1. //
  2. //
  3. // Bologne-Naples (3-2)

Le Napoli piégé à Bologne

Invaincu depuis la première journée, le Napoli se fait piéger à Bologne (3-2). Les Azzurri, qui étaient menés 3-0, ont failli inverser la tendance en toute fin de match, mais les Rossoblù ont tenu bon. Higuaín et Destro ont chacun inscrit un doublé.

Modififié
0 28

Bologne FC 3-2 SSC Napoli

Buts : Destro (14e, 60e) et Rossettini (21e) pour Bologne // Higuaín (87e, 90e) pour le Napoli

Le Napoli est tombé ! Ce n’était plus arrivé depuis la première journée de Serie A, mais les hommes de Maurizio Sarri sont tombés dans le piège tendu par Bologne. Mode d’emploi tout droit sorti de l’esprit de Roberto Donadoni. Étape 1 : prendre rapidement l’avantage sur un long ballon mal jugé par la défense napolitaine. Étape 2 : creuser dans la foulée l’écart sur corner. Étape 3 : subir et prier que San Gennaro n’ait pas fait déplacement jusqu’en Émilie-Romagne. Étape 4 : tripler la mise en contre. Étape 5 : résister tant bien que mal au retour fou du Napoli. Un piège qui a parfaitement fonctionné face à des Azzurri dans un mauvais jour. Résultat, le Napoli laisse la première place à l’Inter, tandis que Bologne sort de la zone rouge.

Le Napoli pris à la gorge d’entrée


Depuis le début de saison, le Napoli est l’équipe qui a inscrit le plus de buts en Serie A dans le premier quart d’heure de chaque période. Forcément averti du danger, Bologne est sur ses gardes et le gros pressing imprimé par les hommes de Donadoni gène les Azzurri. Franco Brienza, sur coup franc, pousse même Reina à s’employer (5e). La force de frappe napolitaine peut toutefois faire la différence à tout moment et il faut une grosse parade de Mirante pour empêcher Callejón d’ouvrir le score au terme d’une superbe action collective (12e). Le chasseur napolitain vient de faire le mauvais pas de trop. Car moins de deux minutes plus tard, Diawara (ba)lance un long ballon profondeur que Raúl Albiol juge très mal. En puissance, Mattia Destro bouffe le défenseur espagnol occupé à réclamer un hors-jeu inexistant, et bat Pepe Reina (1-0, 14e).

Surpris, le Napoli est incapable de réagir. Pis, il sombre. Sur corner, Luca Rossettini, libre de tout marquage, place une puissante tête sur laquelle Reina doit à nouveau s’incliner (2-0, 22e). Même pas une demi-heure de jeu et le Napoli éprouve la même sensation que les amoureux du vendredi soir : la gueule de bois. D’autant plus que la défense rossoblù n’agit pas tout à fait comme un Efferalgan. Au contraire, c’est un vrai casse-tête. Et quand Insigne se retrouve seul, il place sa tête dans les gants de Mirante (33e). Callejón croit trouver la solution dans la foulée, ça finit sur le poteau (34e). Si le Napoli manque donc un peu de réussite, il ne faut toutefois pas se méprendre, il réalise clairement une prestation insuffisante.

Le Napoli se réveille trop tard


Sans doute secoués à la pause par Sarri, les Napolitains reviennent avec une énorme grinta. Mais Higuaín gâche un service en or d’Hamšík en envoyant le ballon au-dessus (47e). Décidément, les Partenopei sont vraiment dans un fameux « jour sans » . Ça se confirme d’ailleurs avec un festival d’Allan qui se finit au ras des montants de Mirante (50e). Puis Insigne (toutefois hors jeu) et Higuaín qui se heurtent à un très bon Mirante (57e, 59e). La partie est en tout cas très agréable à suivre avec des Rossoblù qui n’hésitent pas à se projeter vers l’avant dès que l’occasion se présente et à qui, contrairement aux Napolitains, tout réussit.

Dans un angle assez fermé, Mattia Destro triple effectivement la mise avec le concours d’un Reina quelque peu fautif (3-0, 60e). Sarri a beau lancer Maggio et Mertens dans la bataille le Napoli n’y est plus du tout. C'est même Bologne qui domine désormais les débats. Jusqu'à ce que le vrai Higuaín se décide à faire son apparition. Une reprise de l'extérieur du pied sublime et le Napoli se remet timidement à y croire (3-1, 87e). Un enchaînement dévastateur de plus de Pipita, et le Napoli croit vraiment à l'improbable retournement de situation (3-2, 90e). Mais Bologne tiendra toutefois son exploit jusqu'au bout et confirme son renouveau depuis l’arrivée de Donadoni. Pour le Napoli, il s’agira de prouver dès la semaine prochaine à domicile face à la Roma, qu’il ne s’agissait que d’un accident de parcours.


Par Éric Marinelli
Modifié

Dans cet article

Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Et oui, que voulez vous, y a des jours comme ça, des jours sans.

Tout était contre Naples aujourd'hui: inefficacité de leur part, gros match de Bologne, défense toujours à l'arrache mais solide, malchance au niveau de la finition, efficacité absolu de Bologne...

Par contre Hamsik et Jorginho, il va quand même falloir se réveiller un jour ou l'autre. Ca fait deux matchs qu'ils y arrivent pas quand même.

Enfin, le prochain match est à domicile face à la Roma. De quoi faire le plein de confiance et éliminer quasi définitivement un prétendu concurrent pour le scudetto (la Roma qui, soit dit en passant, sort d'une prestation d'une tristesse inouïe face au Toro).
Bon si on fracasse la Viola au prochain match, on sera sur le podium, malgré ce début de saison cauchemardesque.

On s'en sort bien.

Pas de bol pour les pépito face à Bologne. Pas mal d'occases, mais bon quand tu alignes Albiol et Reina, ça finit toujours par se payer.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par bofbof2004
Bon si on fracasse la Viola au prochain match, on sera sur le podium, malgré ce début de saison cauchemardesque.

On s'en sort bien.

Pas de bol pour les pépito face à Bologne. Pas mal d'occases, mais bon quand tu alignes Albiol et Reina, ça finit toujours par se payer.


Reina c'est toujours mieux que ces espèces de mecs qu'ils se tapaient l'année dernière en tant que gardien.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Merci de le souligner...J'étais content de ne pas voir de brève sur le match d'hier....Dzeko, Falque et Rudiger en dessous de tout, pas d'envie rien.

4 matchs sans victoire, le jeu se deteriore. Sans victoires contre le Bate et Naples Garcia va sauter. Spalletti aurait déjà donné son accord pour le remplacer.
@bofbof ! Tu t'es planté ou tu pensais bien à Reina ! ?
straussken Niveau : DHR
Voilà pourquoi je pense que le Napoli est un concurrent moins sérieux que l'inter pour le titre. L'inter est une équipe hyper cynique, qui gagne tous ses matchs par un but d'écart et qui reste toujours très solide. Le napoli, c'est plus une question de forme du moment, de folie, mais ça s'estompe toujours à un moment où à un autre.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par straussken
Voilà pourquoi je pense que le Napoli est un concurrent moins sérieux que l'inter pour le titre. L'inter est une équipe hyper cynique, qui gagne tous ses matchs par un but d'écart et qui reste toujours très solide. Le napoli, c'est plus une question de forme du moment, de folie, mais ça s'estompe toujours à un moment où à un autre.


Message posté par bofbof2004
Bon si on fracasse la Viola au prochain match, on sera sur le podium, malgré ce début de saison cauchemardesque.

On s'en sort bien.

Pas de bol pour les pépito face à Bologne. Pas mal d'occases, mais bon quand tu alignes Albiol et Reina, ça finit toujours par se payer.


Ton point de vue se respecte, mais on peut aussi penser d'un autre coté que pour l'Inter aussi ça finira par bloquer un jour ou l'autre.

Ils auront pas à tous les matchs des miracles comme le but d'hier. Là où Naples se repose sur un collectif et une régularité dans le jeu bien supérieure.
Puis faut pas déconner, c'est leur première défaite depuis la 1ère journée, c'est peut être pas encore le moment de tirer des enseignements fondamentaux..
Message posté par Georgesleserpent 2.0
Ton point de vue se respecte, mais on peut aussi penser d'un autre coté que pour l'Inter aussi ça finira par bloquer un jour ou l'autre.

Ils auront pas à tous les matchs des miracles comme le but d'hier.


Mouais, c'est ce que je me dis depuis le déput de saison, mais à part contre Florence, ils ont jamais craqué et ont toujours fini par marqué ce petit but qui fait gagner.

Cet Inter, c'est le méga favori pour le titre. Très solide derrière et cynique devant. Le Napoli est trop romantique.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par bofbof2004
Mouais, c'est ce que je me dis depuis le déput de saison, mais à part contre Florence, ils ont jamais craqué et ont toujours fini par marqué ce petit but qui fait gagner.

Cet Inter, c'est le méga favori pour le titre. Très solide derrière et cynique devant. Le Napoli est trop romantique.


Il est vrai que les faits jouent pas en faveur de mon opinion. Mais (et ça n'engage que moi) je peux pas m'empêcher de penser que tôt ou tard ça va finir par foirer.
Puis accessoirement, dans les chocs, l'Inter c'est pas ouf. De mémoire, ça donne deux matchs deux défaites, non ?

Enfin ça n'enlève rien à leur saison hallucinante. Les types sont en reconstruction et sont déjà parmi les favoris pour le titre, c'est assez étonnant.
J'ai hâte de voir ce qu'ils donneront en Europe dans les années à venir, avec un peu de renforts. Leur style de jeu risque d'être parfaitement adapté.
@bofbof
Et bien, t'as un poil changé d'avis tout de même si je relis tes posts du match napoli - inter !
Week-end béni !
Ljajic s'est vu octroyé le droit de ne plus porter le sac de foot de Jovetic :-)
Message posté par Cesololi
Ljajic s'est vu octroyé le droit de ne plus porter le sac de foot de Jovetic :-)


Ljajic est toujous aussi mauvais. Hier soir, il peut en mettre quatre, incroyable ce qu'il manque. C'est un garçon d'écurie, un palefrenier et encore je ne le laisserai pas approcher de mon cheval.

Mais le reste de l'Inter et particulièrement sa défense (Handanovic, Miranda, Medel et Kondog), c'est du très très lourd.
T'es mythique, un vrai pseudo docteur !
Georgesleserpent 2.0 Niveau : National
Message posté par bofbof2004
Ljajic est toujous aussi mauvais. Hier soir, il peut en mettre quatre, incroyable ce qu'il manque. C'est un garçon d'écurie, un palefrenier et encore je ne le laisserai pas approcher de mon cheval.

Mais le reste de l'Inter et particulièrement sa défense (Handanovic, Miranda, Medel et Kondog), c'est du très très lourd.


http://www.whoscored.com/Matches/100620 … nter-Genoa

:)

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 28