1. //
  2. // 1/4 finale aller
  3. // Wolfsburg/Napoli (1-4)

Le Napoli démolit Wolfsburg

Si l'authentique pizza napolitaine cuit en 90 secondes, il aura fallu 90 minutes à Naples pour cuisiner Wolfsburg comme il faut. Au final, une régalade de la part des hommes de Rafael Benítez. Le VfL, lui, s'incline pour la première fois en sept rencontres et va devoir vite se remettre au travail pour vivre une fin de saison pas trop compliquée.

Modififié
7 74

Wolfsburg - Naples
(1-4)

N. Bendtner (80') pour Wolfsburg , G. Higuaín (16'), M. Hamšík (23'), M. Hamšík (65'), M. Gabbiadini (77') pour Naples.


Parfois, le football, c'est facile. Il suffit de recevoir la balle sur un côté, la contrôler et lever la tête. Un camarade de jeu aura entretemps eu la bonne idée de démarrer au bon moment dans le dos de la défense pour être servi dans de bonnes conditions. Ne reste plus qu'à faire la bonne passe, un peu forte, mais dosée quand même, et le tour est joué. Ce football facile, Wolfsburg l'a beaucoup pratiqué ces dernières semaines. Mais ce soir, c'est Naples qui a régalé. Emmenés par leur quatuor Mertens-Hamšík-Higuaín-Callejón, les Azzuri se sont amusés avec leurs adversaires du soir. Il faut dire qu'il y avait de quoi être motivé : ce soir, Rafael Benítez fêtait son 55e anniversaire. Gageons que les Napolitains vont bien s'amuser sur le chemin du retour.

Higuaín au four et au moulin


Pourtant, d'entrée de jeu, Wolfsburg avait pris les devants et était parti à l'assaut des buts de Mariano Andújar. Malheureusement pour les Loups, les Napolitains n'étaient pas venus pour se faire bouffer, et le montrent très vite. Au quart d'heure de jeu, la paire Naldo-Knoche oublie complètement Gonzalo Higuaín. L'Argentin, bien lancé par Dries Mertens dans le dos de la défense, ne se fait pas prier pour crucifier Diego Benaglio. Du coup, comme contre l'Inter, les Loups se retrouvent menés au score. On se dit alors qu'ils vont réagir, qu'ils vont continuer à pousser. Que nenni : galvanisés par leur but, les Partenopei commencent à mettre sévèrement la pression sur leur hôte du soir.

Ça sort vite sur l'attaquant derrière, ça presse bien devant. Et surtout, ça joue simple et efficace. Quelques minutes après son but, Higuaín trouve parfaitement Marek Hamšík qui, lui aussi, profite du congé pris par l'axe défensif du VfL pour aller tromper Benaglio. Ça commence à être difficile pour Wolfsburg, d'autant plus que les joueurs de Dieter Hecking ne montrent pas vraiment quoi que ce soit de rassurant. Le schéma semble être toujours le même : trouver un joueur dans l'intervalle aux abords de la surface, ledit joueur cherche Dost pour la lui mettre, et centre. Le problème, c'est que la défense napolitaine, elle, veille au grain et devance à chaque fois le Néerlandais. Il y a bien cette frappe de Schürrle en fin de première mi-temps, mais Andújar réalise la parade qu'il faut pour que la balle touche la barre et finisse en corner.

Lord Bendtner sauve l'honneur


Plus fort, plus tranchant, Naples continue à jouer sans complexe. Quelques minutes seulement après les citrons, Higuaín, encore oublié, se présente seul devant Benaglio. Cette fois-ci, c'est le Suisse qui gagne son duel (49e). Un sursis plus qu'autre chose, car il semble clair que Wolfsburg n'est pas au mieux dans cette rencontre. Ce n'est pas la meute de Loups de ces dernières semaines, qui démonte son adversaire ou qui pousse jusqu'à le faire craquer. Cette meute-là semble manquer de lucidité. C'est du moins ce que l'on a envie de croire quand on voit la remise de Josuha « Geoffrey » Guilavogui (pourtant auteur d'une saison de très bonne facture) sur la passe de Benaglio. Callejón se régale de l'offrande du Français et sert Hamšík qui y va tranquillement de son doublé. Lentement mais sûrement, Naples démonte Volkswagen.

