Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 8e journée

Le Napoli, oh oui !

Le Napoli remporte le choc face à la Fiorentina et impressionne. L'Inter et la Juve restent dos à dos, tandis que la Roma enchaîne sans faire de bruit. Cette Serie A est indécise et captivante.

Modififié

L'équipe du week-end : le Napoli

Le match face à la Fiorentina, leader de Serie A, était très attendu, et le Napoli a répondu présent. Surtout en deuxième mi-temps, avec un jeu toujours aussi léché, un duo Higuaín-Insigne intraitable et un Allan éblouissant. Les Partenopei font de plus en plus figure de favoris pour le Scudetto. Une belle leçon pour ceux qui avaient très, et trop vite enterré Maurizio Sarri et son Napoli. En tête de file, évidemment, le plus célèbre supporter napolitain : Diego Maradona. On imagine que la prochaine fois, le Pibe de Oro y pensera à deux fois avant de parler. Quoique…

Vidéo

L'analyse définitive : le Milan n'est pas sorti du pétrin

Silvio Berlusconi a mis la pression dans la presse (et sûrement en personne), Siniša Mihajlović a changé de système de jeu. Mais face au Torino, le Milan n'a pas franchement été plus emballant. Certes, les Rossoneri ont ouvert le score et longtemps maîtrisé les Granata qui ont mis plus d'une heure à tenter leur premier tir. Mais dès le réveil de la troupe de Giampiero Ventura, le Milan a complètement disparu des débats. Comme on dit « Rome ne s'est pas faite en un jour  » , mais ce Milan commence à très sérieusement inquiéter, déjà. Sans parler d'une vente du club qui paraît de plus en plus hypothétique. Pauvre Diavolo.

Vous avez raté Genoa-Chievo et vous n'auriez pas dû

Le Chievo a longtemps été considéré, à juste titre, comme l'équipe la plus chiante du championnat. Mais ça, c'était avant. À peine une minute, et Paloschi ouvre déjà le score sur une jolie reprise. Mais le Genoa ne se laisse pas démonter par son entame manquée et inverse la donne en moins de cinq minutes grâce à Pavoletti et l'ancien Nantais Gapke. Un peu de piment avec l'expulsion de Dmezaili, et d'émotions avec une somptueuse Madjer acrobatique de Pellisier pour remettre les compteurs à zéro. On en reste là ? Pas du tout, puisque Tachtsidis, à peine entré en jeu, délivre le Genoa au bout du temps additionnel (3-2). Superbe.

Les buts du week-end

Miralem Pjanić pour son dixième coup franc direct avec la Roma, le troisième déjà cette saison. On aime aussi la célébration. Papapa.



Alejandro Gómez pour un corner direct avec l'Atalanta. « On avait l'habitude de voir cela de la part de Diego Maradona, dans les années 80 » , s'enflamme le commentateur. Le Papu d'oro.



Un beau but collectif pour Palerme et Franco Vázquez. Décisif pour les Rosanero qui retrouvent la victoire après quatre défaites et un nul.

Vidéo

On se remet une dose de Pellissier. Une bonne drogue.


Les frappes qui auraient pu tout changer

Le choc entre l'Inter et la Juve est donc resté bloqué à 0-0. Mais le match n'a pas été dénué d'émotions et deux tentatives en particulier auraient pu tout changer. La première, signée Marcelo Brosović, s'écrase sur la barre de la Juve, avec la participation de Buffon, encore auteur d'une énorme intervention.



La seconde est l'œuvre de Sami Khedira qui échoue, lui, sur le poteau. Pas toujours fiable, la Deutsch qualität.


Les images du week-end

Daniele De Rossi fêtait ce week-end sa 500e apparition avec la Roma. Les tifosi de la Louve n'ont pas manqué de saluer la performance avec une banderole devant le Colisée : « 500 fois un maillot en carrière. Daniele De Rossi, éternel symbole. »


Le prophète en son pays.


La forme, Gigi ?


Côté tifosi, ceux du Milan sont aussi habitués aux messages sur banderole : « 17/10/2015 : club, entraîneur et joueurs, pour cette Curva qui vous encourage depuis toujours, vous êtes déjà à la dernière chance » . Un bon coup de pression.

Le tifo du week-end

Le derby d'Italie entre l'Inter et la Juve est souvent marqué par les impressionnants tifos réalisés en tribunes. Et cette 157e édition en Serie A n'a pas manqué à la tradition. Avec une chorégraphie en deux temps, inspirée des Nerazzurri : « Berlin. 06/06/2015… Vous y étiez presque… Continuez de rêver » . Une référence évidemment à la défaite de la Juve face au Barça en finale de Ligue de Champions, et aussi au triplé de l'Inter en 2010.


Une autre version moins imposante, mais tout aussi efficace.

La stat inutile

2. Fabio Quagliarella et Alberto Paloschi sont les deux seuls joueurs du championnat à avoir marqué du pied droit, du gauche et de la tête. La complète, chef.

Et sinon...

Sassuolo continue son très bon début de championnat, avec une victoire face à la Lazio, décidément en galère hors de ses terres (2-1). Espérons pour eux que tous les chemins mènent vraiment à Rome.

Pazzini a inscrit son premier but de la saison, sur penalty. Insuffisant pour le Hellas qui partage les points avec l'Udinese (1-1) et tombe dans la zone de relégation.

Une zone dont sort Frosinone, auteur d'une jolie victoire contre la Sampdoria (2-0).

Avec 9 points au compteur après 8 matchs, la Juve réalise son pire début de saison depuis 1969/70.

Gonzalo Higuaín a inscrit 11 buts lors de ses 8 derniers matchs au stadio San Paolo. Insigne a, lui, déjà dépassé son record de buts sur une saison. C'est ce qu'on appelle marcher sur l'eau.

⇒ Résultats et classement de Serie A

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur