Callejón, mais suffisant pour mettre le Napoli sur orbite. Sauf que les Azzurri vont se faire peur derrière en manquant un nombre excessif d'occasions et en laissant le Genoa revenir. Mais la sono de Bellini va heureusement résonner une seconde fois pour un doublé décisif du maître des lieux.

Higuaín maître des lieux...


Quand on reçoit un ami, la coutume veut qu'on lui réserve la meilleure hospitalité. Gonzalo Higuaín n'a cependant que faire des vieilles amitiés entre le Napoli et le Genoa. Même pas le temps de s'installer confortablement dans les travées du stadio San Paolo - est-ce toutefois possible ? - que l'Argentin inquiète déjà Mattia Perin. Juste histoire de se chauffer et d'être bien placé quelques instants plus tard pour pousser au fond un ballon repoussé par le prometteur gardien transalpin. Un but pas franchement superbe, mais qui a le mérite de lancer définitivement la partie. D'une surface à l'autre, les occasions se succèdent sans qu'aucune des deux équipes ne parvienne toutefois à trouver à nouveau la faille. Higuaín tente bien de faire respecter une seconde fois les règles de la maison, mais la réussite n'est pas au rendez-vous. Trop court d'abord sur un excellent ballon d'Hamšík, Gonzalo voit ensuite le Slovaque, puis De Guzmán gâcher deux énormes opportunités dont il est à l'origine. Quand ce n'est pas M. Calvarese, l'arbitre de la rencontre, qui le sanctionne à tort pour un tirage de maillot grossier de Roncaglia. Pas envieux de jouer au faire-valoir, le Genoa se montre quand même dangereux avant le retour aux vestiaires avec Antonelli qui teste Rafael, sans succès.

... et justicier bienvenu


La reprise reprend sur les mêmes bases avec un Napoli toujours dominateur. De Guzmán a encore une formidable position pour doubler la mise, mais Burdisso réalise un retour miraculeux pour sauver sur sa ligne. Dans la foulée, c'est Higuaín qui gâche devant Perin en ratant totalement son geste. Bertolacci n'est d'ailleurs pas loin de punir le manque de réalisme napolitain, mais sa frappe n'accroche pas le cadre. C'est finalement Iago Falque qui remet les compteurs à zéro d'une frappe gagnante à l'entrée de la surface. Le Napoli repart à l'assaut pour reprendre l'avantage, mais Callejón ne trouve que la barre d'abord, puis le mur rossoblù sur un coup franc bien placé et enfin les gants de Perin par deux fois. Entré à la place de Fetfatzidis (à la 53e minute), M'Baye Niang a lui une occasion en contre, mais sa frappe est trop molle pour inquiéter sérieusement Rafael. La solution arrive finalement d'une phase arrêtée comme souvent, le Napoli se procurant un penalty pour des tirages de maillot aussi bien sur Albiol que sur Higuaín. Pipita ne se fait pas prier et convertit la sentence. Le Napoli se contentera de gérer sereinement le dernier quart d'heure pour entériner sa victoire et reprendre sa place sur le podium. Grazie Gonzalo.

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern 1 Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !
il y a 1 heure Lamine Sané signe à Orlando 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
il y a 9 heures Ronaldinho se lance dans la musique 11 Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1 Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 18 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 11
À lire ensuite
Le tifo qui fait tache