Les transmissions sont fluides, le moteur tourne bien, alors qu'en face, c'est la panne sèche. Knoche, qui ne fera pas de vieux os, oublie le nouvel entrant Manolo Gabbiadini qui inscrit tranquillement le quatrième but de son équipe (77e). Si Bentdner réduit la marque trois minutes plus tard, Gabbiadini et sa frappe sur la barre sont là pour rappeler que Naples peut marquer à n'importe quel moment, et que les Loups ont intérêt à se calmer s'ils ne veulent pas que l'humiliation à domicile soit encore plus insoutenable. Naples s'impose finalement 4 buts à 1. L'addition est salée pour Wolfsburg, et surtout pour Dieter Hecking : suite à un pari, l'entraîneur de Wolfsburg va devoir payer un euro de plus à chaque consommation prise dans son café italien préféré. Les gérants sont en effet fans du Napoli.

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Stop avec le football allemand et l'argument du il y a des buts , du spectacle bla bla que c'est faible tactiquement défensivement les allemands entre le bayern dormund shalke et maintenant worlsburg , ils essayent de recopier les anglais ?
georgesleserpent Niveau : Loisir
Excellent Napoli, très beau match mais au final c'tait presque prévisible.
Le Napoli a une équipe taillée pour l'Europe: Tactiquement très forte, très solide quand elle défend en bloc, très rapide et précise en contre, efficace, par moment excellente au pressing et capable de combinaisons en attaque exceptionnelles...
Bref superbe Napoli ce soir.
harry plotteur Niveau : DHR
Quelqu'un à osé parler de renouveau ?
Un combo live So Foot/W9/gros match/Europa league qui m'a réconcilié avec le foot, excellente soirée que j'ai vécu là ! Quelle belle équipe ce Napoli, Benitez est quand même un monstre. Vivement le retour pour kiffer encore autant !
Note : 7
J'annonce le quintuplé de Bendtner au retour !
georgesleserpent Niveau : Loisir
Par contre je suis assez déçu par Wolfsburg. Franchement à part balancer devant, je vois pas trop ce qu'ils font. Sans parler de la défense.

Déjà face à l'Inter j'étais pas hyper impressionné, là face à une équipe sérieuse ça passe plus.

Puis question à mi chemin entre le sérieux et la provocation gentille: puisque de nombreuses personnes s'emploient à nous rappeler que la Lazio et Felipe Anderson de cette saison sont une hype, rien de plus, pourquoi on pourrait pas faire pareil pour Wolfsburg ?
JuanSchiaffino Niveau : National
Message posté par harry plotteur
Quelqu'un à osé parler de renouveau ?


autant je suis d'accord avec Georges plus haut pr dire que c'était un tres beau Napoli ce soir, autant je vais me permettre d'osé dire attention à l'enflammade.
Si "renouveau" il y a vraiment, pr la Serie A, ca voudra dire gagner des titres européens, et pour linstant, Napoli n'a fait que gagner un (tres beau) match aller en quart. ^^
madjerinho Niveau : CFA2
Ptain c'est toujours pareil ... dès qu'un club anglais se fait dégager de C1 "championnat surcoté"; dès qu'un club italien se prend les pieds dans le tapis "le déclin de la Serie A". Un club allemand se fait latter ? "stop avec le football allemand".

Quand est-ce que vous allez cessez ces éternels concours de bite putain, c'est gerbant, et surtout quand est-ce que vous allez arrêter d'essayer de prouver des choses sur un match !! et puisqu'on y est, mon coco ya 2 ans yavait un Dortmund - Bayern en finale, je te rappelle.

Blaireau va. Et ça me fait mal de le dire à qquun dont le pseudo est Juninho.
Message posté par Juninho6938
Stop avec le football allemand et l'argument du il y a des buts , du spectacle bla bla que c'est faible tactiquement défensivement les allemands entre le bayern dormund shalke et maintenant worlsburg , ils essayent de recopier les anglais ?


Quand le Bayern a marché sur l'Europe pour affronter Dortmund en finale il y a 2 ans, on n'a pas vu ta tronche toi...
3e à l'indice UEFA...bah oui ce sont des tranches. Vu ton pseudo, tu pourrais me dire contre qui joue l'OL cette semaine en Europe? J'ai oublié...
Message posté par madjerinho
Ptain c'est toujours pareil ... dès qu'un club anglais se fait dégager de C1 "championnat surcoté"; dès qu'un club italien se prend les pieds dans le tapis "le déclin de la Serie A". Un club allemand se fait latter ? "stop avec le football allemand".

Quand est-ce que vous allez cessez ces éternels concours de bite putain, c'est gerbant, et surtout quand est-ce que vous allez arrêter d'essayer de prouver des choses sur un match !! et puisqu'on y est, mon coco ya 2 ans yavait un Dortmund - Bayern en finale, je te rappelle.

Blaireau va. Et ça me fait mal de le dire à qquun dont le pseudo est Juninho.




Le bashing sur le football italien est toléré mais il faut pas toujours au football Allemand connard va
Stephane_Guivar'ch Niveau : DHR
Je viens de voir le match, très grosse prestation de Napoli ! Un spécialiste de la Série A peut il m'expliquer pourquoi l'équipe semble autant à la peine en série A ??
toucher oups..=
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
Note : 1
Une belle grosse fessee cul nu pour les Allemands ce soir. Pas sur que le score refete reellement la difference de niveau entre les deux equipes neanmois.

Comme quoi quand Hamsik va, l'equipe devient soudainement plus forte. Si il voulait bien en faire de même en championnat...
PirloVerratti Niveau : DHR
Ce match ce n'est que la confirmation que le Napoli est censé être le vrai dauphin de Série A. Avec l'effectif de qualité qu'ils ont, l'expérience de certains joueurs et un coach qui a fait ses preuves, leur 4ème place est vraiment scandaleuse.

La Roma et la Lazio ont aussi une belle équipe, mais pas assez stable. Naples avait es moyens d'être stable sur une saison entière.

Quand à Wolsburg ça ne fait que confirmer la faiblesse du championnat allemand tactiquement et défensivement (excepté Bayern bien sûr et BVB quand ils sont à leur niveau normal)
Perso je me souviens très bien de l'OL qui détruit 10-3 le champion allemand.
A part le Bayern, et une fois tous les 10 piges un club (Leverkusen début 2000, BVB pendant 2 saisons sur cette décennie), la Buli, c'est faible.
Quand on parlait de Liga écossaise, au moins y'avait deux clubs au top et des poursuivants au niveau, quand t'as qu'un club qui truste les titres de champions en mars pour te représenter sur la scène européenne c'est grave.
Message posté par madjerinho
Ptain c'est toujours pareil ... dès qu'un club anglais se fait dégager de C1 "championnat surcoté"; dès qu'un club italien se prend les pieds dans le tapis "le déclin de la Serie A". Un club allemand se fait latter ? "stop avec le football allemand".

Quand est-ce que vous allez cessez ces éternels concours de bite putain, c'est gerbant, et surtout quand est-ce que vous allez arrêter d'essayer de prouver des choses sur un match !! et puisqu'on y est, mon coco ya 2 ans yavait un Dortmund - Bayern en finale, je te rappelle.

Blaireau va. Et ça me fait mal de le dire à qquun dont le pseudo est Juninho.


Il y a 2 ans tu dis... ?
Dieudoquenelle Niveau : CFA
Bah oui stop au football Allemand !! Le Bayern est quasiment chaque année en finale de CL, le BVB mis à part cette saison (et avec une infirmerie toujours pleine et tout en perdant ses meilleurs joueurs chaque été) ils sont souvent au rendez vous et la Manschaft est championne du monde !! Mais sinon le football allemand est balourd !!
JuanSchiaffino Niveau : National
Note : 2


faudrait juste essayer de rabaisser tout simplement les autres championnats, point..
je vais te dire un truc, quand on rabaisse un championnat, ca veut dire qu'on ne l'aime pas, et donc... qu'on ne le suit pas sauf si on est maso.
A partir de la, comment critiquer un truc qu'on ne suit pas vraiment?

voila j'espères t'avoir retourner le cerveau. :)
en attendant, arretons de nous battons, vraiment.
PirloVerratti Niveau : DHR
Message posté par Stephane_Guivar'ch
Je viens de voir le match, très grosse prestation de Napoli ! Un spécialiste de la Série A peut il m'expliquer pourquoi l'équipe semble autant à la peine en série A ??


Dur à expliquer, défensivement c'est le vrai point faible (même si ça ne s'est pas vu ce soir) mais sinon c'est clair qu'ils devraient être à 6 points max de la juve.

Je pense que leur non qualification en LDC leur a fait beaucoup de mal, le public voulait vibrer et ça a vraiment conditionner leur début de saison qui a été complètement raté. Après ça ils ont été très irréguliers mais ils ont enfin l'air d'être à leur réel niveau, c'est à dire une équipe capable d'être en 1/4 de LDC et de battre n'importe qui à domicile.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 74